Accéder au contenu principal

Sélection

Review - French & English Text - Black Owl Majesty - Owl Full Moon - 2021 - Epictural Productions - Black Metal

Owl Full Moon by Black Owl Majesty   BLACK OWL MAJESTY Owl Full Moon 2021 Epictural Productions Black Metal Quand je suis allé voir la fiche de BOM sur Metal Archives j'ai vu que le groupe, nouvellement créé, était classifié "post-black metal". J'ai ensuite écouté l'album (merci à Renard pour ça !) et je n'ai pas su dire si cette appellation devenue fourre-tout était adaptée à ce Owl Full Moon... Voici en tout cas ce que j'en pense... Mélodique et original, l'album commence sur un "l'Entité" qui sert de belle carte de visite au groupe. On y entend un black metal chanté dans la langue de Molière (Rhaaaaa...plaisir !) et de Shakespeare (selon les titres) et le duo d'Epinal nous régale en variant les tempos, le riffing, les ambiances. On ressent, au fil du temps, de la mélancolie, de la colère, de la froidure et, par dessus tout, un sens de la composition qui me ravit, bien loin de ceux qui pensent que faire du BM c'est juste "

NEW REVIEW - SILURE/FERETRO SPLIT TAPE - NIHILISTIC HOLOCAUST 2020 - DEATH METAL UNDERGROUND

 SILURE / FERETRO

SPLIT TAPE 

2020 NIHILISTIC HOLOCAUST

DEATH METAL FROM HELL

J'avais déjà dit tout le bien du monde de la première sortie de Silure, Route de Troche, lisible ici : https://www.webzinelescribedurock.com/2019/11/les-crocs-du-scribe-n36-special-forgotten-wisdom-productions.html... Je vous laisse prendre connaissance de la chronique puisque ce sont les mêmes trois titres que l'on retrouve ici sur cette tape en split avec les chiliens de Feretro. 

Pour rappel, Silure c'est du death/black metal venu de Bergerac, qui plombe sa race avec des relents de grindcore...Dire qu'ils m'ont impressionné serait un doux euphémisme.On retrouve ici avec plaisir les deux titres qui déboitent et la reprise de S.O.D, "Milk', a la fois fidèle a l'originale et franchement revigorante.


FERETRO/SILURE
Photos prises par Le Scribe en pleine écriture de cette chro


Du côté des chiliens Feretro, maintenant (je ne les connaissais pas jusque là) nous sommes face a un groupe plus ancien, puisque formé en 2005, et ayant déjà produit une bonne masse de démos et EPs. Leur death metal est plus venimeux, noir et malsain que celui des français, davantage inspiré par l'aura maléfique du thrash le plus extrême des 80's (on pense a Possessed) mais aussi du death morbide (angel ?) de la même époque. N'ayant rien a envier aux plus arides groupes de black metal en matière de noirceur, il serait temps que le groupe chilien passe le cap de l'album. 

FERETRO/SILURE

Bravo a Nihilistic Holocaust pour cette belle initiative, on retrouve bien là tout l'esprit underground qui les anime. Un split indispensable pour tous ceux qui, comme le Scribe, aime leur death boueux, macabre, mal élevé et les deux pieds dans l'under le plus radical !





nihilistic holocaust




Commentaires

Enregistrer un commentaire

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés