VANHELGA : MUSIQUE POSITIVE POUR PERSONNES POSITIVES (VERSION FRANÇAISE DE MON INTERVIEW DU GROUPE)

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

Vanhelga est un groupe de Black Metal Dépressif suédois créé en 2001...Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre fondation ?

Il ne s'agit pas au départ d'un groupe de Black Metal dépressif. J'étais dans un autre groupe à l'époque et j'avais l'impression que c'était une perte de temps, alors j'ai décidé de créer un one-man band appelé VANHELGA et au début, c'était plus de l'occultisme et de la philosophie que du DSBM. Nous n'aimons pas étiqueter notre musique, alors en ce qui nous concerne, notre musique est simplement ce qu'elle est en ce moment, peu importe si elle est considérée comme dépressive ou satanique ou peu importe comment les gens veulent l'appeler. Nous créons de l'art qui n'est pas confiné dans des frontières comme les genres, par exemple.
En tant que one-man band, j'ai senti qu'après la sortie de "Höst", j'avais accompli et fait tout ce que je voulais faire par moi-même. C'est pourquoi j'ai décidé de faire venir d'autres membres, d'évoluer et surtout, de pouvoir exprimer notre art sur scène devant un public. Il porte toute l'expérience à un autre niveau et me permet d'explorer davantage l'obscurité qui dévore constamment mon esprit. Par exemple, partir en tournée est une bonne façon de se détruire dans un sens parce que la vie en tournée peut être très difficile, surtout pour l'esprit.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois


Quels groupes écoutiez-vous à l'époque ? Lesquels vous ont infuencés ? 

Dissection, burzum, metallica, en flammes, meshuggah et chaos étaient quelques-uns de ceux dont je me souviens en ce moment. Il y a probablement eu d'autres influences, mais quand ça arrive, c'est toujours accidentel et non intentionnel. Il est important pour nous d'être aussi uniques que possible dans tous les aspects.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

En 2009, vous avez sorti votre première démo Enslaved by God...qu'est-ce qui vous a pris si longtemps ?

Je n'étais pas pressé de faire quoi que ce soit. Je voulais prendre mon temps et essayer de trouver quelqu'un pour sortir mon matériel qui avait des idées similaires aux miennes. Je suis un type très introverti avec des problèmes de santé mentale, donc les choses me prennent généralement beaucoup plus de temps que pour les gens "normaux". Je suis aussi antisocial et asocial, ce qui signifie que j'évite volontairement le contact avec d'autres humains autant que possible. Cela peut compliquer les choses.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

Qu'est ce que le DSBM signifie pour vous ? Est-ce que Vanhelga est un groupe DSBM ?

Pour moi, DSBM n'est qu'un mot utilisé pour catégoriser la musique. Nous, nous-mêmes, ne pensons pas que nous sommes dans une catégorie quelconque. Faire partie d'une catégorie ou d'un concept n'est qu'une des nombreuses façons de se limiter. L'une des choses les plus importantes pour nous quand il s'agit de créativité est de ne jamais nous limiter et nous prenons toutes les mesures possibles pour l'éviter. Si la musique que nous écrivons s'avère être du putain de punk rock ou autre, tant que nous pensons que ça sonne bien, nous la sortirons quand même et nous nous sentirons bien. Nous ne nous soucions tout simplement pas des genres ou des différentes catégories de musique. La principale préoccupation pour nous est que nous sommes satisfaits de ce que nous produisons, de ce que les autres disent ou pensent n'a pas de sens pour nous dans cette situation.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois


Vous avez des influences mélodiques et rock dans votre musique. D'où viennent-elles ? 


C'est ce qui se passe dans le processus d'écriture. Nous sommes probablement, à un certain niveau, influencés par des choses sans le savoir, mais quand nous écrivons une chanson, nous ne faisons que suivre notre processus et voir ce qui se passe. Nous n'avons pas de règles ou de lignes directrices qui disent "il faut que ce soit mélodique et rock", tu sais ? Nous essayons toujours d'éviter ce genre de pensée.

Un de vos slogans est " Musique positive pour les personnes positives ". Pratiquez-vous le même humour noir qu'un groupe comme Lifelover ?

C'est du sarcasme combiné à de l'humour noir. Nous avons eu deux membres de LIFELOVER dans VANHELGA et tous les groupes de la scène suédoise se connaissent d'une manière ou d'une autre, alors il n'est pas étrange que nous partagions parfois les mêmes idées. J'ai toujours été très difficile à comprendre et j'aime jouer avec le sarcasme en combinaison avec l'humour noir tout en gardant le tout à un niveau très sérieux sans que cela devienne trop "clowny".

Votre premier album en 2010 s'appelait Mortem illuminate mea. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le titre et l'album ?

Le titre est grossièrement composé en latin pour "Death Illuminate Me" ou "Illumination by Death". C'est l'idée que lorsque nous mourrons, toute l'existence s'effilochera devant nous et que nous transcenderons et aurons accès à des niveaux d'existence impossibles à saisir même si nous sommes emprisonnés dans la chair dégoûtante d'un corps humain.
Quand j'ai écrit cet album, j'étudiais la philosophie et l'occultisme vingt-quatre heures sur vingt-quatre, tous les jours. Ça m'obsédait totalement, d'une façon très malsaine. En fait, c'est allé si loin que j'ai dû être hospitalisé et obtenir de l'aide pour me remettre les idées en place.



interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

D'où pensez-vous que toute cette haine, cette dépression et cette négativité viennent d'où ? Est-ce de la colère ? Est-ce de la tromperie ?

C'est juste la vie. Il ne vient pas d'une source unique, mais d'une combinaison de tout ce que nous résumons comme existant. Depuis ma naissance, je me suis sentie violé, comme si quelqu'un ou quelque chose me forçait à exister contre ma propre volonté.
Je n'ai pas demandé à naître et je ne veux rien avoir à faire avec cette existence ou les gens dégoûtants qui m'ennuient constamment. J'ai quelques trucs que je veux faire avant de finir ma vie, mais dès que j'aurai atteint ces objectifs, vous pouvez être sûr que je ne serai plus là.

Après 2 eps, vous avez sorti un second LP, Höst, en 2012. Il y a beaucoup d'éléments Post-Rock dans celui-ci. Avez-vous des influences post-rock ?

Honnêtement, je n'en ai aucune idée. Je ne suis pas familier avec le genre et comme je l'ai déjà dit - je ne me soucie pas des genres/catégories. Tant que j'aime ce que j'entends, ça ne me dérange pas si c'est de la putain de musique de danse électronique ou quoi que ce soit d'autre.
"Höst" est le dernier album sur lequel j'ai tout fait tout seul et j'étais dans un endroit très sombre. J'avais récemment reçu un diagnostic de syndrome panique, et je peux vous assurer que c'est l'une des pires choses que vous pouvez vivre.
Je n'écoutais pas de musique post-rock ou autre à l'époque. J'ai eu beaucoup d'émotions qui se sont transférées dans les paroles et la musique de l'album. C'est important pour moi de toujours aller de l'avant quand il s'agit de créer de la musique, je ne veux pas répéter des choses que j'ai déjà faites dans le passé et je n'ai absolument aucun intérêt à sonner comme tout autre groupe. Avancer toujours dans les ténèbres et l'inconnu, voilà ce que nous faisons. Nous ne sommes pas un groupe comme Iron Maiden par exemple, qui a trouvé une formule qui fonctionne pour eux et qui la répète pour toujours.



Vos 20 disques préférés ?

Je n'ai pas de disques préférés, j'écoute ce que je veux écouter en ce moment et c'est tout. Je découvre aussi de temps en temps de nouvelles musiques, donc c'est difficile de dire quels seraient mes albums préférés "jamais".
Mais je vais quand même essayer de vous en donner quelques uns : Dissection (The Somberlain, Stomr of The Light's Bane), Burzum (Filosofem, hvis lyset tar oss), Triptykon (Eparistera daimones, melana chasmata), Metallica (Ride the lightning, master of puppets, album noir, Load), Mayhem (De mysteriis dom sathanas), Megadeth (Rust in peace, youthanasia, countdown to extinction), Meshuggah (Destroy erase erase improve, nothing, chaosphere), Windir (Arntor, 1184), Iron Maiden (Seventh son of a seventh son).

 Quand j'ai vu la couverture de Langtan, j'ai immédiatement pensé à Dissection. Était-ce intentionnel ? Un mot sur cet album ?

Je crois qu'il a été un peu inspiré par les travaux de Necrolord (la personne derrière l'artwork de Dissection) puisque ce groupe a toujours été l'un des groupes avec lesquels j'ai pu m'identifier le plus au cours des années.
La couverture est en fait inspirée du folklore finlandais, c'est le pays des morts et c'est là que tout le monde finit par mourir. Le titre "Längtan" signifie "Désir", que vous ne pouvez vraiment pas attendre que quelque chose se passe. Et dans ce cas, la mort est le sujet. Le désir de mourir enfin et d'abandonner cette vie misérable pour trouver, espérons-le, un peu de paix et de repos après des années de souffrance. 

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

Ode & elegy a été publié en 2016. C'est un album sombre très mélodique et mélancolique. Pensez-vous que votre musique devient de plus en plus mélodique ? C'est un truc suédois ? Je veux dire les groupes suédois sont notamment connus pour leur sens de la mélodie ? Vous êtes d'accord ?

Merci. Merci. Ce n'est jamais intentionnel quand on écrit de la musique. Ce que je veux dire par là, c'est que nous ne nous disons jamais "cette chanson doit être plus mélodique" ou "cette chanson doit être plus brutale" et ainsi de suite. Nous n'avons pas de règles, nous créons sans frontières et si nous aimons le résultat, nous l'utiliserons.
Je n'ai pas beaucoup réfléchi à la question de savoir si la musique suédoise est plus mélodique que la musique d'autres pays, mais il y a quelque chose dans l'atmosphère ici en Suède et dans les styles de vie qui produisent un certain son. Elle pourrait aussi être liée à quelque chose de génétique, qui persiste encore, puisque les temps anciens avant le christianisme sont venus comme un fléau et ont ruiné tout ce qui était spirituel.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois

Fredagsmys, votre dernier album à ce jour, est sorti en 2018. Pouvez-vous nous dire ce qui est différent ou spécial avec cet album pour vous ?

C'est le premier album que nous avons enregistré dans un studio entièrement équipé avec un ingénieur du son à nos côtés. C'est aussi le premier album sur lequel j'ai permis aux autres membres d'apporter une plus grande contribution tant au niveau du son que de l'écriture.
Je suis également satisfait du concept de l'album, qui décrit de manière précise le vrai sens de l'activité suédoise classique "Fredagsmys" et à quel point la vie est inutile pour la majorité des gens ici qui sont endoctrinés dans les voies de la société. On leur fait un lavage de cerveau pour leur faire croire que le sens de la vie est de travailler à temps plein avec 4 semaines de vacances par an, par exemple. On pourrait dire que la plupart des gens ici sont aveugles et ont besoin d'ouvrir les yeux.

interview le scribe du rock avec Vanhelga DSBM suédois


"Rappelez-vous qu'à la fin, tout et tout le monde mourra, alors ce que vous pourriez penser être un énorme problème pour vous en ce moment n'a aucune importance à la fin. Restez positif !"

Prochains projets ?

En ce moment, nous sommes en train d'enregistrer de nouvelles chansons. Je peux aussi révéler que nous avons assez de matériel pour un nouveau lp. Le plan pour l'instant est d'essayer de faire autant de concerts que possible. J'espère que nous pourrons sortir un EP ou un split et plus tard sur la route le prochain album complet. C'est ainsi que les choses se présentent à l'heure actuelle.

Je vais publier cet article dans un livre que j'écris sur le BM et ses sous-genres. Si je vous le dis :

DSBM
NSBM
Cosmic/Space BM
BM atmosphérique
Black/Death Metal

Que pensez-vous de ces sous-genres ?

DSBM : C'est censé dépeindre une atmosphère de dépression, de problèmes de santé mentale, de tristesse, de pensées suicidaires et un mélange de désespoir combiné avec des moments d'espoir ou de joie. Mais malheureusement, d'après ma propre expérience (rencontrer des groupes en tournée et sur Internet ou dans des situations réelles), il s'avère que la plupart des gens qui sont impliqués dans le genre ne sont pas authentiques, ils ont souvent une très bonne vie sans aucun problème et sont surtout intéressés à s'amuser et à faire la fête. Si un groupe n'est pas authentique, vous pouvez l'entendre presque instantanément à partir de leur musique parce qu'il n'a pas l'ambiance ou la sensation correcte derrière lui. En général, je dirais que la plupart des gens qui sont impliqués dans la musique ne sont pas honnêtes et qu'ils veulent juste entrer dans une catégorie de personnes pour ne pas se sentir seuls ou ils pensent que c'est "cool" et veulent être comme les groupes qu'ils admirent. C'est une perte de temps totale à mon avis. Ce n'est pas étrange que nous ne nous entendions pas bien avec d'autres groupes en tournée alors que nous souffrons de vrais problèmes de santé mentale et que ce sont des individus parfaitement sains et normaux.

NSBM : Aucun commentaire. Je sais seulement qu'il y a beaucoup de problèmes autour de ce genre et personnellement je pense que la musique ne devrait jamais avoir d'agenda politique. La musique est beaucoup plus profonde, à la fois spirituelle et plus complexe, que les pathétiques problèmes des humains dans la société. Le monde périra à la fin, alors pourquoi essayer de réparer quelque chose qui ne durera pas éternellement ?

Post-BM : Je ne sais pas exactement de quoi il s'agit, mais nous avons tourné avec des groupes qui sont considérés comme  Post-BM et je pense que c'est un genre à la mode en ce moment. Pour moi personnellement, la musique n'a pas été assez intéressante pour que je m'y implique davantage.

Space BM : Je n'ai aucune idée de ce que ça veut dire. Désolé.

Atmospheric BM : Je pense que toute musique qui réussit à créer une atmosphère authentique entre dans cette catégorie. Malheureusement, c'est comme avec presque tous les groupes d'aujourd'hui, ils copient l'atmosphère que d'autres groupes ont déjà dépeinte auparavant. C'est très difficile de trouver des groupes avec une atmosphère unique, la plupart d'entre eux ne sont que de tristes reflets d'avoir essayé de sonner comme tel ou tel groupe.

Death/Black Metal : Je suppose que vous faites référence à une musique qui fait un mélange de black et de death metal. Eh bien, l'un des groupes que j'aime le plus, Dissection, est considéré comme faisant ceci et j'adore ce putain de groupe. C'est bien quand des groupes réussissent à mélanger différents éléments et à les combiner d'une manière nouvelle qui est unique et pas sans originalité. Dans ce genre, comme dans tous les autres genres, il y a toujours des groupes qui ne sont pas authentiques et qui essaient juste de copier un autre groupe. C'est vraiment dommage, parce qu'il est totalement inutile de produire en masse la même merde encore et encore.

Derniers mots pour vous ! Dites-nous ce que vous voulez :

Rappelez-vous qu'à la fin, tout et tout le monde mourra, donc ce que vous pourriez penser être un énorme problème pour vous en ce moment n'a pas d'importance du tout à la fin. Restez positif !


Merci Vanhelga !





VOUS VOULEZ PLUS DE DSBM ? REGARDEZ CI DESSOUS ! 


INTERVIEW NO POINT IN LIVING (DSBM FROM JAPAN) (VO/VF)


INTERVIEW AVEC SUICIDAL MADNESS (DSBM DE FRANCE)


INTERVIEW AVEC BOVARY (DSBM DE FRANCE)



Les plus lus / the most read

FR/ENG INTERVIEW : ALICIA FIORUCCI : punk rockeuse, Journaliste, égérie, voix de radio : une femme qui en a !

Opus Luciferi in Concilium : Interview des légendaires BLESSED IN SIN

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

(Fr/Eng) Un Sacrifice Expiatoire pour le Black Metal : Interview avec Sühnopfer

FR/ENG INTERVIEW : L'art de la Fugue en mode Black Metal : MOONREICH /The art of the fugue in Black Metal : MOONREICH

Violence et raffinement : interview avec Plebeian Grandstand

Anthropologie, Metal Chinois, Atmosphère dans le Black Metal ? INTERVIEW DE WILLIAM SPOK (SCHOLOMANCE WEBZINE)

FR/ENG EXTREME METAL REVIEWS : LES CROCS DU SCRIBE 32 : AKSAYA/BOVARY/OAK/MADRYAL/MORTUARY/MITHRIDATIC/NUMEN/MAIEUTISTE

Eng/Rev SIGILLUM DIABOLICUM Monotheisme + Ordo Repugnant / Black Metal

FR/ENG Underground Black Metal Forever : Interview avec Totale Angoisse