Accéder au contenu principal

Sélection

Les Crocs Du Scribe Special Maltkross Label Volume IV - French + English Text - Indus/Noise/Black Metal underground - Le Scribe Du Rock

Ce n'est pas nouveau pour moi que de chroniquer les sorties du label Maltkross puisqu'il s'agit déjà du 4ème Crocs Du Scribe que je réserve au label sans compter les chroniques indépendantes et les interviews de ses groupes. Voici deux ans que je collabore avec le label de Clovis avec grand plaisir. Ce qui est nouveau pour moi dans cet article ce n'est pas le fait d'évoquer de nouvelles compilations du label, mais que je sois présent en tant qu'artiste (Punkosaur) sur le volume 6, réservé aux groupes affiliés à l'industriel, à la Noise et à la musique rituelle. Me retrouver sur la même galette que Melek-Tha ou Drowning Hope, entre autres, est pour moi un grand honneur. Voici donc deux compilations gorgées de groupes 100 % underground et sans compromis. La numéro 5 est quant à elle réservée aux groupes de black metal les plus old school du label. Encore merci Clovis pour ces piqûres de rappel qui nous permettent de ne pas oublier que sous la surface de la ter

DEVIL SOLD HIS SOUL interview - English + French Text - Atmospheric Ambient Metalcore - Nuclear Blast

The English band Devil Sold His Soul doesn't make ordinary music, their modern metal, which can roughly be described as metalcore, is imbued with very powerful ambient moments and atmospheres that give it a strong personality. Here is the fruit of my exchanges with these spiritual children of the Deftones and Will Haven who have been able to dig their own furrow...Pierre, The Scribe

devil sold his soul



devil sold his soul



Hello to you! Your new album Loss will be released next April. This is your fourth album and it comes eight years after Empire Of Light. Why did it take you so long to release this new album ?

As life moves on we all have more commitments and unfortunately it gets more difficult to find time that we can all meet as we all live far apart. We only want to put out the very best we can so it just worked out that this is how long it has taken. We are all very proud of what we have achieved and hope that it will be worth the wait.

devil sold his soul



You play a rather personal metalcore, very ambient- and atmosphere-oriented. Do you think that your music reflects the times we live in, and, more generally, what emotions do you try to express ?

The music is all very personal to us and reflects our personal journeys over the years since our last release. The new album more so than ever as it has a general theme of loss which has been a part of our lives in recent times.




In order to know you better, can you tell us about the bands that influenced you the most, the ones that made Devil Sold His Soul exist ?

Back when we started I think it would be safe to say that Deftones and Will Haven were a big influence but over the years we have hopefully carved out and are constantly fine tuning our own sound. With having a few member changes during our life as a band that has always bought different influences and flavours into the mix as well.

To whom did the devil sell his soul ?

That one is open to interpretation!

A sadly topical question: how do you live the current situation and especially the more or less complete deprivation of concerts (at least here in Europe)?

It has been frustrating and we had our Blessed and Cursed 10th anniversary shows that had to be cancelled but things can always be worse. We all are missing shows a lot but when they come back they will be more special than ever, so we just have to look forward to those times.

Many people in metal (especially the older ones) are struggling with the "modern" metal that you and others can embody. How do you convince them? In your opinion, where does this reticence come from?

I think it's easy to get attached to something especially if it was the first record of a band that made you get into them. It can remain special to you and that can be hard to let go of I think. So when music, or a band you like, moves on and changes over time it can be hard to move along with those changes but I think you just have to have an open mind and be willing to experience new things. If you give it a go and it's not for you then that's totally fair enough but it's always worth giving things a chance.

What if DSHS was a proverb or a quote ?

No it doesn't have any deep story to it, it was just something that came up that we liked back when we first started the band.

How do you see the situation in the UK following Brexit ? Do you think it will complicate exchanges with European countries like mine (France)?

I'm hoping with regards to bands touring that something will get sorted. It can be hard for bands and musicians to play abroad as it is, especially if you are a smaller band struggling to break even. I really hope that bands starting out aren't discouraged by the situation and that they still have the opportunity to tour within the EU and that it doesn't end just coming down to the fact that they can't afford to due to visa costs.

Can you tell us about the themes covered on the album?

The main theme that is recurring throughout the album is loss but it also touches on mental health battles, defiance, mortality and isolation.

It is up to you to conclude as you wish: 


I'd just like to say that I hope everyone enjoys the new album and thank you for the continued support and patience. Stay safe everyone! 


www.nuclearblast.de/en/label/music/band/about/7058356.devil-sold-his-soul.html


www.facebook.com/devilsoldhissoul






devil sold his soul

Les anglais de Devil Sold His Soul ne font pas une musique ordinaire, leur metal moderne, que l'on peut grossièrement qualifier de metalcore, est empreint d'ambiances et d'atmosphères très puissantes qui lui donnent une forte personnalité à leur musique. Voici le fruit de mes échanges avec ces enfants spirituels des Deftones et Will Haven qui ont su creuser leur propre sillon...Pierre, Le Scribe

devil sold his soul

Bonjour à vous ! Votre nouvel album Loss sortira en avril prochain. C'est votre quatrième album et il arrive huit ans après Empire of Light. Pourquoi avez-vous mis autant de temps pour le sortir ?

Plus la vie avance, plus nous avons tous plus d'engagements et malheureusement il devient plus difficile de trouver du temps pour nous réunir car nous vivons tous loin les uns des autres. Nous voulons seulement donner le meilleur de nous-mêmes, c'est pourquoi il nous a fallu ce temps là . Nous sommes tous très fiers de ce que nous avons accompli et nous espérons que cela en vaut la peine.

devil sold his soul


Vous jouez un metalcore assez personnel, très orienté vers l'ambiance et l'atmosphère. Pensez-vous que votre musique reflète l'époque dans laquelle nous vivons et, plus généralement, quelles émotions essayez-vous d'exprimer ?

La musique est très personnelle pour nous et reflète nos voyages personnels au fil des ans depuis notre dernière sortie. Le nouvel album l'est plus que jamais (NdS : personnel)  car il a un thème général de perte qui a fait partie de nos vies ces derniers temps.


Afin de mieux vous connaître, pouvez-vous nous parler des groupes qui vous ont le plus influencés, ceux qui ont fait exister Devil Sold His Soul ?

Quand nous avons commencé, je pense qu'on peut dire que Deftones et Will Haven ont eu une grande influence, mais au fil des ans, nous avons réussi à nous tailler une place et nous peaufinons constamment notre propre son. Avec quelques changements de membres au cours de notre vie de groupe, nous avons toujours intégré différentes influences et saveurs dans le mélange.

À qui le diable a-t-il vendu son âme ?


Celle-ci est ouverte à l'interprétation !


Une question tristement d'actualité : comment vivez-vous la situation actuelle et surtout la privation plus ou moins complète de concerts (du moins ici en Europe) ?

C'est frustrant et nous avons dû annuler nos concerts du 10ème anniversaire de la création de Blessed and Cursed, mais les choses peuvent toujours être pires. Nous manquons tous beaucoup de concerts, mais quand ils reviendront, ils seront plus spéciaux que jamais, alors nous devons simplement nous réjouir de ces moments.


Beaucoup de gens dans le metal (surtout les plus âgés) ont du mal avec le métal "moderne" que vous et d'autres pouvez incarner. Comment les convaincre ? Selon vous, d'où vient cette réticence ?

Je pense qu'il est facile de s'attacher à quelque chose, surtout si c'est le premier disque d'un groupe qui vous a fait entrer dans leur jeu. Cela peut rester spécial pour vous et il peut être difficile de s'en détacher, je pense. Donc quand la musique, ou un groupe que vous aimez, évolue et change avec le temps, il peut être difficile de suivre ces changements, mais je pense qu'il faut juste avoir l'esprit ouvert et être prêt à faire de nouvelles expériences. Si vous essayez et que ce n'est pas pour vous, c'est tout à fait normal, mais cela vaut toujours la peine de donner une chance aux choses.

Et si  DSHS était un proverbe ou une citation ?

Non, il n'y a pas d'histoire profonde, c'est juste quelque chose qui est apparu et que nous avons aimé quand nous avons commencé le groupe.

Comment voyez-vous la situation au Royaume-Uni après Brexit ? Pensez-vous que cela va compliquer les échanges avec des pays européens comme le mien (France) ?


J'espère qu'en ce qui concerne les groupes en tournée, quelque chose va s'arranger. Il peut être difficile pour les groupes et les musiciens de jouer à l'étranger dans l'état actuel des choses, surtout si vous êtes un petit groupe qui a du mal à atteindre le seuil de rentabilité. J'espère vraiment que les groupes qui démarrent ne sont pas découragés par la situation et qu'ils ont toujours la possibilité de tourner dans l'UE et que cela ne se résume pas au fait qu'ils ne peuvent pas se le permettre en raison des frais de visa.

Pouvez-vous nous parler des thèmes abordés sur l'album ?

Le thème principal qui revient tout au long de l'album est la perte, mais il touche également aux combats pour la santé mentale, à la défiance, à la mortalité et à l'isolement.


C'est à vous de conclure comme vous le souhaitez :

Je voudrais juste dire que j'espère que tout le monde appréciera le nouvel album et vous remercie pour votre soutien et votre patience. Restez tous en sécurité !

www.nuclearblast.de/en/label/music/band/about/7058356.devil-sold-his-soul.html


www.facebook.com/devilsoldhissoul


















 

Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés