Accéder au contenu principal

Sélection

Mémoires des Vikings ...et plus ...Entretien avec SKALD - Pierrick Valence & Justine Galmiche - Octobre 2020 - Skype

Entretien via Skype avec Pierrick Valence et Justine Galmiche...
"En ce moment j'ai l'impression qu'on vit une forme de Ragnarok, on arrive a la fin d'un modèle, la fin d'une civilisation" (Pierrick Valence)

Skald, notre prétendant français au trône du groupe de néofolk d'inspiration nordique sort avec Viking Memories un deuxième album fort attendu après le succès de leur premier,  le Chant des Vikings...Plus intimiste, mais aussi plus ouvert sur différentes cultures et réflexions en miroir avec notre réalité contemporaine, ce nouvel album risque fort de séduire les fans de Wardruna ou autres Danheim. J'ai eu la chance de m'entretenir avec Pierrick et Justine, deux des trois voix de ce projet hors du temps qui fait tant de bien en cette période sombre et anxiogène? je vous invite en voyage au pays des vikings mais pas seulement car, vous le verrez, le groupe a élargi ses horizons. Un entretien passionnant et pédagogique avec deux passionnés.


Bonj…

CHAIR LIQUIDE ET AUTRES HISTOIRES D'HORREUR ! INTERVIEW AVEC LIQUID FLESH ! DEATH METAL - FRENCH AND ENGLISH TEXT



Liquid Flesh

“Do you want a Viper ?”


Du death metal old school en direct de la capitale française de la noix ? Ben oui ! Liquid Flesh, de Grenoble, donc, nous envoie un death metal capiteux et glaireux qui pète les dents façon punk hardcore ! Ah que ça fait du bien d'avoir l'impression de retrouver ses 16 ans ! (et dieu sait si les 16 ans du Scribe, c'était il y a longtemps)...Bon, allez, je vous laisse en compagnie de ces zombies putrefiés et de leur univers horrifique/science fiction à l'ancienne ! Que du bonheur ! Et des mandales ! Le Scribe



Salut Liquid Flesh, bienvenue dans l'antre du Scribe, baptisée « scriborium »...Attention aux restes de cervelles, ne marchez pas dedans...Bon, en tant que grenoblois qui boivent du vin de noix et qui n'ont pas froid, pouvez vous vous présenter aux zombies drogués qui lisent ce zine ?

Salut ! On est Liquid Flesh, un jeune groupe de death metal grenoblois. Après un premier album en 2016 et un changement de line up le groupe est aujourd’hui composé de Putrid Bruce à la basse et au chant, Gastric Luke à la guitare et Glaviar à la batterie. On s'apprête à sortir notre second album “Chair Liquide” à l'énergie bien punk mais toujours aussi dégoulinante, et on espère pouvoir faire le plus possible de concerts malgré la période actuelle pour pouvoir vous le montrer en live.

J'ai écouté en long et en large votre Chair Liquide, deuxième album paru en Septembre (le 18 exactement). Quel bonheur ! Du death qui colle aux godasses avec une putain de patate punk comme j'aime ! Pouvez vous nous dire quelques mots de ce nouveau bébé difforme (composition, enregistrement...) ?

L’album a commencé à être composé directement à partir de la reformation du groupe vers mi-2018. Avec l’arrivé de Putrid Bruce, il y avait l’envie de partir sur quelque chose de neuf, sans pour autant renier la raison première du groupe : jouer du death metal efficace, catchy et assez simple pour qu’on puisse boire des coups en concert. Bon au final on s’est quand même un peu plus pris la tête sur certains grooves et riffs, donc cette dernière option n’est (presque) plus trop viable !

L’album a ensuite été enregistré à Vizille (à côté de Grenoble) entre août et décembre 2019 par Gastric Luke, qui l’a ensuite mixé et masterisé. On a démarché les labels et Metal is the Law Productions a répondu présent après avoir bien accroché à une version promo k7 de l’album qu’on amenait avec nous en concert. Quelques mois plus tard on est fier de pouvoir vous présenter “Chair Liquide”.

liquid flesh

En 2016 vous aviez sorti votre premier album, Spontaneous Liquefaction, avec un line up sensiblement différent, notamment avec Gerbator au micro (ce monsieur aux soucis digestifs évidents est aussi le vocaliste du groupe de dsbm culte Nocturnal Depression). Hormis le chant, bien sûr, cela donne l'impression que votre death metal, déjà bien old school, s'est enrichi depuis d'une énergie nouvelle, peut être moins sombre, non ?

Comme on le disait on avait envie de partir sur quelque chose de nouveau. Je ne pense pas que cette énergie nouvelle soit pour autant moins sombre, les influences vocales de Putrid Bruce étant justement le death assez obscur, avec des groupes comme Incantation, Undergang ou Immolation. L’album est peut être plus cohérent, mieux composé, mixé et développé et c’est pour ça que cela doit paraître plus lisible. 

Liquid Flesh


Vous êtes restés en contact avec Gerbator ?

Non pas vraiment, ça nous est arrivé de se croiser mais sans plus.

Pour en revenir à Chair Liquide, il y a la musique, mais aussi les thématiques, à savoir ces vieux films de cinéma bis, d'horreur ou de science fiction qui ont biberonné des générations de death métalleux...Pour votre part comment êtes vous tombé dedans (ces genres) et que représentent ils pour vous ? Du fun, ou un moyen d'illustrer l'actualité du monde mine de rien ?

Nous sommes tous tombés dedans de façons différentes. Pour Gastric Luke et Glaviar, qui sont frères, ça s'est fait un peu naturellement, en partant d’une passion commune pour le cinéma en général et plus particulièrement la SF de Steven Spielberg ou James Cameron. Des films comme Alien, The Thing ou encore La Mouche de Cronenberg ont été des passerelles efficaces vers le cinéma d’horreur en particulier, et puis instinctivement ça collait bien avec leur découverte du metal extrême à l’époque... Pour ce qui est de Putrid Bruce, c’est plutôt l’aspect film de genre, avec cette atmosphère spéciale et la façon différente d’amener les propos par rapport aux films plus “standards”.

Nous sommes en fait, plus que passionnés de ce type de réalisation, passionnés de cinéma, donc ces oeuvres peuvent nous attirer pour pleins de raisons différentes. Une idée visuelle, une direction d’acteur, des dialogues bien écrits ou complètement ratés sont tout autant d'arguments pour s’assoir devant un écran. On peut à la fois aimer un film par rapport à son ambiance, son propos ou la façon dont celui-ci est amené. Le contexte joue aussi, et être avec des potes ou seul dans une salle de cinéma ne procure pas la même expérience. 

On regarde donc ces films pour le fun, pour la façon dont ils peuvent décrire le monde mais aussi pour pleins d’autre choses. Quand on fouille un peu, on se rend compte que cette niche de film est très variée, et qu’on peut y trouver autant de raison de les regarder qu’il y a de réalisateurs, comédiens… Aujourd’hui encore, la thématique du zombie (par exemple) dans le Dernier Train pour Busan ou The Dead Don’t Die est exploité de manière totalement différente. C’est sans doute ça qu’on essaye de faire avec Liquid Flesh, une patte “d’auteur” sur un format plus classique et codé, ici le vieux death metal.

Votre death rocke a fond, groove à bloc, c'est jouissif ! Pouvez-vous nous dire quels groupes ont été une influence pour ce deuxième album ?

Plein ! Je dirais que c’est un pêle mêle de Autopsy, Entombed, Celtic Frost, Undergang, Pungent Stench, Death Strike...

La question « sérieuse » du Scribe : que pensez vous du monde actuel ? Quels sont vos espoirs ? Vos inquiétudes ?

La période actuelle est particulièrement complexe. Sans rentrer dans les détails, sortir un album dans l’après confinement n’est pas chose aisé, mais nous avons bonne confiance en l’avenir.

Quand on écoute ce Chair Liquide, on pense tour à tour à Celtic Frost (Tom Warrior is GOD) mais aussi Entombed...Ce sont, j'imagine, des groupes qui ont une place toute particulière dans vos cœurs ! (et le nôtre, of course!) Du coup, qu'avez vous pensé du dernier effort de Triptykon (les trois pièces enfin réunies du Requiem) ? Et la maladie de LG Petrov ?

Ces deux artistes ont une place particulière pour nous. Je n’ai pu regarder qu’une partie du Requiem de Triptykon mais ca a l’air très sympa, il y a de bons arrangements et le duo vocal Tom G Warrior et Safa Heraghi fonctionne particulièrement bien.

Nous sommes évidemment attristés par la maladie de LG Petrov. Toutes nos pensées vont à lui et à sa famille. Ils ont mis en place un gofundme et des dons doivent être toujours possibles. Si jamais..

Si vous deviez choisir une citation, un proverbe, pour représenter Liquid Flesh ?

“Do you want a Viper ?”

Pour vous quelle est la dimension d'humour et de sérieux, quel équilibre, quand on joue dans un groupe de death punk influencé par le cinoche des années 80 ?

On pourrait dire que c'est 50 / 50. L'atmosphère de compo, de répétition, de travail est cadré mais on est là pour se faire plaisir. On parle quand même de gus qui se liquéfient. 

Vos albums préférés de tous les temps ?

Putrid Bruce : compliqué comme question. Je dirais "Lush Life” de John Coltrane.

Glaviar : le choix est très large, je vais dire "A Trick Of The Tail" de Genesis. Cette album résonne dans ma tête depuis toujours. 

Gastric Luke : Tous genres confondus, j’hésite entre “Selling England by the Pound” de Genesis et “Thick as a Brick” de Jethro Tull ! Si non en restant dans le death, vu que c’est notre sujet, je dirais “Altars of Madness” de Morbid Angel.

J'imagine que vous devez trépigner à l'idée de remonter sur scène, non ? Bon, on va pas encore parler de ce putain de virus, mais on sait que notre milieu est gravement affecté par les mesures actuelles… Qu'en pensez vous ?

Les annonces ont bien tardé mais ça y est on peut (commencer à) s'y remettre. Il y a eu un décalage totale entre les annonces et la réalité de terrain. Tu ne peux pas prévoir une tournée en ne sachant que deux semaines avant si les salles pourront t'accueillir. Et encore pour nous ça va, on ne vit pas de ça. J'espère au moins que cette période aura permis de visibiliser un peu plus les acteurs de la culture, où derrière chaque artiste se cachent tout un tas de professions et de personnes dévoués. 

A vous de finir comme vous voulez :

Merci pour l'interview et content que l'album t'ait plu ! En espérant vous voir dans les salles de concert très bientôt. 



Liquid Flesh

“Do you want a Viper ?”

Old school death metal live from the French nut capital? Of course! Liquid Flesh, from Grenoble, France, sends us a heady and mucky death metal that breaks teeth in a hardcore punk way! Ah, it's so good to feel like you're 16 again! (and God knows if the Scribe's 16 years old was a long time ago)... Well, come on, I leave you in the company of these putrefied zombies and their horror/science fiction universe the old-fashioned way! What happiness! And punches in the nose ! The Scribe

Hi Liquid Flesh, welcome to the Scribe's lair, called "scriborium"...Beware of the remains of brains, don't walk in it...Well, as Grenoble's people who drink walnut wine and who are not cold, can you introduce yourself to the drug addicted zombies reading this zine?


Hi! We're Liquid Flesh, a young death metal band from Grenoble. After a first album in 2016 and a change of line up the band is now composed of Putrid Bruce on bass and vocals, Gastric Luke on guitar and Glaviar on drums. We are about to release our second album "Chair Liquide" with a punk energy but still dripping, and we hope to be able to do as many concerts as possible despite the current period to be able to show it to you live.

I listened at length to your second album "Chair Liquide", released in September (the 18th exactly). What happiness! Death that sticks to the shoes with a fucking punk potato like I like! Can you tell us a few words about this new deformed baby (composition, recording...) ?

The album began to be composed directly from the reformation of the band around mid-2018. With the arrival of Putrid Bruce, there was the desire to start on something new, without denying the main reason of the band: to play efficient death metal, catchy and simple enough to be drunk live. In the end, we got a bit more in the lead on some grooves and riffs, so this last option is (almost) not too viable anymore!

The album was then recorded in Vizille (near Grenoble) between August and December 2019 by Gastric Luke, who then mixed and mastered it. We approached the labels and Metal is the Law Productions was there after we got hooked on a promo k7 version of the album that we brought with us in concert. A few months later, we are proud to present "Chair Liquide".

liquid flesh


In 2016 you had released your first album, Spontaneous Liquefaction, with a significantly different line up, notably with Gerbator at the microphone (this gentleman with obvious digestive problems is also the vocalist of the cult dsbm band Nocturnal Depression). Apart from the vocals, of course, it gives the impression that your death metal, already quite old school, has been enriched since then with a new energy, maybe less dark, no?

As we were saying, we wanted to start with something new. I don't think that this new energy is less dark, Putrid Bruce's vocal influences being precisely the rather obscure death metal, with bands like Incantation, Undergang or Immolation. Maybe the album is more coherent, better composed, mixed and developed and that's why it has to sound more legible. 

Liquid Flesh

Have you kept in touch with Gerbator ?

No not really, we've crossed paths but nothing more.

Coming back to Liquid Flesh, there is the music, but also the themes, namely these old movies, horror or science fiction movies that have fed two generations of death metal...How did you fall into these genres and what do they represent for you? Fun, or a way to illustrate the world's current events ?

We all fell into them in different ways. For Gastric Luke and Glaviar, who are brothers, it was a bit natural, starting from a common passion for cinema in general and more specifically SF by Steven Spielberg or James Cameron. Movies like Alien, The Thing or Cronenberg's The Fly were efficient gateways to horror movies in particular, and instinctively it fit well with their discovery of extreme metal at the time... As far as Putrid Bruce is concerned, it's rather the genre film aspect, with this special atmosphere and the different way of bringing the subject matter compared to more "standard" films.

We are in fact, more than passionate about this type of filmmaking, passionate about cinema, so these works can attract us for many different reasons. A visual idea, an actor's direction, well-written or completely failed dialogues are all arguments for sitting in front of a screen. You can love a film for its atmosphere, its subject matter or the way it is brought to you. The context also plays a role, and being with friends or alone in a movie theater does not provide the same experience. 

So we watch these films for fun, for the way they describe the world, but also for many other things. When you dig a little deeper, you realize that this film niche is very varied, and that you can find as many reasons to watch them as there are directors, actors... Even today, the theme of the zombie (for example) in The Last Train for Busan or The Dead Don't Die is exploited in a totally different way. That's probably what we're trying to do with Liquid Flesh, an "author's paw" on a more classic and coded format, here the old death metal.

Your death is rocking and going full throttle, groove to the max, it's enjoyable! Can you tell us which bands have been an influence for this second album ?

Lots! I would say that it's a mix of Autopsy, Entombed, Celtic Frost, Undergang, Pungent Stench, Death Strike...

The Scribe's "serious" question: what do you think of the world today? What are your hopes? What are your worries?

The current period is particularly complex. Without going into details, releasing an album in the post-confinement period is not easy, but we have good confidence in the future.

When we listen to  Liquid Flesh, we think in turn of Celtic Frost (Tom Warrior is GOD) but also Entombed...They are, I imagine, bands that have a very special place in your hearts! (and ours, of course!) So, what did you think of Triptykon's last effort (the three pieces of the Requiem finally reunited) ? And the illness of LG Petrov?

These two artists have a special place for us. I was only able to watch part of Triptykon's Requiem but it looks very nice, there are good arrangements and the vocal duo Tom G Warrior and Safa Heraghi works particularly well.

We are obviously saddened by LG Petrov's illness. All our thoughts are with him and his family. They have set up a gofund and donations should always be possible. If ever...

If you had to choose a quote, a proverb, to represent Liquid Flesh?

"Do you want a Viper?"

For you what is the dimension of humor and seriousness, what balance, when you play in a death punk band influenced by the 80's cinema ?

You could say it's 50/50. The atmosphere of compo, rehearsal, work is framed but we're here to enjoy ourselves. We're still talking about guys who are liquefying. 

Your favorite albums of all time ?

Putrid Bruce : It's a complicated question. I would say "Lush Life" by John Coltrane.

Glaviar: the choice is very wide, I'll say "A Trick Of The Tail" by Genesis. This album has always resonated in my head. 

Gastric Luke : All genres combined, I hesitate between "Selling England by the Pound" by Genesis and "Thick as a Brick" by Jethro Tull ! If not staying in death, since it's our subject, I would say "Altars of Madness" by Morbid Angel.

I guess you must be thrilled to get back on stage, right? Well, we're not going to talk about this fucking virus yet, but we know that our environment is seriously affected by the current measures... What do you think?

Announcements have been long overdue, but we can (start to) get back to it. There has been a total gap between the announcements and the reality on the ground. You can't plan a tour knowing only two weeks before if the venues will be able to accommodate you. And it's still fine for us, we don't live on that. I hope at least that this period will have given a little more visibility to the actors of culture, where behind each artist are hidden a whole bunch of professions and dedicated people. 

It's up to you to finish as you wish:

Thank you for the interview and I'm glad you liked the album! Hoping to see you in the concert halls very soon. 



MY REVIEW OF CHAIR LIQUIDE :


Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés