Bdsm, Masturbation, Latex et Black Metal : Interview avec Rvbber VVitch - FR/ENG - Canada


Une sorcière canadienne m'a envoûté avec sa musique malsaine et perverse. Un Black Metal érotique et porté sur le Sado-Masochisme, le latex et les pratiques déviantes. Cette sorcière a accepté pour nous de parler de son goût pour le sexe extrême, le Black Metal, Twiggy Ramirez, le Porno et Satan, bien sûr !

Heavy Rubber Erotic Dehumanization

Rvbber VVitch - Photo

Peux tu nous présenter Rvbber Vvitch ?

Merci de m’accorder cette entrevue. Je suis Rvbber VVitch, principalement adepte du latex ainsi que du métal noir et je vous invite à écouter « Mastvrbations Malveillantes MMXVII » disponible en version numérique sur bandcamp et youtube. L’album à été depuis remastérisé pour être prochainement disponible en formats physique sur Werewolf Records. Il comprendra un titre supplémentaire.

Rvbber VVitch Black Metal

Ton projet semble sorti des entrailles de l'enfer en cette année maudite. Peux tu nous parler de ton parcours antérieur ?  

À qui le dis tu! Maudite soit cette année! Mon parcours est difficile à résumer clairement en quelque lignes. J’ai expérimenté plusieurs styles de musique avec des groupes et en solo. Du punk au métal extrême répugnant, en passant par l’electro. La liste pourrait être longue à énumérer. En ce qui concerne Rvbber VVitch, c’est une étrange concoction de mes passions pour l’occultisme, le bdsm et le black metal.  Ce concept sommeillait en moi depuis longtemps avant de prendre forme sous ce nom. Rvbber VVitch c’est manifestée d’un lors d’un précédent projet duo, tournant autour du latex et du shibari.

rvbber vvitch


Ta musique peut être définie comme un Black Metal vraiment pervers et malveillant. Comment t'es venu ce goût de la déviance que l'on retrouve dans “masturbations malveillantes” ?

En premier lieu, d’un profond dégoût et d’un ennui mortel des institutions sociales. C’est nul autre que le Diable lui même qui tient ma torche de la rébellion.  
Si on parle de déviance sexuelle, ça doit provenir directement de la pornographie, car je volais régulièrement des sucreries ainsi que des magazines, journaux et films pour adultes dans ma jeunesse. C’était vraiment facile. J’avais déjà accès à toutes ces choses gratuitement avant la révolution d’internet, mais j’en voulais toujours plus. C’était l’appel de la bête.

Rvbber VVitch

Ton son diffère de ce que l'on entend souvent des formations canadiennes. Quel est ton rapport avec la scène Metal Noir québecoise ?

Nul. J’ai plutôt rapport avec la scène fétiche noire québécoise. Le terme métal noir québécois est beaucoup trop associé à des idéologies et des thèmes qui sont hors de mes champs d’intérêts. Je n’ai jamais eu de sentiments patriotiques pour notre héritage incestueux. À chacun ses fantasmes..
En se qui attrait à mon son, il peut varier selon mes humeurs et mon approche dans le processus créatif.

Qu'entends tu par “Heavy Rubber Erotic Dehumanisation” ?

Je fais en partie référence à la culture du « heavy rubber » dans laquelle le principe de déshumanisation est omniprésent tout comme dans bien d’autres fétiches.
J’aime les trucs sexuels très bizarre...  l’univers du latex en est abondant et il n’y a pas de limites aux fantasmes possibles de notre esprit. Ces désirs peuvent devenir souvent très sombres, tordus et intenses, ce qui rend la chose fascinante.

Rvbber VVitch

Des influences dark ambient et industrielles  traversent ta musique. Peux tu nous en parler ?  

Ce sont deux genres que j’adore alors les puristes du black métal vont me détester.  Les synthétiseurs torturés et les boîtes à rythmes sont mes fidèles alliés et je les abuses avec plaisirs. Ce sont des outils parfaits pour générer des ambiances lugubres et inhumaines. Reste que la guitare et la basse sont mes deux instruments préférés.

Rvbber VVitch

Tes influences originelles ?

Sans aucun doute l’influence de la lune et de la drogue. Mon grand-père était un luthier violoniste et mon père bassiste avec une affection pour le rock classique. D’où proviennent mes premières curiosités d’apprendre à jouer d’un instrument. Twiggy Ramirez, les livres de sorcelleries, ainsi que les films étranges bdsm allaient par la suite m’influencer.

Tes objectifs au travers de Rvbber Vvitch ?

Je veux continuer à développer mes projets, maudire le monde, festoyer avec le Démon et jouir au maximum. C’est ce que je fais et je n’ai pas d’autre raison de le faire. Je crée mon propre univers, c’est tout ce qui compte. Tant que je garde ma flamme sacrée, je me fous du reste.

Comment vois tu la scène underground en 2019 ? Des coups de coeur ?

Je n’y porte pas vraiment attention. Ces derniers jours, j’ai apprécié écouter l’album « Possessed » de Alien Sex Fiend.. J’essaie tant que possible de garder mon focus à travailler sur ma propre musique sans me soucier du monde extérieur.



Tes 20 albums préférés de tous les temps ?

Voici une liste d’albums et de coffrets qui m’inspire sans ordre particulier.

1  Type o Negative - LP box set
2 Danzig - 4
3 Cradle of Filth - cruelty and the beast
4 Marilyn Manson - antichrist superstar
5 Samhain - box set
5 Alien  Vampires - evil last forever
6 Aborym - wih no human intervation
7 Mysticum - Lost Masters of the universe
8 Funeral Mist - salvation
9 The cramps - songs the lord taught us
10 Satyricon - rebel extravaganza
11 Beherith - engram
12 NIN - the downward spiral
13 Akira Yamaoka - Silent Hill original soundtrack
14 Celtic Frost - monotheist
16 Wojciech Kilar - Bram Stoker’s Dracula soundtrack
17 DHG - 666 international
18 Belphegor - bondage goat zombie
19 Marilyn Manson - smells like children


Ajoutes ce que tu veux est la loi, dirait Crowley :

Libérez votre esprit limité par la raison, vénérez la grande putain et réjouissez vous!


Merci Rvbber VVitch

Merci à toi




Rvbber VVitch - Photo

Heavy Erotic Rubber Dehumanisation

A Canadian witch bewitched me with her perverse and unhealthy music. Erotic Black Metal with a focus on Sado-Masochism, latex and deviant practices. This witch agreed for us to talk about her taste for extreme sex, Black Metal, Twiggy Ramirez, Porn and Satan, of course!

Can you introduce us to Rvbber Vvitch?

Thank you for granting me this interview. I'm Rvbber VVitch, mainly adept of latex and black metal and I invite you to listen to "Mastvrbations Maleveillantes MMXVII" available in digital version on bandcamp and youtube. The album has since been remastered and will soon be available in physical format on Werewolf Records. It will include an extra track.

Rvbber VVitch Black Metal

Your project seems to have risen from the bowels of hell in this cursed year. Can you tell us about your background?  

Tell me about it. Damn this year! My journey is difficult to sum up clearly in a few lines. I have experimented with many styles of music with bands and solo. From punk to disgusting extreme metal to electro. The list could be long to enumerate. As far as Rvbber VVitch is concerned, it's a strange concoction of my passions for occultism, bdsm and black metal.  This concept had been dormant in me for a long time before taking shape under that name. Rvbber VVitch was manifested in a previous duo project, revolving around latex and shibari.

rvbber vvitch

Your music can be defined as really perverse and malicious Black Metal. How did you get this taste for deviance that we find in "malicious masturbation"?

First of all, from a deep disgust and a deadly boredom of social institutions. It is none other than the Devil himself who holds my torch of rebellion.  

If we're talking about sexual deviance, it must come directly from pornography, for I regularly stole sweets as well as magazines, newspapers and adult films in my youth. It was really easy. I already had access to all these things for free before the internet revolution, but I always wanted more. It was the call of the beast.

Rvbber VVitch

Your sound is different from what we often hear from Canadian bands. What is your relationship with the Quebec Black Metal scene?

No connection at all. I have more a connection with the Quebec black fetish scene. The term Quebec black metal is too much associated with ideologies and themes that are out of my field of interest. I never had patriotic feelings for our incestuous heritage. To each his fantasies...

The appeal of my sound can vary according to my moods and my approach to the creative process.

Rvbber VVitch

What do you mean by "Heavy Rubber Erotic Dehumanization"?

I refer in part to the "heavy rubber" culture in which the principle of dehumanization is omnipresent as in many other fetishes.

I like very weird sexual stuff... the latex world is full of it and there are no limits to the possible fantasies of our mind. These desires can often become very dark, twisted and intense, which makes it fascinating.

Rvbber VVitch

Dark ambient and industrial influences run through your music. Can you tell us about it ?  

These are two genres that I love so black metal purists will hate me.  Tortured synthesizers and drum machines are my faithful allies and I abuse them with pleasure. They are perfect tools to generate gloomy and inhuman atmospheres. Guitar and bass are my two favourite instruments.



Your original influences?

Undoubtedly the influence of the moon and drugs. My grandfather was a violin maker and my father was a bass player with an affection for classical rock. That's where my first curiosity to learn to play an instrument came from. Twiggy Ramirez, witchcraft books, and strange bdsm movies would later influence me.

What are your goals through Rvbber Vvitch ?

I want to continue to develop my projects, curse the world, feast with the Devil and enjoy as much as possible. This is what I do and I have no other reason to do it. I create my own universe, that's all that matters. As long as I keep my sacred flame, I don't care about anything else.

How do you see the underground scene in 2019? Any favorites?

I don't really pay attention to it. These last few days, I've been enjoying listening to Alien Sex Fiend's "Possessed" album...  I try as much as possible to keep my focus on working on my own music without worrying about the outside world.

Your 20 favorite albums of all time?

Here is a list of albums and boxes that inspire me in no particular order.

1  Type o Negative - LP box set
2 Danzig - 4
3 Cradle of Filth - cruelty and the beast
4 Marilyn Manson - antichrist superstar
5 Samhain - box set
5 Alien  Vampires - evil last forever
6 Aborym - wih no human intervation
7 Mysticum - Lost Masters of the universe
8 Funeral Mist - salvation
9 The cramps - songs the lord taught us
10 Satyricon - rebel extravaganza
11 Beherith - engram
12 NIN - the downward spiral
13 Akira Yamaoka - Silent Hill original soundtrack
14 Celtic Frost - monotheist
16 Wojciech Kilar - Bram Stoker’s Dracula soundtrack
17 DHG - 666 international
18 Belphegor - bondage goat zombie
19 Marilyn Manson - smells like children

Add what you want is the law, Crowley would say:

Free your reason-bound mind, worship the great whore and rejoice!

Thank you Rvbber VVitch

Thanks to you


RVBBER VVITCH

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)