Accéder au contenu principal

Sélection

Les Crocs Du Scribe Special Maltkross Label Volume IV - French + English Text - Indus/Noise/Black Metal underground - Le Scribe Du Rock

Ce n'est pas nouveau pour moi que de chroniquer les sorties du label Maltkross puisqu'il s'agit déjà du 4ème Crocs Du Scribe que je réserve au label sans compter les chroniques indépendantes et les interviews de ses groupes. Voici deux ans que je collabore avec le label de Clovis avec grand plaisir. Ce qui est nouveau pour moi dans cet article ce n'est pas le fait d'évoquer de nouvelles compilations du label, mais que je sois présent en tant qu'artiste (Punkosaur) sur le volume 6, réservé aux groupes affiliés à l'industriel, à la Noise et à la musique rituelle. Me retrouver sur la même galette que Melek-Tha ou Drowning Hope, entre autres, est pour moi un grand honneur. Voici donc deux compilations gorgées de groupes 100 % underground et sans compromis. La numéro 5 est quant à elle réservée aux groupes de black metal les plus old school du label. Encore merci Clovis pour ces piqûres de rappel qui nous permettent de ne pas oublier que sous la surface de la ter

Aksaya L'aube rouge (Black/Death Metal from the future) My review Fr/Eng

AKSAYA - L'AUBE ROUGE (2019 THE RITUAL PRODUCTIONS)


Black/Death Metal 

"La vérité rend libre"

Aksaya...un groupe qui divise pour le moins...il suffit de lire les commentaires sur les ragots euh...pardon ! les réseaux sociaux pour en être convaincu. Mais il serait fort erroné de penser que, parce qu'un groupe divise, il y a un problème. Amen amen je vous le dis, comme disait JC, un groupe qui provoque des réactions fortes évite la douche tiède du "oh oui, c'est pas mal" "mouais j'ai écouté vite fait, c'est pas si mauvais". Pour des artistes faut-il mieux cliver, créer des passions positives ou noires, plutôt que de provoquer le bâillement. 
J'avais déjà beaucoup apprécié l'univers cyberpunk déployé sur le précédent album "Kepler", ce qui m'avait d'ailleurs emmené à interviewer le groupe. 

aksaya l'aube rouge black death metal

Aksaya...a group that divides at the very least...just read the comments on the gossip, uh...sorry! the social networks to be convinced. But it would be very wrong to think that, because a group divides, there is a problem. Amen amen I tell you, as JC said, a group that provokes strong reactions avoids the warm shower of "oh yes, that's not bad" "but I listened quickly, it's not so bad". For artists, it is necessary to cleave better, to create positive or black passions, rather than to provoke yawning. 

I had already really enjoyed the cyberpunk universe deployed on the previous album "Kepler", which led me to interview the band. 



MON INTERVIEW DE AKSAYA 


Déjà, sur ce précédent album, j'avais goûté le son de ce groupe, pas vraiment Raw, plutôt bien produit et visant un Metal composite, fait de passages Black, Death, Thrash et dans un parti pris plutôt moderne. La production était à l'avenant. 
Avec "L'aube rouge" c'est un Aksaya "augmenté" que nous découvrons. Si leur style reste identifiable, avec cette batterie façon mitrailleuse diaboliquement interprétée par Fy, ce chant particulier signé CHS et ces riffs qui font mouche, dans un univers à peine futuriste où l'aliénation mentale est devenue le ciment de notre société. Ici le son est également particulièrement bon, avec ces grosses guitares bien Death qui donnent une grande efficacité au groupe. On est clairement du côté Metal de la force chez Aksaya ! Mais ce groupe propose une musique qui sait être personnelle tout en étant totalement efficace. Un disque qui vous explose à la figure comme une déclaration de guerre : attention la société de contrôle arrive !
Un très bel ouvrage, riche et ambitieux, qui se découvre écoute après écoute.

𝕿𝖍𝖊 𝕰𝖓𝖌𝖑𝖎𝖘𝖍 𝖁𝖊𝖗𝖘𝖎𝖔𝖓 𝖘𝖚𝖎𝖙𝖊

Already, on this previous album, I had tasted the sound of this band, not really Raw, rather well produced and aiming at a composite Metal, made of passages from Black, Death, Thrash and in a rather modern way. The production was in line with this. 

With "Red Dawn" we discover an "augmented" Aksaya. If their style remains identifiable, with this machine-gun-style drum set diabolically interpreted by Fy, this particular song by CHS and these riffs that hit the mark, in a barely futuristic universe where mental alienation has become the cement of our society. Here the sound is also particularly good, with these big Death guitars that give great efficiency to the band. We're clearly on the Metal side of the force at Aksaya! But this group offers a music that knows how to be personal while being totally effective. A disc that explodes in your face like a declaration of war: beware the control company is coming!

A very beautiful work, rich and ambitious, which can be discovered listening after listening.



MY INTERVIEW WITH AKSAYA 

AKSAYA SUR LE DISCOGS DE THE RITUAL PRODUCTIONS

AKSAYA SUR FACEBOOK 

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés