REVIEW - NUIT MACABRE - DIABLERIE - BLACK SHADOW LEGIONS - 2020 - BLACK METAL

NUIT MACABRE DIABLERIE




Black Metal with Atmospheric/Symphonic Edges

S'il est un groupe en progression constante depuis ses débuts en 2015, c'est bien Nuit Macabre.
Le projet de Nyghlfar, aidé par Julien Hovelaque aux claviers, gagne en maturité, originalité et puissance de sortie en sortie.
Après une intro digne d'un John Carpenter signée par Maxime Taccardi (KFR, Griiim) nous sommes scotchés au son d'un Black Metal qui reste très "true" tout en revêtant des aspects symphoniques de plus en plus marqués (les claviers diaboliques de Julien Holevaque !) qui donnent un aspect de plus en plus épique à la musique du groupe. Unholy, des excellents Unholy War, est égalment présent sur le titre "Diablerie". 

NUIT MACABRE

On peut le dire, Nuit Macabre vient de frapper fort avec cet album : sans doute un des meilleurs albums de BM français depuis le début de cette année avec une oeuvre qui allie fougue, noirceur, violence, dynamique guerrière, sans pour autant jeter les mélodies aux orties ni se contenter de singer les sempiternels modèles des années 90. Si vous lisez le Scribe vous avez déjà lu ma chronique de l'album précédent, "Les Yeux Dans Le Vide", et l'interview de Nyghlfar (je remets les liens en bas de page) et vous savez déjà tout le bien que je pouvais penser d'eux. Eh bien dites vous que j'ai été vraiment soufflé par ce "Diablerie" d'un niveau encore supérieur. Nuit Macabre atteint ici une quintessence, mêlant les influences les plus variées, comme Dark Funeral, Dimmu Borgir (des débuts) ou Anorexia Nervosa (que Satan leur baise les pieds). 

nuit macabre

On devine, à l'écoute de ce magnifique album, ce que pourrait être la prochaine étape : un album au son plus puissant, des claviers encore plus en avant, et un voyage spatio-temporel infini. Tout le mérite de Nuit Macabre est bel et bien de savoir conjuguer ce Black noir de charbon et "malaisant" comme disent les jeunes, avec une palette de plus en plus riche (intermèdes acoustiques, ambiances soignées).
Coup de chapeau au label Black Shadow Legions aussi pour ce magnifique digipack (oui, je préfère les disques !) qui est comme un écrin pour le diamant noir qu'il protège. 
Attention ! Sans doute un des albums majeurs du BM de France en 2020 ! Il ne vous reste plus qu'à vous précipiter pour acheter cette merveille avant qu'il n'y en n'ai plus ! Tous les liens nécessaires ci-dessous !
Un seul mot : BRAVO Nuit Macabre !

NUIT MACABRE


If there's one group that's been steadily progressing since its debut in 2015, it's Nuit Macabre.

Nyghlfar's project, helped by Julien Hovelaque on keyboards, is gaining in maturity, originality and output power.

After an intro worthy of a John Carpenter signed by Maxime Taccardi (KFR, Griiim) we are stuck to the sound of a Black Metal that remains very "true" while taking on more and more symphonic aspects (Julien Holevaque's diabolical keyboards!) that give an increasingly epic aspect to the band's music. Unholy, from excellent BM Band Unholy War is also present on the song "Diablerie". 

NUIT MACABRE

Nuit Macabre has just hit the headlines with this album, undoubtedly one of the best French BM albums since the beginning of this year with a work that combines ardour, darkness, violence and warlike dynamics, without throwing melodies to the wind or being satisfied with just singing about the endless models of the 90s. If you read the Scribe, you've already read my review of the previous album, "Les Yeux Dans Le Vide", and the interview of Nyghlfar (I put the links back at the bottom of the page) and you already know all the good I could think of them. Well, tell you that I was really blown away by this "Diablerie" of an even higher level. Nuit Macabre reaches here a quintessence, mixing the most varied influences, like Dark Funeral, Dimmu Borgir (from the beginning) or Anorexia Nervosa (may Satan kiss their feet). 

nuit macabre

We can guess, listening to this magnificent album, what the next step could be: an album with a more powerful sound, even more forward keyboards, and an infinite spatio-temporal journey. All the merit of Nuit Macabre is well and truly to know how to conjugate this coal-black and "Malaysian" as the young people say, with a richer and richer palette (acoustic interludes, neat ambiences).

Hats off to the Black Shadow Legions label also for this magnificent digipack (yes, I prefer records!) which is like a case for the black diamond it protects. 

Watch out! Probably one of the major albums of the BM of France in 2020! All you have to do is rush to buy this marvel before it's gone! All the necessary links below!

Only one word : BRAVO Nuit Macabre !







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)