LES CROCS DU SCRIBE SPECIAL TRANSCENDANCE - FR/ENG - BROUILLARD/J'AI SI FROID/DISSONANT WINDS - ATMOSPHERIC BLACK METAL



Transcendance Records

TRANSCENDANCE RECORDS

Transcendance est le label de Brouillard...Oui, car, cette dernière, en plus d"être musicienne et chanteuse, s'occupe également de son label. Une activité riche et prenante qui donne lieu, pour les chanceux auditeurs que nous sommes, a la découverte d'un nombre de groupes œuvrant dans un Black des plus atmosphériques, comme représentants des éléments, de la nature et des intempéries mais aussi des cieux et du cosmos le plus astral. Je vous propose aujourd'hui, en attendant une interview de Brouillard qui ne devrait pas tarder, de découvrir ou redécouvrir trois albums de cet excellent label a l'adn bien affirmé. Bienvenue dans un Black Metal dans lequel prime les atmosphères et ambiances, un Black Metal hanté !




Le gris dominait déjà depuis de nombreuses journées. Depuis que, confinés, nous nous rendîmes compte que l'on n'y voyait plus au loin. Déjà que notre vie s'était réduite a peau de chagrin, voici que même l'image de la nature, seule à même de nous éviter de sombrer dans la folie la plus noire, nous était ôtée, nous laissant hagards dans le flou le plus total.
Soudain un croassement se fit, au loin, et vint a se rapprocher. Était-ce le corbeau, qui, n'ayant plus que sa voix fielleuse pour nous interpeller au travers de la brume, semblait vouloir générer en nous cette fièvre froide qui conduit a la démence ? Les arbres, nobles et dignes, semblaient encore vaguement visibles, accompagnés dans leur majesté par des sonorités de guitares et de percussions noyées dans le vague, perdues dans la grisaille. 
Brouillard, album de Brouillard, créé par Brouillard, musicalement et visuellement, est de ces albums qui dépassent le cadre strict de l'écoute musicale : il fait partie de ces trop rares albums-univers, dans lesquels se perdre n'est pas sans risque. Rejetant toute humanité pour fuir dans le lointain, protégé des regards par la brume, Brouillard produit un effet presque ouaté mais jamais doux : un effet de puissance dilatée, de sons produits dans l'espace qui s'évadent de notre compréhension maladroite. 

Brouillard Brouillard

Ces quatre titres sont autant de voyages hors de son corps, portés par la voix déchirée et sorcière de Brouillard, et cette ambiance humide et lugubre qui nous abandonne dans quelque forêt perdue sans plus nulle trace de vie humaine. Avec Brouillard, on dépasse largement le cadre étriqué du Black Metal pour entrer dans une dimension inconnue, peu rassurante, certes, mais le voyage en vaut largement le détour...

Transcendance is Brouillard's label...Yes, because, in addition to being a musician and singer, she also runs her own label. A rich and fascinating activity that gives rise, for the lucky listeners that we are, to the discovery of a number of bands working in one of the most atmospheric Black, as representatives of the elements, nature and the weather, but also of the heavens and the most astral cosmos. I propose you today, while waiting for an interview with Brouillard that should not be long, to discover or rediscover three albums of this excellent dna label. Welcome to a Black Metal in which atmospheres and ambiences are the most important, a haunted Black Metal! 




Grey had already dominated for many days. Since then, confined, we realized that we could no longer see into the distance. Already our life had been reduced to a mere pale shadow, and now even the image of nature, the only thing that could prevent us from sinking into the blackest madness, had been taken from us, leaving us haggard in total blur.

Suddenly a cawing came from the distance and came closer. Was it the raven, who, having only his pale voice to call out to us through the mist, seemed to want to generate in us that cold fever that leads to dementia? The trees, noble and worthy, seemed still vaguely visible, accompanied in their majesty by the sounds of guitars and percussion drowned in the wave, lost in the greyness. 

Brouillard's album Brouillard, created by Brouillard, musically and visually, is one of those albums that go beyond the strict framework of musical listening: it is one of those all too rare albums in which getting lost is not without risk. Rejecting all humanity in order to flee into the distance, protected from view by the mist, Brouillard produces an almost padded but never gentle effect: an effect of dilated power, of sounds produced in space that escape from our clumsy understanding. 

Brouillard Brouillard

These four tracks are as many journeys out of her body, carried by Brouillard's torn and witchy voice, and this damp and gloomy atmosphere that abandons us in some lost forest without any trace of human life. With Brouillard, we go far beyond the narrow frame of Black Metal to enter an unknown dimension, not very reassuring, of course, but the journey is well worth the detour...


Transcendance Records






Goûter au cimes les plus ardues, les plus enneigées, les plus dangereuses aussi, mais avec le bénéfice d'être enfin...loin des hommes ! Que la randonnée au travers de cette magnificence soit rude est un fait, que la vie ne tienne parfois plus qu'a un fil est une possibilité que l'on goûte mais enfin...loin des hommes.
Pour ce troisième album de J'ai Si Froid, Brouillard gravit les plus hauts sommets. Et cette fois seule, loin des hommes et de Dunkel qui s'en est allé, sans doute lui-même trop pris par d'autres sommets. 
Moins sombre et nuageux que Brouillard sous le nom de...Brouillard, cet album est une évocation des grands espaces, volontiers mélancolique mais toujours habitée par un désir de mélodie afin de vénérer l'espace infini qui se déploie sous les yeux de l'alpiniste.
Le froid s'entend ici, comme soudain palpable, et les guitares semblent pleurer a mesure que le sommet se rapproche. La neige a remplacé le brouillard, mais la brume n'est jamais bien loin. 

J'ai si Froid

Il est rare d'entendre en musique un tel éloignement concret de l'humanité, a savoir s'il s'agit d'un voyage sans retour ou d'un moyen de revenir plus forte encore. Mais à la fin l'appel de la plaine est le plus fort, après avoir goûté au froid mordant l'alpiniste est revenue parmi les hommes. 
Un beau voyage, qui nous fait chavirer, et emporte avec lui notre coeur meurtri.




Taste the toughest peaks, the snowiest, the most dangerous too, but with the benefit of being finally...away from men! That hiking through this magnificence is rough is a fact, that life sometimes only holds a thread is a possibility that we taste but finally ... far from men.

For this third album of J'ai Si Froid, Brouillard climbs the highest peaks. And this time alone, far from men and Dunkel, who's gone, probably too busy climbing other summits himself. 

Less dark and cloudy than Brouillard under the name of...Brouillard, this album is an evocation of wide open spaces, willingly melancholic but always inhabited by a desire for melody in order to venerate the infinite space that unfolds before the eyes of the mountaineer.


The cold can be heard here, as if suddenly palpable, and the guitars seem to cry as the summit approaches. Snow has replaced fog, but fog is never far away. 


J'ai si Froid

It is rare to hear in music such a concrete distance from humanity, whether it is a journey without return or a way to return even stronger. But in the end the call of the plain is the strongest, after having tasted the biting cold the mountaineer returned among men. 


A beautiful journey, which makes us capsize, and takes with it our wounded hearts.











Transcendance Records




Atmospheric Black Metal

C'est d'Australie que soudain se lève le vent, soufflant Brouillard et neiges éternelles, nous conduisant en Tasmanie pour nous perdre à tout jamais. Le chamane se nomme Aciretose, et il conduit cette cérémonie d'invocation avec la dissonance pour alliée, et le vent comme vecteur. 
La sérénité de la haine, phénomène des plus rares, nous conduit dans un monde parallèle où règnent des démons mélancoliques et inanimés. Nous ressentons la brûlure du vent sur nos peaux a mesure que le chamane conduit les éléments et que le contact s'établit avec les dieux anciens. 
Dissonant Winds nous emporte avec sa majesté vers des tourments insolubles, instillant de sombres atmosphères faussement paisibles, où règne en maîtresse la douleur de vivre la plus profonde. 
D'une noirceur abyssale toute en préservant toute beauté produite, cet album produit un effet comparable a celui d'une caresse dont on se réveille ensanglanté. 

dissonant winds

Alors que nous nous effondrons, noyés dans les résidus de la misère, le souffle du vent nous poursuit longtemps encore après l'écoute de cette beauté musicale, beauté d'autant plus dangereuse que son venin, s'il en est discret, n'en n'est pas moins mortel.
Alors la tristesse nous envahit, s'installant profondément, à peine concurrencée par ce sentiment salvateur que, in fine, la nature a repris ses droits et que nous avons enfin perdu la partie, empruntant un passage éphémère que nous avons cru éternel, ennivrés de notre propre prétention, oubliant notre condition réelle. Alea Jacta Est. 




Atmospheric Black Metal 

It's from Australia that the wind suddenly rises, blowing fog and eternal snow, taking us to Tasmania to get lost forever. The shaman's name is Aciretose, and he leads this invocation ceremony with dissonance as his ally, and the wind as his vector. 

The serenity of hatred, one of the rarest phenomena, leads us into a parallel world where melancholy and inanimate demons reign. We feel the burning of the wind on our skins as the shaman leads the elements and contact is established with the ancient gods. 

Dissonant Winds takes us with its majesty towards insoluble torments, instilling dark atmospheres of false peace, where the pain of living the deepest pain reigns supreme. 

Of an abyssal darkness while preserving all the beauty produced, this album produces an effect comparable to that of a caress from which one wakes up bloody. 

dissonant winds

As we collapse, drowned in the residues of misery, the wind's breath chases us long after we have listened to this musical beauty, a beauty all the more dangerous because its venom, though discreet, is no less deadly.

Then sadness invades us, settling in deeply, barely challenged by this saving feeling that, in the end, nature has taken back its rights and we have finally lost the game, taking a fleeting passage that we thought was eternal, intoxicated with our own pretension, forgetting our real condition. Alea Jacta Est. 




TRANSCENDANCE RECORDS

Il va de soi que je vous encourage, si ce n'est fait, a découvrir tout le catalogue de Transcendance , peuplé de voyages tout aussi passionnants :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)