Accéder au contenu principal

Sélection

Les Crocs Du Scribe Special Maltkross Label Volume IV - French + English Text - Indus/Noise/Black Metal underground - Le Scribe Du Rock

Ce n'est pas nouveau pour moi que de chroniquer les sorties du label Maltkross puisqu'il s'agit déjà du 4ème Crocs Du Scribe que je réserve au label sans compter les chroniques indépendantes et les interviews de ses groupes. Voici deux ans que je collabore avec le label de Clovis avec grand plaisir. Ce qui est nouveau pour moi dans cet article ce n'est pas le fait d'évoquer de nouvelles compilations du label, mais que je sois présent en tant qu'artiste (Punkosaur) sur le volume 6, réservé aux groupes affiliés à l'industriel, à la Noise et à la musique rituelle. Me retrouver sur la même galette que Melek-Tha ou Drowning Hope, entre autres, est pour moi un grand honneur. Voici donc deux compilations gorgées de groupes 100 % underground et sans compromis. La numéro 5 est quant à elle réservée aux groupes de black metal les plus old school du label. Encore merci Clovis pour ces piqûres de rappel qui nous permettent de ne pas oublier que sous la surface de la ter

Review - Scour - Black - EP - 2020 - Nuclear Blast - Grinding and thrashing black metal - French and English Text

Scour Black 

SCOUR 

BLACK

2020 NUCLEAR BLAST

Grinding and Thrashing Black Metal

Sortie le 27 Novembre 2020

On connait depuis longtemps la passion que Phil Anselmo porte au black metal. Il s'était déjà illustré dans le passé avec Christ Inversion ou Viking Crown (avec son pote Killjoy (RIP) de Necrophagia), la fondation de Scour en 2015 ne fut donc pas une réelle surprise. Pourtant, a l'occasion de la sortie de ce troisième EP du groupe, le sobrement nommé "black" on va voir qu'il serait réducteur de ne voir que du black metal dans la musique de ces terroristes sonores.

Si les premières sorties du combo (a commencer par le premier EP "Grey") donnaient  a entendre un black metal primitif et brutal, cette fois l'ami Phil y adjoint des influences plus grindcore (jolis cris de porcinet et morceaux très courts) ou Thrash (les riffs lorgnent souvent de ce côté là). Six titres en moins de seize minutes, pour une rasade de violence musicale sans aucun compromis. Si les anciens projets de Phil en matière de black n'avaient pas conquis tout le monde, il en ira sans doute autrement avec Scour, qui réussit ici a nous séduire avec un black/grind/thrash dissonant, puissant et d'une grande noirceur, porté par une production puissante et claire qui met en valeur la gifle reçue ici.

Scour Black

Comme souvent, Anselmo a su s'entourer d'une belle équipe de matraqueurs de cervelle (Derek Engemann de ses Illegals a la guitare, John Jarvis des frappadingues d'Agoraphobic Nosebleed a la basse, Mark Kloeppel de Misery Index a l'autre guitare et Adam Jarvis de Pig Destroyer et Lock Up à la batterie) qui illustre bien le pourquoi des réminiscences grindcore qui sont montées a bord du vaisseau. Le magnifique "Microbes" vient comme une accalmie au milieu de ce vacarme, en donnant a entendre une sorte de dungeon synth/bande originale de film du meilleur caveau. 

Le black metal teinté de grind de Scour matraque a toute blinde, Phil Anselmo nous sort le grand jeu au niveau vocal en passant d'un chant black rauque et grave a des couinements grind parfaitement calibrés. Bref, une fois de plus Scour marque les esprits et l'on se languit d'entendre cela sur un long format un de ces jours ! 


SCOUR 

BLACK

2020 NUCLEAR BLAST

Grinding and Thrashing Black Metal

release on november 27



Phil Anselmo's passion for black metal has been known for a long time. He had already distinguished himself in the past with Christ Inversion or Viking Crown (with his buddy Killjoy (RIP) from Necrophagia), so the foundation of Scour in 2015 was not a real surprise. Yet, on the occasion of the release of this third EP of the band, soberly named "black", we'll see that it would be reductive to see only black metal in the music of these sound terrorists.

If the first releases of the combo (starting with the first EP "Grey") gave us a primitive and brutal black metal, this time our friend Phil adds some more grindcore influences (nice pig shouting and very short tracks) or Thrash (the riffs are often on this side). Six tracks in less than sixteen minutes, for a glimpse of musical violence without any compromise. If Phil's former black projects hadn't conquered everyone, it will probably be different with Scour, who succeeds here in seducing us with a dissonant black/grind/thrash, powerful and very dark, carried by a powerful and clear production that highlights the puch in the face received here.

Scour Black

As is often the case, Anselmo has surrounded himself with a great team of brain hammers (Derek Engemann from his Illegals on guitar, John Jarvis from Agoraphobic Nosebleed on bass, Mark Kloeppel from Misery Index on the other guitar and Adam Jarvis from Pig Destroyer and Lock Up on drums) who illustrate the why of the grindcore reminiscences that have come aboard the ship. The magnificent "Microbes" comes like a lull in the middle of this din, giving a kind of synth dungeon/film soundtrack from the best vault. 

The grind tinged black metal of Scour is beating like hell, Phil Anselmo brings us the great vocal game by going from a raucous and low black vocal to perfectly calibrated grind squeaks. In short, once again Scour is making its mark and we're looking forward to hearing it on a long format one of these days! 


NUCLEAR BLAST LOGO

Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés