Accéder au contenu principal

Sélection

Melancholy & Black Metal : interview with(avec) MORTIFERA - French & English text - Black Metal France

MORTIFERA : IV - Sanctii Tristhess by Apparitia Recordings "C'est un mouvement musical qui commence à avoir de la bouteille mais qui a su évoluer. Certains acteurs de cette scène sont encore là aujourd'hui, toujours actifs et fidèles à l'esprit de ce mouvement contestataire." A notre époque de fake news et de fake bands, il est plus important que jamais de remettre quelques pendules a l'heure. J'ai pu m'entretenir avec Mortifera, représentant depuis une vingtaine d'années d'un black metal authentique, à la fois fidèle à ses racines mais également doté d'une vraie personnalité, et notamment d'un sens mélodique très puissant. Merci a eux de revenir de temps a autre nous rappeler ce qu'est le black metal, et l'actualité chargée de Mortifera va nous délivrer des groupes en carton : un cinquième album en passe de sortir, et un sixième dont la musique est d'ores et déjà enregistrée ! Merci a eux ! Noktu, Spektor, bienvenue dans

NEW REVIEW - FURIES - FORTUNE'S GATE - SORTIE LE 16 OCTOBRE 2020 - Fr + English text - HEAVY METAL IS THE LAW !

il y a les webzines...et il y a le Scribe !

FURIES

FORTUNE'S GATE

RELEASE DATE : 16 OCTOBER 2020

INDEPENDANT / AGENCE SINGULARITES


A peine entamées les premières notes de "You and I", premier titre de ce Fortune's Gate, le décor est planté : Furies nous tranporte dans un univers parallèle dans lequel les sémillantes années 80 ne se sont jamais terminées, et ce groupe 100 % paritaire (deux femmes, deux hommes), profitant du vortex temporal ainsi ouvert, nous assènent un heavy metal pur et dur, suffisamment dopé aux hormones speed et thrash metal pour nous botter l'arrière train et nous sortir de notre sommeil permanent en période de Covid-19/dépression. 

Les riffs de Billy Lazer et Sam Flash (oscar du meilleur nom de scène ex-aequo) claquent comme autant de réminiscences du grand Judas Priest, quand ils ne vont pas fureter du côté des premiers Helloween, Maiden et des thrashers de la bay area tout autant que des teutons thrasheux et du speed metal à l'européenne, tandis que la batteuse Zaza Bathory (loué soit son nom, Amen !) n'ayant pas oublié qu'en matière de metal il importe de ne pas se contenter d'effleurer les peaux (de bêtes ?) de son kit mais bien au contraire de faire preuve de la délicatesse d'un bucheron canadien en rut ( NB : oui, la période du rut chez le bucheron canadien est assez redoutable !).

FURIES FORTUNE'S GATE




Les soli de guitares virtuoses de la paire (de c... ? Oui bon j'arrête) Lazer/Flash nous transportent au beau pays des anges du metal (pays où le grunge n'aurait pas coupé le sifflet aux apprentis shredders). Un autre point essentiel ici est la production signée Igor Moreno et Simone Melaroni (au pays des lasagnes, y'a que àa de vrai !) qui a l'intelligence de mettre la basse bien en avant (le pied !) et de donner a chaque instrument sa juste place. Les Furies sont de merveilleux(ses) mélodistes, et les chansons s'incrustent bien dans le crâne. Mention spéciale au titre "Antidote" où le chant en français de Lynda Basstarde apporte selon moi un grand plus au morceau (NdS : piste a creuser pour le prochain album ?) la voix de Lynda prenant ici toute son ampleur sur un texte magnifiquement écrit que ne renierait point un certain Renaud Hantson en pleine forme pour Satan Jokers. L'album défile et l'on ne s'ennuie pas une seconde tant le heavy (au groove parfois carrément hard rock) du groupe se fait agile, virevoltant et volubile. Sur la deuxième partie de l'album les influences plus sombres du combo, volontiers speed/thrash metal se font la part belle dans les riffs. Ce que l'on aime dans NOTRE musique, ce côté épique dû aux suites d'accords venues tout droit du classique, cette puissance positive qui, même lorsqu'elle flirte avec la noirceur, reste toujours pêchue et motivante. Voila ce que j'appelle un grand disque, qui nous prouve, si besoin était, que ce bon heavy metal ne crèvera jamais tant qu'il sera porté par des artistes de talent, concernés et respectueux !

Vous l'avez compris, votre Scribe est conquis par le talent de Furies, et cet album sera un des grands de l'année, c'est une certitude. Vous pouvez d'ores et déjà vous ruer sur les liens ci-après pour en faire l'acquisition. INDISPENSABLE !



FURIES

FORTUNE'S GATE

RELEASE DATE : 16 OCTOBER 2020

INDEPENDANT / AGENCE SINGULARITES

there are webzines...and there is Le Scribe!

As soon as the first notes of "You and I", first title of this Fortune's Gate, the stage is set: Furies transports us in a parallel universe in which the seminal 80's never ended, and this 100% equal band (two women, two men), taking advantage of the temporal vortex thus opened, bring us a pure and hard heavy metal, sufficiently doped with speed and thrash metal hormones to kick us out of our permanent sleep during Covid-19/depression. 

The riffs of Billy Lazer and Sam Flash (Oscar winner of the best ex-aequo stage name) sound like so many reminiscences of the great Judas Priest, when they're not snooping around on the side of the first Helloween, Maiden and bay area thrashers as much as thrash teutons and European-style speed metal, while drummer Zaza Bathory (praise be to her name, Amen!) is a real treat. ) having not forgotten that when it comes to metal, it is important not to just touch the skins (of animals?) of his kit but on the contrary to show the delicacy of a Canadian lumberjack in rut (NB: yes, the rutting period for the Canadian lumberjack is quite frightening!).


FURIES FORTUNE'S GATE

The virtuoso guitar soli of the pair (OF BA... ? Yes, I'll stop) Lazer/Flash take us to the beautiful land of the metal angels (land where grunge would not have cut the whistle to the apprentice shredders). Another essential point here is the production signed Igor Moreno and Simone Melaroni (in the land of lasagna, there's only real!) who has the intelligence to put the bass well forward (the foot!) and to give each instrument its right place. The Furies are marvelous melodists, and the songs are well embedded in the skull. Special mention to the title "Antidote" where the singing in French of Lynda Basstarde brings according to me a big plus to the song (NdS : track to be dug for the next album ?) Lynda's voice taking here all its fullness on a beautifully written text that would not deny a certain Renaud Hantson in great shape for Satan Jokers. The album goes by and one is not bored one second so much the heavy (with groove sometimes downright hard rock) of the group becomes agile, twirling and voluble. On the second part of the album, the darker influences of the combo, willingly speed/thrash metal are the main part of the riffs. What we like in OUR music, this epic side due to the chord progressions that come straight from classical music, this positive power that, even when it flirts with darkness, always remains catchy and motivating. This is what I call a great record, which proves to us, if need be, that good heavy metal will never die as long as it is carried by talented, concerned and respectful artists!

You understood it, your Scribe is conquered by Furies' talent, and this album will be one of the greats of the year, that's for sure. You can already rush on the links below to buy it. INDISPENSABLE!


LINKS

https://furiesband.bandcamp.com/track/voodoo-chains-3

https://www.metal-archives.com/bands/Furies/3540395225

https://www.facebook.com/furiesofficial


SOON THE INTERVIEW !

Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés