Pre-Raphaelite Rap : Entretien avec ANTHA /Interview with ANTHA (FR/ENG)

Vous vous souvenez peut-être du duo Orties qui avait défrayé la chronique voici quelques années avec leur mélange de sexe, d'horreur, de drogues, de sang et de noirceur sur un fond de Rap gothique inspiré par le Black Metal et Christian Death ? Antha est la "survivante" du duo car sa soeur est partie vers des horizons purement littéraires. Antha, qui, avec "Spleen", poursuit cette quête d'un Rap baudelairien, décadent et mélancolique...Explications avec la principale intéressée...

ANTHA SPLEEN LE SCRIBE DU ROCK

Bonjour Antha et un grand merci d'avoir accepté cette interview ! Je veux commencer par te féliciter pour ton album “spleen” qui vient de sortir, un véritable enfer de Trap Gothique poétique...Peux tu nous raconter un peu la genèse de cet album ?

Merci à toi. 
Cet album a été fait dans une ambiance spéciale. Après l’arrêt d’ORTIES, j’ai décidé d’enregistrer coûte que coûte un album, le mien, sans personne pour me barrer la route ou me dire ce que je dois faire. C’est un album libre, artistiquement, et très personnel. 


ANTHA

Tu incarnais le duo ORTIES avec ta soeur jumelle Kincy. Alors que vous aviez sorti votre album “Sextape” carrément prometteuse et originale, vous avez commencé a bosser un album avec Mirwais et puis on apprend que vous splittez après avoir diffusé un titre ou deux. Que s'est il passé ?


Malheureusement ça ne s’est pas bien passé avec Mirwais. On a enregistré tout le second album dans son studio, il était presque prêt, mais plus on avançait vers la sortie, plus c’était compliqué. J’ai préféré partir et faire un projet solo, c’était plus simple que de continuer ORTIES.

orties sextape

[PORTRAIT] Orties, les jumelles hardcores du rap français


Ta soeur est redevenue Alexandra et est devenue écrivaine. Je n'ai pas encore lu son bouquin. Tu es fière d'elle ?

Je suis super fière d’elle. Son second livre va sortir chez Stock en avril, et elle en écrit d’autres en parallèle. C’est super cool. 

Alexandra Dezzi Silence, Radieux

Ton album, “SPLEEN” est bien dans la continuité d'Orties, avec ce mélange d'univers dark, proche de la poésie de Baudelaire et de Trap/Rap bien street et glauque. Peux tu nous parler de tes influences musicales, littéraires ? De tes débuts à aujourd'hui ?

J’ai toujours été dans le Dark. À l’âge de 15 ans, j’écoutais principalement de la musique goth, du black métal. Puis, à 17 ans je me suis remise à écouter du rap, musique que j’écoutais étant plus jeune. Banlieue oblige. J’aime les musiques qui me font vibrer, me font plonger à l’intérieur de moi-même, et c’est pour ça que j’aime autant Sopor Aeternus que…. ah non je n’arrive pas à trouver d’équivalent à Sopor, lol. Mais au-delà des styles, j’ai toujours aimé les mélanges, parce que pour moi il n’y a pas de barrière dans la musique, ou dans l’art en général. 
Ce que je kiffe dans le rap, c’est ce coté immédiat et contemporain ; J’aime bien Koba LaD, je trouve qu’il propose une vraie performance artistique. Ou Damso pour son écriture. 
Par contre y’a tellement pas de meuf, ça en devient désespérant. 
Au niveau des influences littéraires, en ce moment je suis à fond dans les ouvrages ésotériques et la littérature russe. Mais en effet, SPLEEN est une  référence à Baudelaire, tout comme ORTIES l’était (Les fleurs du mal). J’aime la poésie, j’aime comparer le rap à de la poésie chantée, tout comme l’était les troubadours au Moyen Âge ; il ne faut jamais oublier que nous faisons partie d’une continuité, ce sont juste les techniques qui changent, mais le fond reste le même, les thèmes abordés durant les époques restent les mêmes. Je fais d’ailleurs une référence à François Villon dans la chanson « Émeraude Rubis Saphir » avec cette phrase : « Mais où sont les neiges d’antan ? » qui vient de son poème « Ballade des dames du temps jadis. » Ça me fait marrer. 


François Villon – Le scribe du rock

Tu évoques beaucoup la mort, le meurtre dans tes textes, est ce en rapport avec des évènements que tu as vécu ou est-ce juste un univers poétique ?

Je ne sais pas pourquoi je suis traumatisée par la Mort. Avant notre naissance nous avions un petit frère qui est mort, c’est sans doute cela? Mais qui ne pense pas à la Mort ? Il faut être bien chelou pour ne jamais y penser. Mes chansons sont un exutoire. Par exemple, pour ÉCLIPSE, je m’adresse à quelqu’un. Ça me permet de ne pas le tuer pour de vrai, mais juste de le fantasmer, de transcender le truc. 

ANTHA SPLEEN COFFRET COLLECTOR


Quand j'ai écouté Spleen la première fois j'ai pensé à PNL, Mylène Farmer...Est ce qu'il s'agit d'artistes importants pour toi ? 

En effet les références sont justes. J’aime beaucoup PNL, pour le SPLEEN qu’ils ont apportés. Mylène Farmer est une autre référence, c’est une artiste que j’ai haï toute mon adolescence, et que j’appréçie maintenant. 


Que penses tu du rap émo à la Lil Peep ou du Trap/Dark/Metal à la Scarlxrd ? Apprécies tu l'univers horrorcore d'un rappeur comme VII (bientôt en interview dans le Scribe !) ?

J’aime bien Lil Peep, dommage qu’il soit mort. Je ne connais pas les autres artistes cités. J’aimais beaucoup XXX Tentacion, c’est vraiment malheureux pour lui aussi. Certaines chansons de Ghostemane également.



Ton message le plus important à faire passer avec ta musique ?

Rap Préraphaélite.  



Que penses tu de notre époque étrange, mélange de #metoo, féminisme plus agressif, retour du religieux, beaucoup d'absurdité aussi ?

Je trouve ça très bien. Enfin, ce que je trouve bien, c’est qu’on se rende compte que nous sommes encore au Moyen Âge. C’est une époque étrange, où tout est remis en question, parce que justement nous nous rendons compte que ce monde n’est pas du tout génial. Que le féminisme soit plus agressif, je trouve ça tout à fait normal, car la violence envers les femmes est justement très forte. Ce monde est à chier parce que nous avons trop laissé les hommes le diriger : il n’y a que des guerres, du fric, du sexe, du viol, et une nature magnifique qui disparaît peu à peu. Je pense que les femmes savent respecter le monde, beaucoup plus qu’un homme, car nous portons en nous la vie. La femme a été niqué dès le début, par la religion notamment, en la faisant passer pour une sorcière : il serait temps que les femmes prennent le pouvoir et arrête cette destruction massive. Ce n’est pas un hasard si Greta Thunberg est une fille. Ève doit réinvestir les lieux ainsi que son corps. Mais ça va encore prendre beaucoup de temps. Nous sommes dans une société tellement patriarcale… Parfois je me dis que c’est mort, y’a rien à faire. 

Peux tu nous citer tes albums préférés de tous les temps ?

Je n’ai pas d’album préféré, mais j’ai plusieurs chansons qui, mélanger ensemble, pourraient former un super album aha. 
Sinon j’aime beaucoup NAV. Je trouve qu’il représente bien notre époque : une voix de robot quasi débile, une mélancolie controlée, un sentiment de vide. 


ANTHA SPLEEN LE SCRIBE DU ROCK


Si Antha était une citation ?

Ballade d’amour et de mort. 



Peut on envisager un jour un retour d'Orties ou est-ce que cette entité est a conjuguer au passé ?

J’espère qu’on y parviendra.  


La suite pour ANTHA ?

Un second projet. Des featurings aussi.

A toi de jouer : ajoutes ce que tu veux, un poème, une punchline ? 

On me reproche d’être négative / Mais la fin du monde est sexy. (chanson : Gothiques Stalactites.)

ANTHA 

***

THE ENGLISH VERSION




You may remember the duo Orties who made the headlines a few years ago with their mix of sex, horror, drugs, blood and darkness against a gothic rap background inspired by Black Metal and Christian Death? Antha is the "survivor" of the duo because her sister has left for purely literary horizons. Antha, who, with "Spleen", pursues this quest for a decadent and melancholic Baudelairian Rap...
Explanations with the main interested one...


ANTHA SPLEEN LE SCRIBE DU ROCK

Hello Antha and many thanks for accepting this interview ! I want to start by congratulating you for your album "spleen" which has just been released, a real hell of poetic Gothic Trap...Can you tell us a little bit about the genesis of this album ?

Thanks to you. 

This album was made in a special atmosphere. After ORTIES stopped, I decided to record an album at any cost, mine, without anyone to stand in my way or tell me what to do. It's a free album, artistically, and very personal. 




You created the duo ORTIES with your twin sister Kincy. While you had released your album "Sextape" which was totally promising and original, you started working on an album with Mirwais and then we learn that you split up after releasing a track or two. What happened?

Unfortunately it didn't go well with Mirwais. We recorded the whole second album in his studio, it was almost ready, but the more we progressed towards the release, the more complicated it became. I preferred to go and do a solo project, it was simpler than continuing ORTIES.


orties sextape


Your sister became Alexandra again and became a writer. I haven't read her book yet. Are you proud of her?

I'm super proud of her. Her second book is coming out on Stock in April, and she's writing others in parallel. That's so cool. 


Alexandra Dezzi Silence, Radieux

Your album, "SPLEEN", is in the continuity of Orties, with this mix of dark universe, close to the poetry of Baudelaire and Trap/Rap, very street and creepy. Can you tell us about your musical and literary influences ? From your beginnings to today ?

I've always been in the Dark. At the age of 15, I listened mainly to goth music, black metal. Then, at 17, I started listening to rap again, music I listened to when I was younger. Suburbs, you know. I like music that makes me vibrate, makes me dive inside myself, and that's why I like Sopor Aeternus as much as... ah no I can't find an equivalent to Sopor, lol. But beyond styles, I've always liked mixtures, because for me there's no barrier in music, or in art in general. 

What I love about rap is the immediate and contemporary side of it. I like Koba LaD, I think it offers a real artistic performance. Or Damso for his writing. 

On the other hand, there are so few chicks out there, it's hopeless. 

As far as literary influences are concerned, at the moment I'm really into esoteric works and Russian literature. But indeed, SPLEEN is a reference to Baudelaire, just like ORTIES was (Les fleurs du mal). I like poetry, I like to compare rap to sung poetry, just like the troubadours were in the Middle Ages; we must never forget that we are part of a continuity, it's just the techniques that change, but the substance remains the same, the themes addressed during the periods remain the same. I make a reference to François Villon in the song "Émeraude Rubis Saphir" with this sentence: "But where are the snows of yesteryear? which comes from his poem "Ballade des dames du temps jadis". "It makes me laugh. 


ANTHA


You talk a lot about death, murder in your texts, is it related to events you have lived through or is it just a poetic universe?

I don't know why I am traumatised by Death. Before we were born we had a little brother who died, is that probably it? But who doesn't think about Death? You have to be really weird to never think about it. My songs are an outlet. For example, for ÉCLIPSE, I'm talking to someone. It allows me not to kill him for real, but just to fantasize about him, to transcend the thing. 


ANTHA SPLEEN COFFRET COLLECTOR

When I first listened to Spleen the first time I thought of PNL, Mylène Farmer...Are these artists important to you? 

Indeed the references are right. I really like PNL, for the SPLEEN they brought. Mylène Farmer is another reference, she's an artist that I hated all my teenage years, and that I apprehend now. 

What do you think of Lil Peep's rap emo or Scarlxrd's Trap/Dark/Metal ? Do you appreciate the horrorcore universe of a rapper like VII (soon to be interviewed in the Scribe !) ?

I like Lil Peep, too bad he's dead. I don't know the other artists mentioned. I liked XXX Tentacion a lot, it's really unfortunate for him too. Some of Ghostmane's songs too.

Your most important message to convey with your music ?

Pre-Raphaelite Rap.  

What do you think of our strange times, mix of #metoo, more aggressive feminism, return of the religious, a lot of nonsense too?

I think it's very good. I mean, what I think is good is that we realize that we are still in the Middle Ages. It's a strange time, when everything is questioned, because we realize that this world is not at all great. I think it's perfectly normal for feminism to be more aggressive, because violence against women is very strong. This world sucks because we have let men rule it too much: there are only wars, money, sex, rape, and a beautiful nature that is gradually disappearing. I think that women know how to respect the world, much more than men, because we carry life within us. Women have been denied right from the beginning, through religion in particular, by passing her off as a witch: it is time for women to take power and stop this mass destruction. It is no coincidence that Greta Thunberg is a girl. Eve must reinvest the place and her body. But it's still going to take a long time. We live in such a patriarchal society... Sometimes I think it's dead, there's nothing we can do. 

Can you tell us about your favourite albums of all time ?

I don't have a favourite album, but I have several songs that, mixed together, could make a great album aha. 

Otherwise I really like NAV. I think it's a good representation of our time: an almost stupid robot voice, a controlled melancholy, a feeling of emptiness. 


What if Antha was a quote?

Ballad of love and death. 


Can we envisage one day a return of Orties, or is this entity to be conjugated with the past tense?

 I hope we will.  


[PORTRAIT] Orties, les jumelles hardcores du rap français


What's next for ANTHA?

A second project. Featurings too.

It's up to you: add what you want, a poem, a punchline? 

I'm accused of being negative / But the end of the world is sexy. (song : Gothic Stalactites.)







Articles les plus consultés