Accéder au contenu principal

Sélection

Les Crocs Du Scribe Special Maltkross Label Volume IV - French + English Text - Indus/Noise/Black Metal underground - Le Scribe Du Rock

Ce n'est pas nouveau pour moi que de chroniquer les sorties du label Maltkross puisqu'il s'agit déjà du 4ème Crocs Du Scribe que je réserve au label sans compter les chroniques indépendantes et les interviews de ses groupes. Voici deux ans que je collabore avec le label de Clovis avec grand plaisir. Ce qui est nouveau pour moi dans cet article ce n'est pas le fait d'évoquer de nouvelles compilations du label, mais que je sois présent en tant qu'artiste (Punkosaur) sur le volume 6, réservé aux groupes affiliés à l'industriel, à la Noise et à la musique rituelle. Me retrouver sur la même galette que Melek-Tha ou Drowning Hope, entre autres, est pour moi un grand honneur. Voici donc deux compilations gorgées de groupes 100 % underground et sans compromis. La numéro 5 est quant à elle réservée aux groupes de black metal les plus old school du label. Encore merci Clovis pour ces piqûres de rappel qui nous permettent de ne pas oublier que sous la surface de la ter

Review - Warside - The Enemy Inside - 2020 - death metal/grindcore - French + English Text

 WARSIDE

The Enemy Inside

Autoproduction

Death Metal/Grindcore


Vous venez de passer de mauvaises fêtes de fin d'année et vous avez les boules contre l'humanité ? Mamie ne vous a pas offert le cadeau que vous vouliez et vous n'arrivez pas a le revendre sur Ebay et ça vous met la haine ? Pas de soucis ! le Docteur Scribe vous prescrit l'écoute illimitée du premier Ep des lyonnais de Warside, condensé de brutalité et de vélocité haineuse en mode brutal death/grindcore !

Avec a son bord deux membres du groupe de thrash metal Skox, deux anciens Hemerah, groupe de death lyonnais ayant sévi le temps d'un Ep en 2009, le gang n'a rien de postiche ! (oui je sais, jeu de mots de haute volée !). Les cinq titres (six en comptant l'intro) proposés ici sont une rafale d'Ak-47 qui fait sauter notre boîte crannienne et défonce nos tympans pour un effet définitif ! Citant comme influences de joyeux drilles comme Aborted, Misery Index ou Vomitory pour la partie death très brutal qui t'explose l'entrecôte, et Rotten Sound ou Mumakill pour la partie Grindcore qui te ratiboise ce qui te restait de ratiches, le gang des lyonnais défouraille a toute berzingue pendant un peu plus de vingt minutes. Aussi a l'aise dans les blast-beat supersoniques portés par des guitares thermonucléaires et un chant hurlé dans les graves et visqueux de haine que dans des passages plus "slam" ou la lourdeur se fait reine et ou parfois le growl se transforme en gruiik infâme, Warside ne faillit jamais dans sa mission de destruction massive. 

warside death metal


Habité par une pensée sociale/sociétale fort critique autour de thèmes comme la pensée unique et la violence contre les plus défavorisés d'entre nous, cet Ep déploie une haine du système assez peu commune, digne des combos de hardcore les plus velus. Les riffs défoncent, en n'oubliant jamais d'être inspirés, parfois pas si loin d'un Sepultura de la grande époque, tandis que Thomas ne fait pas semblant de gerber sa haine derrière le mike ! Nathan dépote à la moissonneuse-batteuse (un BON groupe c'est D'ABORD un bon batteur !) et l'on se prend un pervers plaisir a rappuyer sur la touche play a la fin de chaque gifle que le groupe nous envoie. Ajoutez a cela une production plus qu'à la hauteur de Thibaut Bernard (Convulsound) et un artwork qui vient joliment parfaire le digipack et vous avez un Ep qu'il faut se précipiter d'acquérir, pour peu que vous aimiez le gros death qui arrache tout en sachant se montrer subtil juste ce qu'il faut ! Bonjour la rouste !

Avec The Enemy Inside le groupe Warside tape fort, et cette guerre déclenchée dans nos enceintes met la barre bien haut ! On se languit d'entendre le combo sur un format long ! A très vite pour l'interview du groupe dans ces pages !

warside1.bandcamp.com/releases

warside1.com/

www.facebook.com/WARSIDE.FR






You've just had a bad holiday season and you're pissed off at humanity? Grandma didn't give you the gift you wanted and you can't manage to sell it on Ebay and it makes you hate it? Don't worry! Doctor Scribe prescribes you the unlimited listening of the first Ep of the Lyon inhabitants of Warside, a condensed version of brutality and hateful velocity in brutal death/grindcore mode!

With two members of the thrash metal band Skox, two former members of Hemerah, a death band from Lyon who played an Ep in 2009, the gang has nothing of a toupee! (yes I know, a high-flying pun!). The five tracks (six including the intro) proposed here are a burst of Ak-47 that blows our cranial box and smashes our eardrums for a definitive effect! Citing as influences of merry drills like Aborted, Misery Index or Vomitory for the very brutal death part which explodes your ribs, and Rotten Sound or Mumakill for the Grindcore part which ratiboise what remained of ratiches, the gang of the Lyon's people has all the rage for a little more than twenty minutes. As at ease in the supersonic blast-beats carried by thermonuclear guitars and a song howled in the low and viscous of hatred as in more "slam" passages where heaviness becomes queen and where sometimes the growl is transformed into infamous gruiik, Warside never fails in his mission of massive destruction.

warside death metal

Inhabited by a very critical social/societal thinking around themes such as single-mindedness and violence against the most underprivileged among us, this Ep deploys a rather uncommon hatred of the system, worthy of the most hairy hardcore combos. The riffs are high, never forgetting to be inspired, sometimes not so far from a Sepultura of the great era, while Thomas doesn't pretend to puke his hatred behind the mike! Nathan is at the combine harvester (a GOOD band is FIRST a good drummer!) and we take a perverse pleasure in rapping on the play button at the end of each slap that the band sends us. Add to that a production more than up to Thibaut Bernard's (Convulsound) standard and an artwork that nicely completes the digipack and you have an Ep that you have to rush to acquire, as long as you like the big death that rips while knowing how to be subtle just what it takes! What a punch in the nose !

With The Enemy Inside the band Warside hits hard, and this war unleashed in our speakers sets the bar very high ! We're longing to hear the combo on a long format! See you soon for the interview of the band in these pages !


Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés