LES CROCS DU SCRIBE ISSUE 1 : SEASON OF MIST SPECIAL


season of mist, le scribe du rock

Hi dear Scribers ! This is the first issue of a new rubric on your favorite blog, le scribe du rock. Today i'm going to review some new releases from Season of Mist label. We're going to talk about Norwegian Black'n'rollers Vreid, with their new album "Lifehunger", but also the South Carolina's natives Death Metallers from Horrendous and their new "Idol" and, finally, the canadian prog-tech death metal of Beyond Creation and their fresh "Algorythm" (a real mathematic program !). So Enjoy it all, react, comment, share and see you next time for another box of reviews ! Thank you to Jessica and Season of Mist for this partnership !
Pierre Avril



Vreid, black'n'roll, lifelover, season of mist, le scribe du rock

VREID "LIFEHUNGER" (SOM-SEPTEMBER 2018)

Genre : Black'n'Roll

It's from the ashes of Windir (mythical Viking-Black Metal Norvegian band) that came Vreid in 2004 just after Valfar get back to Valhalla at the young age of 26.
The genre Windi defined, self called "Sognametal" died with them. Vreid were put on tracks to explore new musical paths.
The band name is the norge word for anger, and there is anger in their music. After 7 LPs and a DVD, talking about norse history, the band became famous and critically acclaimed. With the 2015's LP "Solverv" they were going back to their norwegian roots.
"Lifehunger", the new album, is a real good black'n'roll release with a lot of 90's Norwegian Black Metal references, but also Swedish melodic influences (Bathory, Dissection) for an accurate result, not so original but very well played and very pleasant. Sometimes, on the mid-tempo passages, i was thinking of a more black metallish Tribulation. The voice of Sture (also on guitars) reminds me of Quorthon and Abbath (in a less "froggy" way). The music is very diversified, and the tempi are passing from doomy to medium blasts easily. This is a eight tracks album for less than 40 minutes, the perfect timing I think. I recommand this one for all melodic black metal lovers, and for whom that don't dislike gothic-rock influences from time to time. Take a look at this video of their title "Lifehunger" : 

Finally, a very good album, with accoustic arpeggios and great riffs, maybe they could do even better the next time by increasing atmospheres with samples or more ambient passages.

NOTE : 8,5/10

VREID

HORRENDOUS IDOL ALBUM

HORRENDOUS  "IDOL" (SOM-SEPTEMBER 2018)

Genre : Technical Old-school "Voivodesque" Death Metal

With Horrendous, from South Carolina,it,s another kind of story.Another style! After the black'n'roll of Vreid, you are now immerged in a continent of technical but Old School Death Metal. The influences are obvious (Voivod first, notably on "Soothsayer") and something of Atheist's sound. The jazz bass is pleasant and the throatruined vocals of Damian Herring too. 
On "devotion (blood for ink)" the band is taking a more progressive turn (the Yes-like choirs remember me of the "close to the edge" Era) with a lot of breaks and soli. The vocals are more colorful too, passing to grunt to clean melodic vocals. The nice instrumental piece "threnody" is a very quiet and peaceful piece just before the big one : "Obolus" which lasts  more than 8 minutes. A very progressive piece, again supported by Voivod influences and the great vocals parts of Herring. Of course, if you're a fan of Deicide or Cannibal Corpse's kind of Death Metal, you may be disapointed, here we are in a sophisticated world. It's nice, but sometimes maybe a little bit sleep-inducing on  a certain time of listening. Lend a hear at their "Soothsayer" video :


Usually I'm not fond of Death Metal (except for the gods, like Morbid Angel, I'm really more into Black Metal) but i must say i can appreciate that kind of stuff when the bands are trying to do something different and fresh, not only reproducing Entombed's sound or blasting for 40 minutes like in Brutal Death. So, i may like Horrendous (even if i'm not going to listen to it every morning). If you're a fan of technical but old school DM, with not much demonstration of virtuosity (it's not Dream Theater neither) and you can appreciate long complex pieces, i recommand you this album.

NOTE : 7,5/10

HORRENDOUS



BEYOND CREATION ALGORYTHM LE SCRIBE DU ROCK

BEYOND CREATION "ALGORYTHM" (SOM-SEPTEMBER 2018)


Genre : Technical Progressive Death Metal

We're going again on Tech Death Metal Territory. But, if Horrendous are playing in an old-school dimension, Beyond Creation are looking further, in a more modern style.
I'm thankful, because it's not horrible techno-brutal-jazz-blasting-plastic death metal : these guys are playing music ! Ouf !
Created in 2005 in Montreal, the canadian death metal act Beyond Creation can make long jazzy pieces like "The Inversion", with a lot of parts and not be boring or too math-rock oriented for me (i'm just a dirty punk, i know). Long soli from great shredder Kevin Chartré, alternance between profound growling and more blackish high-pitched voices, melodic parts to make the music more "easy to stomach", yes, i must confess, Beyond Creation are a great band in their kind of music. I really like the fact that they're taking care of the audience, and are not just trying to show their technical skills; They do songs, and good ones, with a big level of technic, but also melodic inspiration. 
Take a look at their video for "The Inversion ":
You understand what i mean ? They're good, because they're not boring ! You can also listen to the progressive piece "Algorythm" (7'40'') : it's complex, there is almost three songs in one but, like some progressive killers (King Crimson, Yes, Pink Floyd) they know how to do this. A real discovery for me (again it's not really my usual stuff). I invite you to the discovery !


NOTE : 8/10
VERSION FRANÇAISE


Salut les scribeurs ! C'est le premier numéro d'une nouvelle rubrique de votre blog favori, le Scribe du Rock. Aujourd'hui je vais passer en revue quelques nouvelles sorties du label Season of Mist. Nous allons parler des black'n'rollers norvégiens de Vreid avec leur nouvel album "Lifehunger", mais également des natifs de la Caroline du Sud et Death Métalleux de Horrendous et de leur tout noveau "Idol" et, finalement, des death métalleux techno-progressifs de Beyond Creation et leur tout frai "Algorythm" (un vrai morceau de maths !). Alors amusez-vous bien, régissez, commentez, partagez autour de vous et je vous dis à bientôt pour un nouveau "pack" de CROCSniques ! Merci à Jessica et Season Of Mist pour le partenariat !
Pierre Avril

VREID "LIFEHUNGER" (SOM-SEPTEMBER 2018)

Genre : Black'n'Roll

C'est sur les cendres de Windir (mythique groupe norvégien de Viking/Black Metal) que va naître Vreid en 2004 juste après que Valfar (de Windir) ait rejoint le Valhalla a seulement 26 ans. Le genre que Windir avait créé, le "Sognametal" est mort avec eux. Vreid fut créé avzc l'objectif d'explorer de nouvelles frontières musicales.
Le nom du groupe, Vreid, est le norvégien pour "colère", et il y a de la colère dans leur musique. Après 7 albums et un DVD, avec des textes parlant de l'histoire norvégienne, le groupe est devenu célèbre avec de bonnes critiques. En 2015, l'album "Solverv" fut une occasion pour eux de revenir à leurs racines norvégiennes.
"Lifehunger", le nouvel album, est un très bon disque de black'n'roll avec beaucoup d'influences du black norvégien des 90's mais aussi du côté des suédois (Bathory, Dissection) pour le côté mélodique, avec un résultat trés réussi, pas forcément original mais très agréable à écouter. Parfois, les passages en mid-tempo font penser à une version plus Black de Tribulation. La voix de Sture (également guitariste) me rappelle Quorthon et Abbath (en moins "crapaud"). La musique est très variée, et les tempi passent du doom au blast-medium sans souci. 
L'album comporte huit titres pour un peu moins de quarante minutes, le timing parfait pour moi. Je le recommande à tous les amoureux de black metal mélodique qui n'ont rien contre quelques passages de rock gothique de temps en temps. Jetez un oeil à la vidéo de "Lifehunger" :




Au final, un très bon album, avec des arpèges de guitare acoustique et de très bons riffs, peut être gagneraient ils la prochaine fois à ajouter une touche plus atmosphérique avec des samples ou des passages ambient.

NOTE : 8,5/10

VREID

HORRENDOUS IDOL ALBUM

HORRENDOUS  "IDOL" (SOM-SEPTEMBER 2018)

Genre : Technical Old-school "Voivodesque" Death Metal

Avec Horrendous, de Caroline duSud, on change de genre. Après le black'n'roll de Vreid, vous êtes maintenant immergés dans un continent de death metal à la fois technique et oldschool. Les influences sont évidentes (Voidvod, d'emblée,sur "Toothsayer") et des sonorités proche d'Atheist. La basse jazz fretless est agréable et les vocaux façon destruction de gorge de Damian Herring aussi. Sur "Devotion" (Blood for Ink") le groupe prend un tournant plus progressif (les choeurs façon Yes me rappellent l'époque de "Close to the Edge") avec plein de breaks et de soli. Les vocaux sont plus colorés, passant du grunt à des voix claires mélodiques. Le trés joli instrumental "Threnody" est un moment de paix et de calme avant le gros morceau : "Obolus" et ses huit minutes passées. Un morceau très progressif, à nouveau influencé par Voivod et de grands passages de voix par Herring. Bien sûr, si vous êtes fans de Deicide ou Cannibal Corpse et ce genre de Death Metal, vous risquez d'être un peu perdus, car nous sommes ici en terrain sophistiqué. C'est chouette, mais peut-être parfois un peu soporifique sur la durée. Voici leur vidéo pour "Toothsayer" : 


Habituellement, je ne suis pas un gros fans de Death Metal (à part pour ce qui est des dieux comme Morbid Angel, sinon je suis beaucoup plus dans le Black) mais je dois dire que j'apprécie ça quand des groupes essaient de faire un truc différent et nouveau, et de ne pas juste reproduire le son d'Entombed ou de blaster pendant quarante minutes comme dans le Brutal Death. Alors, je peux apprécier Horrendous (même si je ne vais pas les écouter tous les matins). Si vous aimez le DM oldschool mais technique, sans trop de démonstrations (ce n'est pas du Dream Theater) et que vous appréciez les longs morceaux complexes, je vous recommande ce disque. 

NOTE : 7,5/10

HORRENDOUS



BEYOND CREATION ALGORYTHM LE SCRIBE DU ROCK

BEYOND CREATION "ALGORYTHM" (SOM-SEPTEMBER 2018)


Genre : Technical Progressive Death Metal

Nous continuons dans le territoire du Death Metal technique. Mais, là où Horrendous joue dans une dimension Oldschool, Beyond Creation regardent plus loin, dans un style plus moderne.
Je suis content, parce que ce n'est pas cet horrible death metal techno-brutal en plastique qu'on entedn parfois : ces mecs jouent de la musique, ouf !
Créé en 2005 à Montreal, Beyond Creation peu créer de longues pièces jazzy comme "the inversion" avec plein de parties différentes sans être chiants ou trop orientés math-rock (je suis un sale punk, que voulez vous !). Les longs soli du talentueux shredder Kevin Chartré, l'alternance de voix growlées graves et profondes et d'autres plus aigues et black metal, des passages mélodiques pour rendre la musique plus "digeste", oui, je dois l'avouer, Beyond Creation est un grand groupe dans son style de musique. J'aime beaucoup le fait qu'ils pensent à leur public, sans essayer de ne faire que la démonstration de leurs compétences techniques ; ils font des chansons, et des bonnes, avec un gros niveau technique mais aussi des qualités mélodiques. 
Voici leur vidéo pour le titre "The Inversion ":
Vous voyez ce que je veux dire ? Ils sont bons, car ils ne sont pas chiants ! Vous pouvez écouter le long morceau progressif "The Algorythm" (7 minutes et 40 secondes) : c'est complexe, il y a quasiment trois chansons en une mais, comme les grands du prog (King Crimson, Yes ou Pink Floyd) ils savent le faire. Une vraie découverte pour moi (encore une fois, ce n'est pas ce que j'écoute d'habitude). Je vous invite aussi à la découverte !

Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés