CYBERPUNK BLACK METAL ! INTERVIEW AVEC AKSAYA


INTERVIEW AVEC AKSAYA

Entretien avec Fy


Les femmes ne sont pas (assez) nombreuses dans le Black Metal, c'est un fait. Est ce dû au comportement des mecs ou au fait que moins de nanas sont branchées par ce style ? Je n'ai pas la réponse. Fy, femme de son état est une super batteuse que j'ai déjà encensée pour son jeu dans SOL INVICTUS (https://www.webzinelescribedurock.com/2019/04/special-the-ritual-productions-label-metal-underground.html)
Je vous laisse donc en compagnie de cette femme qui fait du Black, et qui a des tas de choses à dire ! TchuB  Le Scribe
FY DE AKSAYA BATTEUSE DE BLACK METAL

AKSAYA BLACK METAL SIDERAL



Bonjour F.Y., peux tu nous présenter AKSAYA ?

Salut à toi et merci pour ton travail !

Notre groupe est né en 2013, d’une rencontre entre CHS (guitare/chant) et FY (batterie) et de deux univers musicaux complètement différents : le « rien » ou le « tout » musical de CHS et le black métal.
CHS et moi partageons notre vie et tout un tas de choses : une vision commune, un amour de la science et des esprits éveillés et cartésiens, la passion pour les sports extrêmes, la musique… Nous avons sorti une démo en 2013 : « Troisième Guerre », autour de la thématique des combattants et sortie sur un label anglais. Puis un premier album en 2015 « K 141 ». Album énigmatique, ayant pour fil conducteur l’Homme face au mur, au désespoir, l’Homme retranché dans sa partie la plus sombre. Sorti chez « The Ritual Prods ». Enfin, « Kepler » est sorti en 2016 chez le même label en co-prod avec le label russe « Satanath rec ». Album traitant intégralement de la science : médicale, spatiale, théorique…Et non de science fiction, comme on a pu le lire ! Notre prochaine production sera un EP, que nous venons de finir d’enregistrer. Nous avons également fait pas mal de dates en France, mais notre musique, complexe et sidérale se prête difficilement à la scène ou nécessite une équipe au son performante.

Dans ce groupe créé en 2013 vous mélangez Black Metal et Death Metal sur un fond apocalyptique/cyberpunk dont les thèmes m'ont renvoyé aux premiers Voivod. Est ce une influence ?

Non, ce groupe ne fait pas partie de nos influences.
C’est CHS qui compose dans Aksaya, et il écoute très peu de musique. Un peu de rock, un peu de death et ça s’arrête là ! Du coup, il compose du metal-rock, qu’il transforme en death et qu’il « blackise » pour que je continue de jouer avec lui (haha). Cela donne un mélange bizarre de black death aux multiples influences ! Mais les compos de CHS sont très abouties ! C’est le meilleur compositeur que je connaisse. Ses riffs sont beaux, purs et mélodiques, et ses arrangements sont recherchés.
Personnellement, je n’écoute que du BM, plutôt ancien d’ailleurs : Gorgoroth, Satyricon, Emperor….pour ne citer que les plus connus ! Cela me confère un jeu de batterie plutôt old school.


AKSAYA DELETE RELIGIONS BLACK DEATH METAL


Vous décrivez un monde en guerre, dans lequel l'aliénation des individus et la manipulation ne font qu'augmenter, bref, notre monde actuel ! Peux tu nous parler de ce monde et des remèdes que tu préconiserais ?

De multiples solutions s’offrent à nous. Le principal problème du monde actuel c’est la surpopulation. La plus grande hypocrisie de notre société ! On veut une agriculture plus saine ? Impossible pour nourrir 7 milliards d’individus ! On veut un air plus respirable ? On veut une consommation raisonnée ? On veut des paysages plus beaux, moins de zones industrielles….Impossible avec 7 milliards d’hommes. Avant de faire de l’écologie, du terrorisme vert ou de culpabiliser les gens, réduisons la population ! Ayons d’abord de véritables politiques anti-natalistes ! Et beaucoup de maux disparaîtront. Ensuite, l’éthique est un frein au progrès, notamment scientifique. En terme d’éducation et d’instruction des populations, il y aurait beaucoup à faire, pour que les peuples ne voient plus la Science comme un ennemi, mais un allié à une vie meilleure : bio médecine, bio progressivité, Intelligence artificielle….autant de concepts qui jouissent d’une détestable réputation (et l’art, les médias, les réseaux sociaux, le cinéma, la religion y sont pour beaucoup). L’amélioration de la condition humaine n’ira pas sans les progrès scientifiques, c’est indéniable !

Pour ma part je suis plutôt fasciné par ce que vous faites, et je trouve Kepler, votre album, vraiment brillant. Pourtant tu fais souvent référence à des « haters » dans tes posts sur les réseaux sociaux.
Vous provoquez un tel rejet ?

Nous ne provoquons pas réellement de rejet. Les albums se vendent bien et nous avons beaucoup de likes et de messages encourageants sur nos publications ou autres.

"En revanche, nous rejetons beaucoup de monde. Nous refusons les phénomènes de mode et détestons marcher dans le sens du courant. Un groupe à la mode va nous donner envie de vomir ! Un groupe qui n’est pas en accord avec ses convictions, également !" (Fy, Aksaya)


Bref, on a tous des vies bien remplies, une multitude de projets dans divers domaines et nous n’attendons rien de la musique ou du milieu du Metal. Nous créons ce qui sort de nos tripes, nous exprimons ce qu’on a dans le fond de nos âmes, sans chercher à plaire ou à déplaire… Ce que va penser l’auditeur nous importe peu, on a sorti ce qu’il y a au fond de nous en restant fidèles à nos convictions et droits sur notre route ! Les métalleux qui ont acheté notre album ont compris ça. Les autres peuvent mourir. Les réseaux sociaux ne sont généralement pas le reflet de la réalité, mais dans notre vie personnelle, nous sommes réellement solitaires et asociaux, dans le sens où nous avons peu d’amis, nous sommes fâchés avec la quasi-totalité de nos familles ! On peut parler de misanthropie ou d’élitisme dur !


FY AKSAYA BLACK DEATH METAL


Tu es très engagée politiquement, et pas vraiment politiquement correcte non plus ! Quelles sont tes convictions et comment sont elles reçues ?

Nos convictions politiques ne regardent que nous et Aksaya est un groupe totalement apolitique, dans le sens où notre groupe ne soutient aucun parti et aucun mouvement.

En revanche, comme tu l’as souligné plus haut, nous avons un regard très critique sur notre société et le monde qui nous entoure. Nous ne nous retrouvons pas dans cette hypocrisie ambiante, cette tolérance malsaine, ce vivre ensemble à tout prix, cette glorification de l’éthique, cette négation de l’identité…Nous rêvons d’un monde plus éveillé, aux individus qui étayeraient leur réflexion, et ne se contenteraient pas de relayer des informations plus ou moins vraies sur les réseaux sociaux ! Nous rêvons d’un monde moins peuplé, où la terre retrouverait sa place, où l’animal serait respecté. Je ne parle pas de véganisme, mais de respect, sans hérarchisation des espèces car aujourd’hui une vache vaut plus qu’une araignée. Nous rêvons d’un monde où le respect des différences passerait aussi par le respect des identités et des peuples, et pas par l’annihilation de ces derniers ! Nous rêvons d’un monde où la parole serait libre, la pensée aussi et la révision de tout, dans tous les domaines, serait possible, ainsi que la remise en question. Nous rêvons d’un monde où la science ne serait plus le diable et où les individus n’auraient plus peur de la technologie. Actuellement, de l’intelligence artificielle, aux robots, en passant par les produits chimiques agricoles, tout fait peur ! Lorsqu’on maîtrise la technologie, rien n’est impossible et rien n’est dangereux ! Mais la parole scientifique est sans cesse remise en cause par ceux qui ne la comprennent pas ! Enfin, nous rêvons d’un monde dans lequel les individus pourraient être cool et responsables à la fois…. Ce monde n’existe pas, alors nous survivons en quasi autarcie, loin des autres, car Sartres avait raison : « l’Enfer, c’est les autres ! »


AKSAYA BLACK DEATH METAL

INTERVIEW AVEC AKSAYA LE BLACK METAL DU FUTUR


Les futurs projets d'Aksaya ? Un nouveau titre posté sur Youtube l'an dernier préfigure t'il un futur album ?

Un nouvel EP en cours de mixage et qui devrait sortir d’ici peu ! Un EP rebelle et révolté, qui s’insurge contre la désinformation, les autodafés intellectuels et liberticides, et la supposée liberté ! Musicalement, on retrouvera Aksaya mais de manière plus surprenante ! Nous vous réservons quelques surprises !


Tiens, d'ailleurs, d'où est venue l'idée de ce nom iconoclaste, Aksaya ? Et que signifie t'il ?

Aksaya signifie « Incorruptible » en Sumérien… Notre civilisation doit tous ses grands mythes fondateurs aux sumériens (et accessoirement l’écriture). Sans être radicalement passéistes, savoir d’où nous venons est nécessaire, pour savoir qui nous sommes ! C’est donc notre héritage que nous défendons, et nous restons fidèles à nos valeurs, à nous même : donc « incorruptibles ».

Est il facile de s'imposer avec une musique aussi originale ? Quelles sont les réactions du public et des critiques ?

Non, effectivement, ça n’a pas toujours été évident. Les voix d’Aksaya sont très Black Metal, ce qui reboute certains amateurs de métal ou de death. Mais la musique est variée et aux multiples influences ce qui reboute les Trve Black metalleux ! Mais peu à peu nous avons trouvé notre public

Peux tu nous citer tes 20 artistes/albums préférés ?

Ok, dans le désordre, en fonction du moment, mes 20 artistes favoris : Gorgoroth, Patria, Immortal, Satyricon, Guns’N Roses, Nirvana, Offspring, Khaos Dei, Taake, Watain, Tjuder, Nargaroth, Graveland, Thor’s Hammer, Lemovice, Insurrection, DSH, Dr Livingstone, Aerosmith et Emperor.

Que dirais tu à quelqu'un qui ne connait pas Aksaya pour lui donner envie de vous découvrir ?

Difficile de se mettre à la place de celui qui écoute. Nous avons créé, nous avons un regard interne. Notre ressenti va forcément être différent. Je dirai de lire les textes d’abord, de se fier au concept (différent d’album en album), d’intégrer le message, puis d’écouter au calme, au casque, car c’est une musique qui se décortique je pense, avec plusieurs niveaux d’écoutes.


AKSAYA BLACK DEATH METAL FRANCE


Free Space : ajoutes ce que tu veux !

Merci à toi pour cette interview de qualité.
Aksaya œuvre et œuvrera toujours pour un monde libre, dans lequel la vérité scientifique fait foi. Soyez des esprits éveillés et critiques, des électrons libres dans ce monde de conglomérats !

Merci F.Y.


AKSAYA KEPLER BLACK DEATH METAL



AKSAYA CHEZ THE RITUAL PRODUCTIONS/SATANATH RECORDS

AKSAYA SUR FACEBOOK

Les plus lus / the most read

FR/ENG INTERVIEW : ALICIA FIORUCCI : punk rockeuse, Journaliste, égérie, voix de radio : une femme qui en a !

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

[ENG/FRENCH METAL REVIEWS] LES CROCS DU SCRIBE N°28 : BLUT AUS NORD/INFAMY/SOUPIR ASTRAL/WORHS/FROM THE VASTLAND/ + SPECIAL DUNGEON SYNTH WITH : BALROG/ELFFOR/NEIGE ET NOIRCEUR+WERWOLFSBLUT SPLIT/ELIXIR/ARSULE

Français/English INTERVIEW CULTE : SANGDRAGON-AKHENATON-DAEMONIUM : LA TRILOGIE INFERNALE 16/10/2019

INTERVIEW AVEC VINDSVAL (BLUT AUS NORD, YERUSELEM)

[FR/ENG UNDERGROUND BLACK METAL/PUNK REVIEWS ]LES CROCS DU SCRIBE N°31 : SPECIAL MALTKROSS LABEL/MALTKROSS LABEL SPECIAL ISSUE

[ENG/FR] DEVIANT BLACK METAL OR POST-BLACK METAL ? interview with White Ward, from Ukraine

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)

Français/English Interview : Sentier des Morts (Black Metal)

FR/ENG INTERVIEW : L'art de la Fugue en mode Black Metal : MOONREICH /The art of the fugue in Black Metal : MOONREICH