Accéder au contenu principal

Sélection

Interview avec/with Sarkasm / French + English Text / Black Metal - Le Scribe Du Rock

Vous aimez le black metal des années 90 mais vous trouvez que peu de groupes aujourd'hui parviennent à en restituer la magie ? Vous n'êtes pas seuls à le penser ! Mais rassurez-vous tout de même, les exceptions existent...A l'instar de Suicide Circle, Morguiliath ou KFR, Sarkasm, venus de Rennes, arrivent à redonner des lettres de noblesse au son de cette époque tout en étant totalement authentiques et personnels...Cela valait bien une interview pour le Scribe ! Pierre " Ce qui n'est pas déchirant est superflu, en musique tout au moins"  Ce n'est pas de moi, c'est de Cioran. Mais je n'ai pas trouvé mieux..   Les Affres du Néant by SARKASM Salut Sarkasm ! Vous venez de Rennes et vous jouez du Black metal. Pouvez vous nous en dire un peu plus ? CB: Salut, je suis musicien depuis plus de vingt ans, j'ai appris à jouer de la batterie sur le tas en autodidacte dans des groupes amateurs. Je n'ai pour ma part pas commencé par jouer du black mais l

Review - French & English Text - Black Owl Majesty - Owl Full Moon - 2021 - Epictural Productions - Black Metal


black owl majesty le scribe du rock review




 BLACK OWL MAJESTY

Owl Full Moon

2021 Epictural Productions

Black Metal

Quand je suis allé voir la fiche de BOM sur Metal Archives j'ai vu que le groupe, nouvellement créé, était classifié "post-black metal". J'ai ensuite écouté l'album (merci à Renard pour ça !) et je n'ai pas su dire si cette appellation devenue fourre-tout était adaptée à ce Owl Full Moon...Voici en tout cas ce que j'en pense...

Mélodique et original, l'album commence sur un "l'Entité" qui sert de belle carte de visite au groupe. On y entend un black metal chanté dans la langue de Molière (Rhaaaaa...plaisir !) et de Shakespeare (selon les titres) et le duo d'Epinal nous régale en variant les tempos, le riffing, les ambiances. On ressent, au fil du temps, de la mélancolie, de la colère, de la froidure et, par dessus tout, un sens de la composition qui me ravit, bien loin de ceux qui pensent que faire du BM c'est juste "créer une ambiance". Non, foin de cela ici, car notre majesté du hibou noir a bien compris l'essentiel : que tu fasses du black metal ou de la pop, on s'en fout, ce qui compte, c'est d'avoir de bons morceaux. Ici, on sent la sueur qui a présidé a la création de cet ensemble cohérent et plaisant : Myrk (également dans Myrkvid) au micro dégueule de noirceur, comme si sa bouche s'ouvrait sur un essaim de mouches nécrophages nauséabondes tandis que son compère Adramelech (aussi dans Alerion) s'occupe de mettre tout cela en musique de fort belle matière. 

black owl majesty le scribe du rock review

On se retrouve face a black metal où les mid-tempos subliment l'ensemble (on pense a certains morceaux de l'immense Satyricon). La noirceur présente ici est bien réelle, bien loin de certains groupes marchands de lessive qui croient que le black metal c'est un truc tout mignon comme un manga. Black Owl Majesty ne nous ennuie pas une seconde, et fait preuve de maestria mélodique (le début du très doomy et majestueux "The Old Man") tout en gardant au coeur la flamme de l'art noir.

Avec ce Owl Full Moon soyez les bienvenus dans cette nuit de pleine lune où le grand hibou prépare quelque rituel antique. Un bien bel album qui prouve une fois de plus la vitalité de la scène française qui reste, selon moi, une des meilleures du monde, avec les pays de l'est. 

blackowlmajesty.bandcamp.com/album/owl-full-moon

epictural.fr/index.php?id_product=481&controller=product&id_lang=1

www.facebook.com/epictural

www.facebook.com/Black-Owl-Majesty


black owl majesty le scribe du rock review

 BLACK OWL MAJESTY

Owl Full Moon

2021 Epictural Productions

Black Metal

When I went to see BOM's page on Metal Archives, I saw that the band, newly created, was classified as "post-black metal". I then listened to the album (thanks to Renard for that!) and I couldn't tell if this catch-all term was appropriate for this Owl Full Moon...

Melodic and original, the album starts with "The Entity" which serves as a nice calling card for the band. We hear a black metal sung in the language of Molière (Rhaaaa...pleasure!) and Shakespeare (according to the titles) and the duet of Epinal regales us by varying the tempos, the riffing, the ambiances. We feel, throughout the time, melancholy, anger, coldness and, above all, a sense of composition that delights me, far from those who think that making BM is just "creating an atmosphere". No, no more of that here, because our majesty of the black owl has understood the essential: whether you make black metal or pop, we don't care, what counts is to have good songs. Here, we feel the sweat that presided over the creation of this coherent and pleasant whole: Myrk (also in Myrkvid) at the microphone is spewing blackness, as if his mouth was opening on a swarm of nauseating necrophagous flies, while his mate Adramelech (also in Alerion) is in charge of putting all this in music with a very nice matter. 

black owl majesty le scribe du rock review

We find ourselves in front of a black metal where the mid-tempos sublimate the whole (we think of some tracks of the immense Satyricon). The darkness present here is real, far from some bands who believe that black metal is a cute thing like a manga. Black Owl Majesty doesn't bore us for a second, and shows melodic mastery (the beginning of the very doomy and majestic "The Old Man") while keeping the flame of black art in the heart.

With this Owl Full Moon be welcome in this night of full moon where the big owl prepares some ancient ritual. A very nice album which proves once again the vitality of the French scene which remains, according to me, one of the best in the world, with the Eastern countries. 

blackowlmajesty.bandcamp.com/album/owl-full-moon

epictural.fr/index.php?id_product=481&controller=product&id_lang=1

www.facebook.com/epictural

www.facebook.com/Black-Owl-Majesty

Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

E-mail *

Message *