INTERVIEW AVEC 7 WEEKS - FR/ENG - ROCK MASSIF !

“La lutte elle-même vers les sommets suffit à̀ remplir un cœur d'homme” A. Camus

7 WEEKS - Gone, premier extrait du nouvel album du groupe en ...

7 WEEKS

Bonjour 7 Weeks, et merci de répondre a mes questions. Vous êtes un groupe de “rock massif” de Limoges...Pouvez vous nous raconter un peu votre histoire ?

On existe depuis 2007, on a sorti 5 albums et 2 eps, fait des tournées en France, Europe et UK. Nous sommes nos propres producteurs. Notre musique et notre discographie est assez large en termes d’influences et d’expériences, on nous classe souvent comme un groupe de Stoner, ce que nous ne sommes pas. Nos albums sont très variés et on a même fait un album adapté d’un ciné-concert sur le film Dead of Night (Deathdream) de Bob Clark.

“Sisyphus”, votre dernier album, est un concentré de rock aux influences US. Pouvez vous nous parler de la composition et de la réalisation de cet album ?

La composition s’est étalée sur l’année 2018 pendant un break du groupe, puis nous l’avons finalisé début 2019 pour l’enregistrer, mixer et mastériser entre avril et juillet 2019. Nous avons privilégié le côté live pour cet album, et enregistré tous dans la même pièce.

https://www.rollingstone.fr/RS-WP-magazine/wp-content/uploads/2020/01/7-weeks-sisyphus.jpg

En parlant d'influences, quels sont les groupes qui ont le plus influencé 7 Weeks ?

On a trop d’influences pour les citer mais je dirai que nous avons bien digéré les classiques des 70’s et suffisament détourné les 90’s pour en faire un style propre à nous.
Parmis les artistes phares on retrouve Led Zeppelin, King Crimson, David Bowie, Motörhead, Metallica, Soundgarden, QOTSA.

Tiens, d'ailleurs, ce nom, 7 Weeks, ça vient d'où ?

Nous avons décidé de ne plus répondre à cette question, ahaha! La réponse est facile à trouver dans de vieilles interviews.

Avec un Rock aussi puissant et racé vous pouvez séduire aussi bien des métalleux, des fans de rock “indie” que de rock US...Comment voyez vous votre public ?

On l’espère ouvert et pas sectaire. Mais en fait on cherche encore et toujours à rencontrer et séduire de nouvelles personnes avec notre musique, on ne veut pas plaire que aux metalleux ou que aux fans de stoner etc… on veut que notre musique soit accessible, c’est la clé de l’écriture, plaire pour la qualité de ce que tu fais, pas pour l’étiquette de style ou la chapelle dans laquelle tu t’enfermes. On croit fermement que l’écriture et la sincérité peuvent toucher tout le monde quand elles sont bien faites, y compris en musique “dure”.

J'ai parfois pensé à Soundgarden en vous écoutant, ça vous surprend ?

On nous le dit souvent, donc non, Chris Cornell est un de mes chanteurs préférés, ça doit se ressentir dans le phrasé je pense.

Q7 : Déjà 4 albums ! Et de beaux éloges dans des magazines prestigieux ! Vous êtes sur la bonne route, non ?
5 albums en fait ;) Pour le fait d’être sur la bonne route, je citerai simplement Bon Scott: “it’s a long way , if you wanna rock’n’roll” !!

“Sisyphus” m'a bluffé aussi bien au niveau des compos que du son, complètement adapté. Qui vous a mixé et produit ?

C’est Pascal mondaz qui l’a produit au studio Improve Tones à côté de Clermont Ferrand. On avait déjà travaillé avec lui sur Carnivora et Bends. Il nous a poussé dans une direction plus rock qu’avant et ça a ouvert le son, laissé respirer tous les instruments.

Ça vous arrive de rêver que vous êtes un groupe américain ?

Non, on ne rêve pas, on tente et on voit.

Avec la pandémie actuelle je suppose que vous subissez aussi des annulations de concerts. Quel impact cela a t'il sur le groupe et comment réagir ?

Comme beaucoup, on a annulé notre tournée. Aujourd’hui c’est trop tôt pour savoir ce qu’il va se passer. C’est une nouvelle épreuve, mais au final plus pour l’industrie du spectacle qui n’a pas l’habitude que tout s’arrête d’un coup. On a un métier relativement privilégié, le milieu de la musique Français est très aidé, que ce soit en subventions ou avec l’intermittence. Il y a des gens qui risquent beaucoup plus que nous, je pense aux petites corporations comme les artisans ou les commerçants, et je ne parle pas de gens qui vont décéder de cette maladie. Alors que va t’on faire? je ne sais pas encore, mais on va se débrouiller et faire comme Sisyphe, aller rechercher le rocher qui vient de dévaler la pente.



 Si 7 Weeks était une citation ou un proverbe ?

“La lutte elle-même vers les sommets suffit à̀ remplir un cœur d'homme” A. Camus

On va laisser de côté la question des concerts vu les circonstances mais quels sont vos futurs projets ? Votre prochain album est il déjà sur les rails ? Et si oui, a quoi peut-on s'attendre ?

On n’a rien sur les rails, mais cette période de confinement va sûrement être propice à la création. Mais il est encore top tôt pour te dire quoi que ce soit.

Le mot de la fin pour 7 weeks :

Merci à toi, désolé de ne pouvoir être plus précis sur tes questions mais la situation est inédite et subite, j’ai besoin de prendre du recul sur tout ça.

Merci !


"The struggle itself to the heights is enough à̀ to fill a man's heart" A. Camus

7 WEEKS


7 WEEKS - Gone, premier extrait du nouvel album du groupe en ...

Hello 7 Weeks, and thank you for answering my questions. You are a "massive rock" band from Limoges...Can you tell us a little bit about your story ?

We've been around since 2007, we've released 5 albums and 2 eps, toured in France, Europe and UK. We are our own producers. Our music and discography is quite wide in terms of influences and experiences, we are often classified as a Stoner band, which we are not. Our albums are very varied and we even made an album adapted from a movie-concert on Bob Clark's film Dead of Night (Deathdream).

"Sisyphus", your last album, is a concentrate of rock with US influences. Can you tell us about the composition and the making of this album?

The composition was spread over the year 2018 during a break of the band, then we finalized it in early 2019 to record, mix and master it between April and July 2019. We favoured the live side for this album, and recorded all in the same room.

https://www.rollingstone.fr/RS-WP-magazine/wp-content/uploads/2020/01/7-weeks-sisyphus.jpg

https://www.rollingstone.fr/RS-WP-magazine/wp-content/uploads/2020/01/7-weeks-sisyphus.jpg

Speaking of influences, which bands have influenced the most 7 Weeks ?

We have too many influences to name them but I would say that we have digested the classics of the 70's well and diverted the 90's enough to make a style of our own.
Among the leading artists are Led Zeppelin, King Crimson, David Bowie, Motörhead, Metallica, Soundgarden, QOTSA.

By the way, this name, 7 Weeks, where does it come from?

We've decided not to answer that question anymore, ahaha! The answer is easy to find in old interviews.

With such a powerful and racy rock you can seduce metalheads, indie rock fans as well as US rock fans...How do you see your audience?

Hopefully open and not sectarian. But in fact we're always looking to meet and seduce new people with our music, we don't want to appeal only to metalheads or stoner fans etc... we want our music to be accessible, it's the key to writing, to please for the quality of what you do, not for the style label or the chapel you lock yourself in. We firmly believe that writing and sincerity can touch everyone when done well, even in "hard" music.

I sometimes thought of Soundgarden while listening to you, does that surprise you?

We get that a lot, so no, Chris Cornell is one of my favourite singers, it must be in the phrasing I think.


Already 4 albums! And great reviews in prestigious magazines! You're on the good way, aren't you?

5 albums in fact ;) For being on the good way, I'll just quote Bon Scott: "it's a long way , if you wanna rock'n'roll" !!

"Sisyphus" bluffed me as well in the compositions as in the sound, completely adapted. Who mixed and produced you ?

Pascal Mondaz produced it at the Improve Tones studio next to Clermont Ferrand. We'd already worked with him on Carnivora and Bends. He pushed us in a more rock direction than before and that opened up the sound, let all the instruments breathe.

Do you ever dream that you're an American band?

No, we don't dream, we try and see.

With the current pandemic I guess you also suffer from concert cancellations. What impact does it have on the band and how do you react?

Like a lot of people, we cancelled our tour. Today it's too early to know what will happen. It's a new ordeal, but in the end more for the entertainment industry which is not used to everything stopping all at once. We have a relatively privileged profession, the French music scene is very much helped, whether it's through subsidies or intermittently. There are people who are at much greater risk than we are, I am thinking of small corporations such as craftspeople or shopkeepers, and I am not talking about people who will die from this disease. So what are we going to do? I don't know yet, but we're going to do what Sisyphus did, we're going to look for the rock that just went down the slope.


What if 7 Weeks was a quote or a proverb?

"The struggle itself to the heights is enough à̀ to fill a man's heart" A. Camus

We're going to leave aside the question of concerts given the circumstances, but what are your future projects? Is your next album already on track? And if so, what can we expect?

We don't have anything on track, but this period of confinement will surely be favourable to creation. But it's still very early to tell you anything.

The final word for 7 weeks:

Thanks to you, I'm sorry I can't be more specific about your questions but this is a new and sudden situation, I need to take a step back from all this.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)