Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - Dhärnürgh - Apocalyptic Vision - 2021 - Feu Follet Productions & Acid Vicious - Black Metal industriel - French + English Text

dhärnürgh le scribe du rock review 

DHÄRNÜRGH

Apocalyptic Vision

2021 Feu Follet Productions & Acid Vicious

Ce qui est certain lorsqu'arrive une nouvelle livraison signée de Räts (Morguiliath, Suicide Circle et Dhärnürgh, donc) c'est que l'on connait par avance la couleur dominante. Ici le noir est roi, et ne connait pas de contradictoires nuances de gris ou de couleurs malvenues. Après un précédent Ep dont l'intéressé lui-même n'était que partiellement satisfait (notamment du fait de problèmes de son) paru sur le split avec Sic Temper Tyrannis voici venir Apocalytic Vision, trou béant et mortifère de six titres d'un black metal aux relents industriels, glacial comme la mort et coupant comme le rasoir...

dhärnürgh le scribe du rock review


Dès l'entame (le titre "Children Of Chaos") le ton est donné, c'est du plus profond des enfers que s'exprime Räts sur cet Ep macabre, où l'on reconnait son jeu de guitare à nul autre pareil, ses vociférations glaireuses, ses incursions électroniques sinistres et cette ambiance d'une morbidité rare à notre époque. Si vous connaissez déjà l'oeuvre de Räts, vous ne serez pas surpris de lire qu'il fait partie des dignes successeurs des pionniers français des années 90, et que cet Ep est un voyage malsain et infernal dont on ne sortira pas indemne. Si vous connaissez Räts sur un plan personnel, ce dont je m'honore, vous ne serez pas non plus surpris de la sincerité inimitable qui habite son oeuvre, torturée à l'extrême. Ici, même lorsque résonnent ces notes de piano (intro de "World Sakrifiss") et que ce dernier laisse ensuite parler une guitare à la distorsion infinie, tout n'est que ténèbres absolues, et le malin s'en pourlèche les babines. Alors, si vous en avez marre des pâles copies, du black metal coupé au jus de fraise, venez faire un tour dans l'antre immonde de Dhärnürgh, entité réelle de black metal, au sens le plus pur du terme. Ici beauté et laideur se confondent, la mort devient le seul exutoire et nul espoir n'est permis.

Attention toutefois aux âmes sensibles, l'écoute de Dhärnürgh n'est pas sans danger pour la perdre (votre âme) et cette bande originale de cette fin des temps que nous traversons se mérite. Les poseurs peuvent déjà aller se coucher chez papa et maman.

Be Yourself and Commit Murder...

Pierre

www.facebook.com/feufolletproductions

www.facebook.com/AcidViciousFanzine


What is certain when a new delivery signed by Räts (Morguiliath, Suicide Circle and Dhärnürgh) arrives is that we know in advance the dominant colour. Here, black is king, and there are no contradictory shades of grey or unwelcome colours. After a previous ep which the band member himself was only partially satisfied with (notably because of sound problems), released on the split with Sic Temper Tyrannis, here comes Apocalytic Vision, a gaping and mortifying six-track black metal album with industrial overtones, as cold as death and as sharp as a razor...




dhärnürgh le scribe du rock review

From the very beginning (the title "Children Of Chaos") the tone is set, it's from the depths of the underworld that Räts expresses himself on this macabre ep, where we recognize his unparalleled guitar playing, his creepy vociferations, his sinister electronic incursions and this atmosphere of a morbidity that is rare in our time. If you already know Räts' work, you won't be surprised to read that he's one of the worthy successors of the French pioneers of the 90s, and that this Ep is an unhealthy and infernal journey from which you won't get out unscathed. If you know Räts on a personal level, which I am honoured to do, you won't be surprised either by the inimitable sincerity that inhabits his work, tortured to the extreme. Here, even when those piano notes resound (intro of "World Sakrifiss") and when the latter then lets a guitar with infinite distortion speak, everything is absolute darkness, and the evil one licks his lips. So, if you're fed up with pale copies, with black metal cut with strawberry juice, come and take a tour in the filthy lair of Dhärnürgh, a real black metal entity, in the purest sense of the term. Here beauty and ugliness merge, death becomes the only outlet and no hope is allowed.

However, beware to sensitive souls, listening to Dhärnürgh is not without danger to lose it (your soul) and this soundtrack of this end of times we are going through is deserved. The posers can already go to bed at mum and dad's.

Be Yourself and Comit murder

Pierre

www.facebook.com/feufolletproductions

www.facebook.com/AcidViciousFanzine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW WITH VINDSVAL : THE LAST ONE - FR + ENGLISH TEXT - BLUT AUS NORD/YERUSELEM

Review - Fraction - XXV - Compilation - RIF/PUNK/HARDCORE/METAL - French & English Text

Interview avec/with MUDDLES - French + English text - French Alternative/Progressive/Djent/Death Metal & Rock - Klonosphere - Le Scribe Du Rock - 27/06/2021