Les Crocs Du Scribe - Experimental Issue / Spécial Expérimental - reviews - Fr/Eng - MESHUGGAH / DEATHSPELL OMEGA / IMPERIAL TRIUMPHANT

Image
  Expérimenter ? Etonnant qu'autant de groupes fassent ce noble travail dans un courant que l'on juge si souvent conservateur comme le metal ! Pourtant, si Meshuggah, Deathspell Omega et Imperial triumphant ont bien une chose en commun, c'est cette volonté toujours ancré de ne pas se refaire, de dépasser les limites imposées par des "puristes" à la vue courte. Les pères du Djent Meshuggah, malgré leur longue carrière, n'ont jamais cédé à la facilité, et n'ont pas viré de bord en gardant toujours un côté "progressif" au vrai sens du terme, c'est à dire toujours tourné vers l'avant et pas dans le rétroviseur ! Si Deathspell Omega est une de nos fiertés nationales c'est grâce à leur capacité inouïe à transcender les styles, en partant d'une pâte black metal pour en faire leur propre son, un rock sombre et extrême, aux facettes multiples. Quant à Imperial Triumphant, ils viennent de réussir coup sur coup avec leurs deux derniers album

From Sicily with Hate : Interview with Toto from MALAURIU and OSSARIO : True Spirit of Black Metal !!! English + French Text

schizoid malauriu ossario black metal interview le scribe du rock



In the end times false prophets will arise...the heavens will burn and the teeth will gnash...We are there! But Schizoid, who answered my questions about his two groups Malauriu and Ossario, is not one of these marketed false prophets: he is pure! And the same goes for the music of these two projects from Sicily: black metal in the spirit of the pioneers with contributions from noise, classical music, darkwave or ambient. I have always been fascinated by the theatricality of Italian black metal, with Mortuary Drape or Evol, among others, and it is with pleasure that I give you the interview I had with Toto....






Hello Schizoid and thank you for answering my questions...You founded the band Malauriu in 2013 in Sicily...can you narrate us the epic of your band?

Hello, thanks for having me.

I’ll try being as short as possible, having recorded numerous releases in these last 10 years, going through multiple lineup changes, and being influence by various genres (from extreme black metal to ambient/experimental music).

Malauriu was born in 2013, although years before I had already created the band’s logo and written many riffs.

With its first lineup as a trium, we released the debut EP “Presagi Di Morte”, without yet having a precise direction and having the idea of unleashing only that release for this project.

Following some good reviews and many people interested in our output, I decided to follow up. From there onwards, we release without breaks many releases and split albums with italian an foreign bands. We also released EPs, two more albums, and we’ve taken part in many compilations and collaborations with various artists.
We have changed our direction quite a few times, we have written lyrics in sicilian dialect, italian and english as languages of choice.

Today we’re still here to release more works, until we’ll have the will to carry on.

malauriu interview le scribe du rock




You've been playing raw and pure black metal as much as darkwave or ambient tracks, what guides you from one record to another?


We listen to a bit of everything, not only metal. We listen to classica, noise, darkwave, and industrial. In time we also started adding some of these influences in our black metal releases.

Our last full-length has been written over a five years time period, and it is an experiment which clusters more or less the whole of our music background. It’s a dark experiment without limits that although not purely black metal could be seen as much more black metal than many other records.

The black metal movement is dead but the music goes on...what's your inspiration ?


I never follow any musical direction or trend, only chaos drives us. Inspiration comes from literature, cinema, and art in general, as well as trips and other things. Sicily is a real magical place.


Generally speaking Italy, Sicily have produced very original, very theatrical bands, where do you think this comes from?

Our country is culturally rich, at 360 degrees, north to south. It has greatly influenced music and the birth of the so-called “Italian Dark Sound”. Esterofilia and a mainly dull population (due to church and the Vatican influence) have slowed down the extreme music spreading in comparison to other foreign countries. In time, thanks to labels and foreign festivals, many old bands have rediscovered their incredible historical value.

You also founded the "putrid black metal" band Ossario in 2020, is it the confinement that inspired you ?

Inspiration came from some trips to the local necropolis, catacombs and crypts.
With Covid, confined and alienated, we recorded our first EP, finding the perfect moment to record. Following that one, we released a split with Lich, and we then released a compilation with a few inedits. Everything has been recorded on a distance in between lockdowns.

You play a very primal black/thrash metal, rooted in the 80's, like some moments of Malauriu. Your album Grave Metal is fascinating! How did you come to play this kind of music ?

I grew up listening to Venom, Necrodeath, Schizo, Mortuary Drape and Hellhammer. I feel very instinctive to play old school riffs.

ossario interview le scribe du rock

What is your vision of our present ? And our future ?

I don’t see any present nor future, we’re all dead already. We are putrefying walking corpses, “slowly we rot”.

Your future projects ?

At present I’m working on a new EP for Malauriu, to be released this coming september. A real return to the origins of the project with some riffs I firstly wrote when I started listening to black metal. It should be released by a new underground label called Black Mass Prayers.

There is also some other material on the way, but I doubt it will be released before 2023 (maybe), and this will be linked to the latest ambient/experimental full-length I’ve mentioned earlier.

I hope I’ll be able to get back on stage and maybe release a new Ossario’s album.

Your favourite bands of all time ?

This is a very difficult question, as I listen to so much music. The first name popping in mind is Venom.

If your music were to be a proverb or a quote?

Memento Mori


schizoid malauriu ossario black metal interview le scribe du rock

Aux temps de la fin se lèveront de faux prophètes...les cieux s'embraseront et les dents grinceront...Nous y sommes ! Mais Schizoid, qui a répondu à mes questions concernant ses deux groupes Malauriu et Ossario n'est pas un de ces faux prophètes marketés : c'est un pur ! Et il en va de même avec la musique de ces deux projets venus de Sicile : un black metal dans l'esprit des pionniers avec des apports venus de la noise, de la musique classique, de la darkwave ou de l'ambient. J'ai toujours été fasciné par la théâtralité du black metal italien, avec Mortuary Drape ou Evol, entre autres, et c'est avec plaisir que je vous livre l'entretien que j'ai eu avec Toto....



Bonjour Schizoid et merci de répondre à mes questions...Vous avez fondé le groupe Malauriu en 2013 en Sicile...pouvez-vous nous narrer l'épopée de votre groupe ?

Bonjour, merci de me recevoir.

Je vais essayer d'être aussi court que possible, ayant enregistré de nombreuses sorties au cours de ces 10 dernières années, passant par de multiples changements de lineup, et étant influencé par divers genres (du black metal extrême à la musique ambiante/expérimentale).

Malauriu est né en 2013, bien que des années auparavant j'avais déjà créé le logo du groupe et écrit de nombreux riffs.

Avec sa première formation en tant que triumvirat, nous avons sorti le premier EP "Presagi Di Morte", sans avoir encore une direction précise et en ayant l'idée de ne libérer que cette sortie pour ce projet.

Suite à de bonnes critiques et de nombreuses personnes intéressées par notre production, j'ai décidé de donner suite. A partir de là, nous avons sorti sans discontinuer de nombreux albums et split albums avec des groupes italiens et étrangers. Nous avons également sorti des EPs, deux autres albums, et nous avons participé à de nombreuses compilations et collaborations avec divers artistes.
Nous avons changé de direction à plusieurs reprises, nous avons écrit des textes en dialecte sicilien, en italien et en anglais comme langues de prédilection.

Aujourd'hui, nous sommes toujours là pour sortir d'autres œuvres, tant que nous avons la volonté de continuer.

malauriu interview le scribe du rock

Vous  jouez du black metal brut et pur autant que des morceaux darkwave ou ambient, qu'est-ce qui vous guide d'un disque à l'autre ?

Nous écoutons un peu de tout, pas seulement du metal. Nous écoutons du classique, du noise, du darkwave et de l'industriel. Avec le temps, nous avons également commencé à ajouter certaines de ces influences dans nos albums de black metal.

Notre dernier album a été écrit sur une période de cinq ans, et c'est une expérience qui regroupe plus ou moins l'ensemble de nos antécédents musicaux. C'est une expérience sombre et sans limites qui, bien que n'étant pas purement black metal, peut être considérée comme beaucoup plus black metal que beaucoup d'autres disques.

Le mouvement black metal est mort mais la musique continue... quelle est votre inspiration ?

Je ne suis jamais une direction ou une tendance musicale, seul le chaos nous guide. L'inspiration vient de la littérature, du cinéma et de l'art en général, ainsi que des voyages et d'autres choses. La Sicile est un endroit vraiment magique.

De manière générale, l'Italie et la Sicile ont produit des groupes très originaux, très théâtraux, d'où cela vient-il selon vous ?

Notre pays est culturellement riche, à 360 degrés, du nord au sud. Cela a grandement influencé la musique et la naissance de ce qu'on appelle le "Dark Sound italien". L'Esterofilia et une population principalement terne (en raison de l'influence de l'église et du Vatican) ont ralenti la diffusion de la musique extrême par rapport à d'autres pays étrangers. Avec le temps, grâce aux labels et aux festivals étrangers, de nombreux groupes anciens ont redécouvert leur incroyable valeur historique.

Vous avez également fondé le groupe de "black metal putride" Ossario en 2020, est-ce l'enfermement qui vous a inspiré ?

L'inspiration est venue de quelques voyages dans les nécropoles, catacombes et cryptes locales.
Avec le Covid, confiné et aliéné, nous avons enregistré notre premier EP, trouvant le moment parfait pour enregistrer. Après celui-ci, nous avons sorti un split avec Lich, puis nous avons sorti une compilation avec quelques inédits. Tout a été enregistré à distance, entre deux enfermements.

Vous jouez un black/thrash metal très primaire, ancré dans les années 80, comme certains moments de Malauriu. Votre album Grave Metal est fascinant ! Comment en es-tu venu à jouer ce genre de musique ?

J'ai grandi en écoutant Venom, Necrodeath, Schizo, Mortuary Drape et Hellhammer. Je me sens très instinctif pour jouer des riffs old school.

ossario interview le scribe du rock



Quelle est votre vision de notre présent ? Et de notre futur ?

Je ne vois pas de présent ni de futur, nous sommes tous déjà morts. Nous sommes des cadavres ambulants qui se putréfient, "slowly we rot".

Vos projets futurs ?

Actuellement, je travaille sur un nouvel EP pour Malauriu, qui sortira en septembre prochain. Un vrai retour aux origines du projet avec des riffs que j'ai écrits lorsque j'ai commencé à écouter du black metal. Il devrait sortir sur un nouveau label underground appelé Black Mass Prayers.

Il y a aussi d'autres projets en cours, mais je doute qu'ils sortent avant 2023 (peut-être), et ils seront liés au dernier album ambient/expérimental dont j'ai parlé précédemment.

J'espère que je pourrai remonter sur scène et peut-être sortir un nouvel album d'Ossario.

Vos groupes préférés de tous les temps ?

C'est une question très difficile, car j'écoute énormément de musique. Le premier nom qui me vient à l'esprit est Venom.


Si votre musique devait être un proverbe ou une citation ?

Memento Mori


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW WITH VINDSVAL : THE LAST ONE - FR + ENGLISH TEXT - BLUT AUS NORD/YERUSELEM

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Review - AFFECT - L'Odyssée de L'Espoir - 2022 - Ellie Promotion - Metalcore/Hardcore Moderne - French & English Text - Le Scribe Du Rock