Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Sarkasm - Les Affres du Néant - French + English Text - 2021 - Epictural Production - Black Metal

  SARKASM Les Affres Du Néant 2021 Epictural Production Black Metal Les Affres du Néant by SARKASM Sarkasm, trio rennais, a beau être de fondation fort récente, il base son black metal sur des influences old-school, typiquement 90's, tout en arrivant à dégager suffisamment d'originalité pour éviter la pâle copie. Et quelle qualité ! A l'écoute de cet album, Les Affres du Néant, on est agréablement surpris d'entendre un nouveau groupe sonner de manière aussi torturée, obscure, malsaine. Loin de l'édulcoration prônée par quelques gauchos qui n'ont pas compris ce qu'était le BM, Sarkasm place ses pas dans la grande tradition, celle des norvégiens, bien sûr, mais aussi du BM français des années 90. Mais cela ne m'aurait pas suffit pour remarquer cet album au milieu du lot des sorties incessantes. Ce qui prime ici c'est la qualité des titres, brillamment composés et exécutés, avec de vrais riffs incisifs et qui vous perforent le fond de l'âme.  A l

THE BOTTLE DOOM LAZY BAND : Interview avec/with LE SCRIBE ! Doom's Not Dead ! - French and English text

The bottle doom lazy band doom metal interview le scribe du rock

"n'applaudissez pas, vous avez l'air cons." (Ben)

Des vrais rockers rebelles qui jouent du doom crasseux ! Quel plaisir ! Entre deux binouzes les résistants de The Bottle Doom Lazy Band (oscar du nom de l'année) ont accepté de répondre aux questions de votre scribe. Il est question ici de rock lourd, de bière, de scène, de vrais punks a cheveux longs et de bien d'autres choses encore ! Alors laissons le rock'n'roll qui pue sous les aisselles nous emporter et buvons a cela ! Pierre


Bonjour TBDLB et bienvenue dans le Scribe du Rock ! Alors comme ça vous êtes un groupe de feignasses portés sur la bouteille, vous jouez du Doom et vous existez depuis 2005...Pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Guyome : Salut, hey bien oui le but est toujours de faire du rock lourd et d’avoir de la picole gratos, plus de 15 ans que l’état d’esprit est le même. Toujours aussi faignant, pour preuve on répète sans chanteur depuis un bon moment, il fait une répète par an histoire de, mais on avance bien sur le nouvel album, on fait tourner et on espère enregistrer bientôt.

Vous avez quelque chose de très punk dans l'attitude et même au sein de votre doom metal. Vous voyez ce que je veux dire ?

Guyome : Totalement, même s’il n’y a aucun vrai punk dans le line-up, on a certainement plus l’attitude que certains qui se disent de l’être. St Vitus a cet esprit et ça se ressent très bien dans leur musique. Mais il est certain que ça se ressent et se voit dans nos concerts où c’est le bordel si on est en bonne forme après un bon catering haha.

Pourquoi The Bottle Doom Lazy Band comme nom ?

Guyome : On voulait un nom qui commence par The et finisse par Band, on aime le doom, on aime picoler et Lazy était un clin d’œil au titre de Deep Purple mais c’est aussi parce qu’on est des feignasses.

Vous venez de sortir un live récapitulant vos prestations sur vos quinze années d'existence. J'adore les intros en larsen, que vous prétendez involontaires mais je ne vous crois pas parce que vous êtes des sacripants qui aimez le son cracra j'en ai entendu sur vos albums studio ! Vous ne vous prenez pas au sérieux, ce qui appréciable pour un groupe jouant un genre plutôt sérieux comme le doom. Comment décririez-vous ces 15 années écoulées ?

Guyome : On est assez content du résultat de ce live, le son est vraiment cool, y’a de l’enregistrement sur bande et y’a du bonus unplugged enregistré à la radio. On enregistre toujours en live, y’a pas de clic ou de re-re de guitare, au début on faisait les parties solos après, maintenant tout est vraiment live en studio. Les larsens ne sont pas contrôlés, ça larsen basta et ça fait partie du truc, ça annonce les riffs et ça créé une ambiance. Je ne sais pas si le doom est sérieux, le funeral doom surement, mais le doom trad c’est du rock’n’roll donc le but est d’envoyer du gros riff et de s’amuser. Difficile à dire, on a fait quelques dates en Europe qui étaient vraiment cool avec des potes comme Children of Doom et Calliophis, on n’a jamais fait de grosse tournées ce qui est dommage mais 3 dates d’affilée c’était déjà du sport et on en garde de super bons souvenirs. Maintenant on veut surtout enregistrer ce nouvel album et pouvoir faire d’autres concerts.

The bottle doom lazy band doom metal interview le scribe du rock

Votre doom s'inscrit dans une certaine filiation avec des groupes comme Saint Vitus ou Pentagram et Candlemass. Néanmoins vous avez votre propre son et votre personnalité. Le chant halluciné de Benjamin (qui m'a fait penser à Pentagram, mais aussi, de façon plus étonnante au fabuleux punk Jello Biafra des Dead Kennedys) m'a vraiment fait tripper, et j'aime ces sonorités 70's que vous dégagez Comment continuer à perpétuer un genre aussi codifié sans sentiment de redite ?

Guyome : Ces groupes que tu cites sont notre base, avec Black Sabbath, Cathedral, etc… Mais je ne sais pas si toutes nos influences ressortent vraiment, on écoute tous des choses différentes donc c’est plutôt un mix. La voix de Ben c’est Bottle, c’est ce que tu retiens direct, on essaie toujours de trouver les meilleurs riffs possibles, mais quand ça voix se rajoute ça prend une autre dimension. Codifié je ne sais pas, on a tellement d’influences que ça ne me peut pas être codifié justement, même si on a notre patte. Jérôme a écrit la totalité du nouvel album et il y’a beaucoup de choses différentes, le fait de s’éclater à jouer ensemble parce qu’on aime ça y joue beaucoup, notre motivation ce n’est pas d’honorer un contrat de label ou faire des albums pour des « fans », on s’en fout de tout ça, on joue pour se faire plaisir.

Bon j'imagine que vous devez vous impatienter à l'idée d'aller cramer les planches à nouveau, même si ça risque de ne pas être tout de suite. Comment vivez-vous la situation actuelle ? Comment occupez vous vos journées musicalement parlant ?

Guyome : C’est le but de faire des concerts, Bottle n’en a jamais vraiment fait beaucoup mais le but c’est quand même de s’éclater en concert. Eh bien on devait faire 3 dates en Espagne en mars 2020, mais confinement au même moment, donc tout a été annulé. Les concerts il y’en a, en France pas officiellement, mais je reviens d’Espagne et j’ai fait un concert assis, même si ça parait étrange c’était cool, mais il y’en a aussi ailleurs, bien caché. Nos journées, on écoute tous de la zike qui nous plait, du vieux ou du récent, mais niveau groupe Hemreich a rejoint Mantras dont Pierre fait partit, Jérôme compose pour Bottle et il a plein d’idées donc c’est cool. Ben chante aussi dans Rotten, dont je suis le guitariste avec des anciens Deep Vein. Perso je suis bien occupé avec Pulmonary Fibrosis entre tous les splits et le nouvel album qui arrive, Rotten qui va reprendre doucement, Embryopathia dont on bosse tranquillement sur l’album, mon projet noise Corporal Abuse qui fête ses 20 ans cette année et puis j’ai d’autres projets seul, avec des potes et avec ma copine. J’ai aussi mon studio, The Cripple Room, bien occupé avec des sessions d’enregistrements/mix/mastering, mais surtout avec la nouvelle version que je suis en train de construire et qui pourra accueillir les groupes dans de meilleurs conditions et disons plus pro.

Pourriez vous nous faire une petite liste de vos albums préférés de tous les temps ? Le style importe peu...

Guyome : Pour ma part ça va pas être très doom hehe, Last Days Of Humanity « The Sound of Rancid Juices… », Carcass « Reek…/Symphonies…/Nectroticism…», Dead Infection «Surgical…/ A chapter of accident », Regurgitate « Effortless… », Sepultura (Tout jusqu’à Roots), Haemorrhage « Anatomical Inferno », Black Sabbath (pfff…tous, petite mention pour Technical Ecstasy et The Eternal Idol), Iron Maiden (pareil quasi tous mais Number…/Powerslave/Seventh Son…/No Prayer…/Piece…en gros jusqu’à Fear of the Dark), Napalm Death (From Enslavement…/Utopia Banished), Cannibal Corpse « Butchered At Birth » et la liste va être trop longue, aller un dernier, Cathedral « Forest of Equilibrium ».

Ben : Skid Row "slave to the grind", Unleashed "across the open sea », Asphyx" last one on earth", Saint Vitus "Saint Vitus", Judas Priest "defender of the faith", Motorhead "March or die", Black Sabbath "Sabbath bloody Sabbath", Hawkwind "dormi fasol Latido", Guns’N’Roses "appetite", Pestilence "sphere", etc...

Si TBDLB était une citation ou un proverbe ça donnerait quoi ?

Ben : "n'applaudissez pas, vous avez l'air cons."

Parlez nous un peu de vos textes, de vos thèmes de prédilection ?

Ben : Science fiction, fin du monde, ce genre de fadaises. Je ne lis que ça, le reste m'indiffère. Il y a toujours un fond idéologique qui ne plairait pas aux personnes fières d'être nées quelque part.

L'idée d'une phrase ou d'une image peut venir d'une illustration d'un vieux bouquin des collections fleuve noir, présence du futur ou juste d'un paragraphe bien précis d'une nouvelle d'un mauvais auteur de

Quatrième zone des années 60. Ça peut m'arriver aussi d'écrire en ne sachant pas où je vais, que ça ne veuille strictement rien dire : les sonorités des mots me plaisent et c'est bien suffisant.

Je ne sais pas si je vais écrire des textes pour le prochain. Pour le EP, sur le Bandcamp, y a pas de texte. C'est passé nickel, tout le monde s'en cogne et moi le premier.

Un petit dernier mot pour les milliards de lecteurs du Scribe ?

Guyome : Merci pour l’intérêt et en espérant reprendre les concerts bientôt.

Ben : "rien à foutre"

Merci TBDLB !

La chro de l'album par le Scribe

sleepingchurchrecords.bandcamp.com/album/2005-2020-doom-over-the-years

www.sleepingchurchrds.com/

www.facebook.com/sleepingchurchrecords


"don't clap, you look like idiots." (Ben)

 

The bottle doom lazy band doom metal interview le scribe du rock


Real rebel rockers playing dirty doom! What a pleasure! In between two booze drinks, The Bottle Doom Lazy Band (Oscar for the name of the year) accepted to answer your scribe's questions. It's about heavy rock, beer, stage, real punks with long hair and many other things! So let's let the rock'n'roll that stinks under the armpits take us away and drink to that! Pierre

Hello TBDLB and welcome to the Scribe! So you're a bunch of lazy guys with a bottle, you play doom and you exist since 2005...Can you tell us a bit more about you ?

Guyome : Hi, well yes the goal is always to make heavy rock and to have free booze, more than 15 years that the state of mind is the same. Still as lazy as ever, as a proof we've been rehearsing without a singer for quite a while, he does one rehearsal a year just to, but we're making good progress on the new album, we're touring and we hope to record soon.

You have something very punk in your attitude and even within your doom metal. Do you know what I mean?

Guyome: Totally, even though there is no real punk in the line-up, we certainly have more attitude than some who claim to be. St Vitus has that spirit and it comes across very well in their music. But you can definitely feel it and see it in our shows where it's a mess if you're in good shape after a good catering haha.

Why The Bottle Doom Lazy Band as a name?

Guyome: We wanted a name that starts with The and ends with Band, we like doom, we like to drink and Lazy was a nod to the title of Deep Purple but it is also because we are lazy.

You have just released a live album recapitulating your performances over your fifteen years of existence. I love the feedback intros, which you claim to be unintentional but I don't believe you because you're a bunch of creeps who like the crappy sound I've heard on your studio albums! You don't take yourselves seriously, which is nice for a band playing a rather serious genre like doom. How would you describe these 15 years?

Guyome : We're pretty happy with the result of this live show, the sound is really cool, there's some tape recording and there's some bonus unplugged recorded on the radio. We always record live, there is no click or re-re of guitar, at the beginning we made the solo parts after, now everything is really live in studio. The feedback is not controlled, it's just part of the thing, it announces the riffs and it creates an atmosphere. I don't know if doom is serious, funeral doom probably, but trad doom is rock'n'roll so the goal is to send big riffs and have fun. It's hard to say, we did some dates in Europe which were really cool with friends like Children of Doom and Calliophis, we never did a big tour which is a pity but 3 dates in a row was already a sport and we keep great memories. Now we especially want to record this new album and to be able to make other concerts.

The bottle doom lazy band doom metal interview le scribe du rock


Your doom is in a certain filiation with bands like Saint Vitus or Pentagram and Candlemass. Nevertheless you have your own sound and personality. Benjamin's hallucinated vocals (which reminded me of Pentagram, but also, more surprisingly, of the fabulous punk Jello Biafra of the Dead Kennedys) really got me going, and I love the 70's sounds you give off.

Guyome : Those bands you mention are our base, along with Black Sabbath, Cathedral, etc... But I don't know if all our influences really come out, we all listen to different things so it's more of a mix. Ben's voice is Bottle, that's what you remember straight away, we always try to find the best riffs we can, but when his voice is added it takes another dimension. Codified I don't know, we have so many influences that it can't be codified, even if we have our own style. Jerome wrote the whole new album and there are many different things, the fact of having fun playing together because we like it plays a lot, our motivation is not to honor a contract of label or to make albums for "fans", we don't care about all that, we play to enjoy ourselves.

Well, I guess you're probably looking forward to going out and burning the boards again, even though it might not be anytime soon. How do you live the current situation ? How do you occupy your days musically speaking?

Guyome: That's the point of playing gigs, Bottle never really did that much but the point is to have a good time playing live. Well, we were supposed to do 3 dates in Spain in March 2020, but they were confined to the same time, so everything was cancelled. The concerts there are, in France not officially, but I come back from Spain and I made a concert sitting, even if it seems strange it was cool, but there are also some elsewhere, well hidden. Our days, we all listen to zike that we like, old or new, but band wise Hemreich joined Mantras which Pierre is part of, Jerome composes for Bottle and he has a lot of ideas so it's cool. Ben also sings in Rotten, where I'm the guitarist with some old Deep Vein. Personally I'm very busy with Pulmonary Fibrosis between all the splits and the new album that's coming, Rotten that's going to start again slowly, Embryopathia for which we're working quietly on the album, my noise project Corporal Abuse that celebrates its 20th anniversary this year and then I have other projects alone, with friends and with my girlfriend. I also have my studio, The Cripple Room, very busy with recording/mixing/mastering sessions, but especially with the new version I'm building which will be able to welcome bands in better and more professional conditions.

Could you make us a small list of your favorite albums of all time ? The style doesn't matter...

Guyome : For my part it's not going to be very doom hehe, Last Days Of Humanity "The Sound of Rancid Juices...", Carcass "Reek.../Symphonies.../Nectroticism...", Dead Infection "Surgical.../A chapter of accident", Regurgitate "Effortless...", Sepultura (Everything up to Roots), Haemorrhage "Anatomical Inferno", Black Sabbath (pfff.... all, small mention for Technical Ecstasy and The Eternal Idol), Iron Maiden (same almost all but Number.../Powerslave/Seventh Son.../No Prayer.../Piece...basically until Fear of the Dark), Napalm Death (From Enslavement.../Utopia Banished), Cannibal Corpse "Butchered At Birth" and the list is going to be too long, let's go for one last one, Cathedral "Forest of Equilibrium

Ben : Skid Row "slave to the grind", Unleashed "across the open sea", Asphyx "last one on earth", Saint Vitus "Saint Vitus", Judas Priest "defender of the faith", Motorhead "March or die", Black Sabbath "Sabbath bloody Sabbath", Hawkwind "dormi fasol Latido", Guns'N'Roses "appetite", Pestilence "sphere", etc.

If TBDLB was a quote or a proverb, what would it be ?

Ben : "don't clap, you look like idiots."

Tell us a little about your texts, your favorite themes?

Ben: Science fiction, end of the world, that kind of crap. That's all I read, I don't care about anything else. There is always an ideological background that would not please people who are proud of being born somewhere.

The idea for a sentence or an image can come from an illustration in an old book from the Black River collections, presence of the future, or just from a specific paragraph in a short story by a bad author from the

Fourth Zone author from the 60's. I can also write without knowing where I'm going, whether it means anything at all: I like the sound of the words and that's enough.

I don't know if I will write lyrics for the next one. For the EP, on Bandcamp, there are no lyrics. It's been a great success, no one cares and I'm the first one.

Any last words for the billions of Scribe readers?

Guyome: Thanks for the interest and hoping to get back to the shows soon.

Ben: "I don't give a shit"

Thanks TBDLB!

The album review by le Scribe

sleepingchurchrecords.bandcamp.com/album/2005-2020-doom-over-the-years

www.sleepingchurchrds.com/

www.facebook.com/sleepingchurchrecords




Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés