Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Scour - Black - EP - 2020 - Nuclear Blast - Grinding and thrashing black metal - French and English Text

Black EP by Scour   SCOUR  BLACK 2020 NUCLEAR BLAST Grinding and Thrashing Black Metal Sortie le 27 Novembre 2020 On connait depuis longtemps la passion que Phil Anselmo porte au black metal. Il s'était déjà illustré dans le passé avec Christ Inversion ou Viking Crown (avec son pote Killjoy (RIP) de Necrophagia), la fondation de Scour en 2015 ne fut donc pas une réelle surprise. Pourtant, a l'occasion de la sortie de ce troisième EP du groupe, le sobrement nommé "black" on va voir qu'il serait réducteur de ne voir que du black metal dans la musique de ces terroristes sonores. Si les premières sorties du combo (a commencer par le premier EP "Grey") donnaient   a entendre un black metal primitif et brutal, cette fois l'ami Phil y adjoint des influences plus grindcore (jolis cris de porcinet et morceaux très courts) ou Thrash (les riffs lorgnent souvent de ce côté là). Six titres en moins de seize minutes, pour une rasade de violence musicale sans aucu

Heavy Metal is The Law ! Interview de Furies - heavy metal france - French + English Text - Agence Singularités - 2020

Furies Fortune's Gate



Le Scribe s'est entretenu avec Zaza & Lynda, de Furies, le 15 09 2020

Furies, c'est comme une madeleine de Proust mais en meilleur ! Et j'ajouterai cet extrait de ma chronique de leur excellent album Forturne's Gate : "Les riffs de Billy Lazer et Sam Flash (oscar du meilleur nom de scène ex-aequo) claquent comme autant de réminiscences du grand Judas Priest, quand ils ne vont pas fureter du côté des premiers Helloween, Maiden et des thrashers de la bay area tout autant que des teutons thrasheux et du speed metal à l'européenne, tandis que la batteuse Zaza Bathory (loué soit son nom, Amen !) n'ayant pas oublié qu'en matière de metal il importe de ne pas se contenter d'effleurer les peaux (de bêtes ?) de son kit mais bien au contraire de faire preuve de la délicatesse d'un bûcheron canadien en rut ( NB : oui, la période du rut chez le bûcheron canadien est assez redoutable !)." Furies réjouit mon vieux coeur de métalleux ayant fait ses classes dans les 80's et me fait croire que oui, l'espoir est encore permis de voir ressurgir ce hard'n'heavy de la grande époque et sa niaque positive ! Hell Fucking Yeah ! Le Scribe du Heavy Metal


Bonjour Mesdames et messieurs (je sais pas si on dit encore messieurs depuis metoo lol) Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs-trices qui n'auraient pas encore la chance de vous connaître ?

Lynda: Salut Le Scribe ! Bien sûr que l’on dit ce que l’on veut, encore heureux! Nous sommes FURIES un groupe de Heavy Metal mixte composé de deux hommes aux guitares symétriques car Billy Lazer est gaucher et Sam Flash droitier et deux femmes à la section rythmique batterie pour Zaza Bathory et moi-même Lynda Basstarde à la basse et au chant.

Sur votre nouvel album fortune's gate (paru le 16 octobre) vous nous donnez un heavy/speed metal d'une totale authenticité...comment avez-vous réussi cela ?

Lynda: Par une alchimie magique je dirais! Nous avons une base commune d’influences qu’est le Heavy, et chacun peut y rajouter sa préférence que ce soit Thrash, Hard ou Death! On a surtout appris à se connaître musicalement et au fil du processus de composition, on connaît de plus en plus comment les autres voient ou vont imbriquer leurs idées. Nous allons tous dans le même sens, nous nous sommes “trouvés” en quelque sorte et on est bien contents du résultat!

furies fortune's gate



La prod et le mix de l'album sont une réussite totale. Comment avez vous travaillé cet aspect ?

Zaza: Déjà merci, on est bien contents que la prod te plaise! Nous souhaitions avoir des prises de qualité car c’est la base de tout bon mix. Nous avons donc décidé d’aller enregistrer la batterie, basse et chant aux Labomatic Studios à Paris par l’excellent Igor Moreno. C’est un studio mythique mené par Bénédicte Schmitt et Dominique Blanc-Francard avec du matériel à la fois vintage et précieux mais aussi la pointe des dernières technologies, c’était essentiel puisque notre musique s’inspire aussi du Vintage pour s’inscrire dans une démarche actuelle. Les prises guitares ont été faites par Sam Flash dans son home studio. Le tout a été mixé et masterisé par Simone Mularoni, guitariste de DGM, aux Domination Studios en Italie. On avait adoré la production qu’il avait faite sur War of the Worlds II de Michael Roemo et c’est naturellement que notre choix s’est porté sur lui. 


Comme pour tout album réussi on va parler ici de vraies chansons accrocheuses qui s'incrustent direct dans la tête. Comment écrivez-vous paroles et musiques ? Dans quel ordre ? Y a t'il une « recette » furies ?

Lynda: On est tous multi-compositeurs dans Furies pour ce qui est de la musique, et je m’attelle à écrire les paroles et mélodies du chant. Généralement les guitaristes arrivent avec quelques riffs de guitares et nous les arrangeons tous, ou alors pour certains, une grosse ossature peut-être amenée et on travaille tous dessus. Pour cet album, j’ai écrit les paroles pour quasi tous les titres à part quelques exceptions, sur la musique. Je trouve cela intéressant que la musique puisse primer, et je peux m’y adapter et l’embellir par rapport à l’atmosphère et aux émotions qui s’en dégagent pour coller parfaitement !

Zaza: Il n’y a pas particulièrement de recette, car tous les titres ont bénéficié d’une technique de composition différente. Nous commençons toujours par la musique, les guitaristes Billy et Sam sont des usines à super riffs. Pour ma part, n’ayant pas d’instrument harmonique, je compose sur partition. Ensuite les autres membres du groupe arrangent et réinterprètent, comme ils me laissent le champ libre pour exprimer mes idées d’arrangements sur leurs compos aussi. On s’ouvre aux idées des autres sur chacune de nos compos respectives, c’est peut-être cela la clé.


Pouvez vous nous parler des groupes qui vous ont influencés ?

Lynda: Pour moi je dirai les grands classiques comme Judas, Maiden, Black Sabbath ou encore Annihilator ! Dans les chanteurs de heavy, j’aime beaucoup Rob Halford ou encore Mickael Kiske et Eric Adams, et concernant les bassistes, Geezer Butler (Black Sabbath) pour son inventivité, la précision de David Ellefson (Megadeth) et la simplicité en puissance de Ian Hill (Judas Priest).

Zaza: Globalement avec Furies on a un tronc commun qui est Judas Priest, Maiden ou encore Megadeth. Puis chacun a sa petite préférence perso qui peut aller de Metallica à Malmsteen en passant par Death. Perso je suis une ultra-fan de ce dernier et de toute la scène de Floride des 90’s.. entre autres..

Si furies était un proverbe, une citation ?

Lynda: Toujours plus haut !

Zaza: « L’énergie est la joie éternelle » – William Blake


Le heavy pur et dur semble opérer un retour en force ces dernières années. Comment l’expliquez vous ? Pouvez vous nous parler de jeunes groupes qui vous semblent faire vivre cette scène et qui vous font vibrer ?

Oui, il est vrai que le heavy est revenu, poussé aussi par les reformations des anciens. Mais chez les plus jeunes groupes on peut trouver Existance ou encore Animalize.


C'est comment d' être deux meufs et deux mecs dans un groupe de metal ?

Lynda: C’est pareil !

Zaza: ça fait du Metal.

On se languit de vous applaudir sur scène...pas trop dur de ronger son frein ?

Zaza Oui c’est assez frustrant, mais pour l’instant personne n’y peut grand chose, à part continuer à interpeller nos politiques. On ne comprend pas bien pourquoi un concert dans une salle serait plus dangereux que de prendre le métro à Paris. C’est complètement ridicule.

Je vous laisse le dernier mot :

Zaza: Merci à toi, je retourne couper du bois au Canada! (cf ta super chronique, merci pour les mots sympas!)

LOL, Merci Furies !




Furies Fortune's Gate

Furies, it's like a Proust madeleine but better! And I'll add this excerpt from my review of their excellent album Forturne's Gate: "The riffs of Billy Lazer and Sam Flash (Oscar winner for best stage name ex-aequo) sound like so many reminiscences of the great Judas Priest, when they're not snooping around on the side of the first Helloween, Maiden and bay area thrashers as much as thrashy teutons and European-style speed metal, while drummer Zaza Bathory (praise her name, Amen!) is a great example of how to make the most of the best in the world! ) having not forgotten that when it comes to metal, it is important not to just touch the skins (of beasts?) of her kit, but on the contrary to show the delicacy of a rutting Canadian lumberjack ( NB: yes, the rutting period in the Canadian lumberjack is quite formidable!)" Furies delights my old metal heart having made its classes in the 80's and makes me believe that yes, hope is still allowed to see resurfacing this hard'n'heavy of the great era and its positive energy ! Hell Fucking Yeah ! Le Scribe du Heavy Metal !

Hello ladies and gentlemen (I don't know if we still say gentlemen since metoo lol) Can you introduce yourself to the readers who wouldn't have the chance to know you yet?

Lynda: Hi The Scribe! Of course we say what we want, good for you! We are FURIES a mixed Heavy Metal band composed of two men with symmetrical guitars because Billy Lazer is left handed and Sam Flash right handed and two women on the drum rhythm section for Zaza Bathory and myself Lynda Basstarde on bass and vocals.

On your new album fortune's gate (released on October 16th) you give us an authentic heavy/speed metal sound...how did you manage that ?

Lynda: By a magical alchemy I would say! We have a common base of influences that is Heavy, and everyone can add their preference whether it's Thrash, Hard or Death! We've mostly gotten to know each other musically and as the composition process goes on, we know more and more how other people see or are going to interweave their ideas. We all go in the same direction, we "found" each other in a way and we are very happy with the result!

furies fortune's gate

The production and the mix of the album are a total success. How did you work on this aspect?

Zaza: Thank you already, we're very happy that you like the production! We wanted to have quality takes because it's the basis of any good mix. So we decided to record the drums, bass and vocals at Labomatic Studios in Paris by the excellent Igor Moreno. It's a mythical studio led by Bénédicte Schmitt and Dominique Blanc-Francard with vintage and precious equipment but also the latest technology, it was essential since our music is also inspired by Vintage to be in line with a current approach. The guitar takes were made by Sam Flash in his home studio. The whole was mixed and mastered by Simone Mularoni, DGM guitarist, at Domination Studios in Italy. We loved the production he did on Michael Roemo's War of the Worlds II and it was natural that we chose him. 


As with any successful album, we're going to talk about real catchy songs that get stuck in your head. How do you write lyrics and music ? In what order ? Is there a furies "recipe" ?

Lynda: We are all multi-composers in Furies as far as music is concerned, and I write the lyrics and melodies for the vocals. Usually the guitarists come up with a few guitar riffs and we all arrange them, or for some of them, a big skeleton can be brought in and we all work on it. For this album, I wrote the lyrics for almost all the songs except for a few exceptions, about the music. I find it interesting that the music can take precedence, and I can adapt to it and embellish it in relation to the atmosphere and the emotions that come out of it to fit perfectly!

Zaza: There's no particular recipe, because all the songs have been composed using a different technique. We always start with the music, the guitarists Billy and Sam are super riff factories. For my part, having no harmonic instrument, I compose on score. Then the other members of the band arrange and reinterpret, as they leave me free to express my ideas of arrangements on their compositions too. We open ourselves to the ideas of the others on each of our respective compositions, maybe that's the key.


Can you tell us about the bands that have influenced you ?

Lynda: For me I would say the great classics like Judas, Maiden, Black Sabbath or Annihilator! As far as heavy singers are concerned, I really like Rob Halford or Mickael Kiske and Eric Adams, and as far as bass players are concerned, Geezer Butler (Black Sabbath) for his inventiveness, the precision of David Ellefson (Megadeth) and the simplicity of Ian Hill (Judas Priest).

Zaza: Overall with Furies we have a common core which is Judas Priest, Maiden or Megadeth. Then everyone has his own personal preference which can go from Metallica to Malmsteen to Death. Personally I am an ultra-fan of the latter and of the whole Florida scene of the 90's... among others...

If Furies was a proverb, a quote?

Lynda: Always higher !

Zaza: "Energy is eternal joy" - William Blake


Pure and hard  Heavy Metal seems to be making a comeback in recent years. How do you explain it? Can you tell us about young bands that seem to make you live this scene and that make you vibrate ?

Yes, it's true that the heavy has come back, also pushed by the reformations of the old ones. But among the youngest bands we can find Existence or Animalize.


What's it like to be two chicks and two guys in a metal band ?

Lynda: It's the same !

Zaza: It's like metal.

We're looking forward to applauding you on stage...not too hard to gnaw on the brakes?

Zaza Yes, it's quite frustrating, but for the moment nobody can do much about it, except to continue to question our policies. It's hard to understand why a concert in a venue would be more dangerous than taking the metro in Paris. It's completely ridiculous.

I leave you the last word:

Zaza: Thanks to you, I'm going back to Canada to chop wood! (see your great column, thanks for the nice words!)

LOL, Thanks Furies!




My review of Fortune's Gate :






Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés