Accéder au contenu principal

Sélection

PSYKUP en interview ! La Puissance du Karma ! - Autruche Core - Le Scribe Du Rock - 2021 - Agence Singularités

  "The crisis of today is the joke of tomorrow ". Une citation d’H.G. Wells que j’ai utilisée dans le texte de Crisis Of Today sur l’album précédent et qui m’a beaucoup aidé à relativiser en temps de crise" Bonjour Psykup et merci de me faire l'honneur de répondre à mes modestes questions ! Vous sortez votre nouvel album (le cinquième) Hello Karma dans les prochaines semaines (le 5 février)...J'ai eu la chance de l'écouter et je dois dire que ce qui m'a frappé, par rapport au précédent ( ctrl+alt+fuck ) c'est à la fois une continuité et de grosses différences...première chose : vous m'apparaissez comme beaucoup plus énervés sur cet album avec de nombreux passages de metal extrême (death, grind, core) et une tendance générale plus sombre... Ça vous paraît correct ? Si oui, qu'est-ce qui vous a rendus plus colériques et plus sombres ?  Bonjour et merci à toi de nous donner la parole ! Oui, c’est un fait, le nouvel album est plus violent et un p

REVIEW - FR/ENG - PATRON - PATRON - 2020 - KLONOSPHERE

PATRON - PATRON
KLONOSPHERE - SEASON OF MIST
SORTIE LE 24 MAI 2020
DESERT ROCK/STONER/CROONER/ALTERNATIF

PATRON

Patron...déjà tout un programme que ce patronyme, qui est à la fois celui du chanteur de la troupe et du groupe...et un album éponyme hallucinant, enregistré à LA avec des monstres de la scène Stoner comme Nick Oliveri, Joey Castillo ou Alain Johannes...Un vrai plaisir que ce disque qui nous trimbale dans un Rock Groovy, sensuel et ensoleillé...

Fans de Queens Of The Stone Age, Mondo Generator ou Kyuss vous avez le droit de vous réveiller ! Voici un premier album qui a tous les atours d'une pépite. Vous savez, ces disques rares qui vous envoûtent dès la première écoute, vous prennent dans leur bras et ne vous lâchent plus. Et on en redemande ! 
Il faut dire que les français ont mis les petits plats dans les grands avec un casting digne d'une rolls royce en édition limitée sertie de diamants...
Excusez du peu : Barrett Martin (Skin Yard, Screaming Trees, Mad Season), Nick Oliveri (Kyuss, Queens Of The Stone Age, Mondo Generator), Alain Johannes (Queens Of The Stone Age, Them Crooked Vulture, Pj Harvey), Joey Castillo (Queens Of The Stone Age, Danzig, Eagles Of Death Metal) ont rejoint les parisiens avec leurs instruments et derrière la console ! Alors, bien sûr, on se méfie toujours de l'effet "supergroupe" qui correspond parfois a l'adage de l'éléphant qui accouche d'une souris. Rassurez vous ce n''est pas le cas une seconde ici. Le groupe enchaîne de vraies chansons qui s'incrustent méchamment dans la caboche : du sautillant et groovy "Room With A View" et son refrain catchy pas si loin d'un Patton en mode Faith No More, magnifié par la voix de crooner de Patron (le chanteur) en passant par un "Who You Dance For ?" qui évoque fortement le Rock désertique de Queens Of The Stone Age mais aussi des Eagles Of Death Metal et un "Very Bad Boy" immédiat et véritable hit en puissance pour ne citer que ceux là, nous sommes bien au-delà du simple name-dropping et des références : Patron se révèle, dès ce premier album, comme une véritable usine a tubes rock comme on en fait peu ! 

Patron Patron

C'est devenu une vraie denrée rare de nos jours : des chansons qui vous hantent immédiatement, qui vont tout de suite titiller les hormones du plaisir rock'n'roll bien enfouies dans votre petit crâne frustré. J'avoue avoir été esbaudi par cet album qui ne quitte plus ma platine et me donne a chaque fois les mêmes fourmis dans les gambettes ! Putain que c'est bon ! 11 titres et pas un de trop, tout est du même niveau d'excellence : un véritable album où l'on sent rôder par moments les fantômes des Doors et de Nirvana. Bon j'arrête les comparaisons car Patron vaut par lui-même : un groupe qui doit normalement vous agiter les tripes, sinon peut-être faut-il allez faire réviser votre moteur a groove'n'roll ! Pour ma part, ça y est, le mal s'est immiscé en moi et ne veut plus me quitter. Ce disque est une drogue dure qui mériterait bien qu'on lui fasse une fête : allez donc écouter et acheter cette merveille mes bonnes/bons ami(e)s !!!



PATRON - PATRON
KLONOSPHERE - SEASON OF MIST
SORTIE LE 24 MAI 2020
DESERT ROCK/STONER/CROONER/ALTERNATIVE ROCK

PATRON


Patron...already a whole program that this patronymic, which is at the same time that of the singer of the troupe and the band...and a hallucinating eponymous album, recorded in LA with monsters of the Stoner scene like Nick Oliveri, Joey Castillo or Alain Johannes...A real pleasure that this record that lugs us in a Groovy Rock, sensual and sunny...

Fans of Queens Of The Stone Age, Mondo Generator or Kyuss you have the right to wake up ! Here is a first album that has all the finery of a nugget. You know, these rare records that bewitch you from the first listening, take you in their arms and never let you go. And we want more of them! 

It's fair to say that the French have gone from strength to strength with a cast worthy of a limited edition Rolls Royce set with diamonds...

Excuse me : Barrett Martin (Skin Yard, Screaming Trees, Mad Season), Nick Oliveri (Kyuss, Queens Of The Stone Age, Mondo Generator), Alain Johannes (Queens Of The Stone Age, Them Crooked Vulture, Pj Harvey), Joey Castillo (Queens Of The Stone Age, Danzig, Eagles Of Death Metal) joined the Parisians with their instruments and behind the console ! So, of course, we are always wary of the "supergroup" effect which sometimes corresponds to the adage of the elephant giving birth to a mouse. Rest assured that this is not the case here. The band plays a series of real songs that are wickedly ingrained in the noggin: from the hopping and groovy "Room With A View" and its catchy chorus not so far from a Patton in Faith No More mode, magnified by Patron's (the singer's) crooner voice, to a "Who You Dance For? " which strongly evokes the desert Rock of Queens Of The Stone Age but also the Eagles Of Death Metal and an immediate "Very Bad Boy" and a real hit in power to name but a few, we're well beyond simple name-dropping and references: Patron reveals himself, from this first album, as a real factory of rock hits like we don't have many !

Patron Patron

It's become a real rarity these days: songs that haunt you immediately, that will immediately titillate the hormones of rock'n'roll pleasure buried deep inside your frustrated little skull. I have to admit I've been blown away by this album which hasn't left my turntable and gives me the same ants in my mouth every time! Damn, that's good! Eleven tracks and not one too many, everything's at the same level of excellence: a real album where you can feel the ghosts of the Doors and Nirvana prowling around at times. Well, I'll stop making comparisons because Patron is worth by itself: a band that should normally shake your guts, otherwise maybe you should get your groove'n'roll engine overhauled! For my part, that's it, evil has got into me and doesn't want to leave me anymore. This record is a hard drug that deserves a party : go listen and buy this marvel my good friends !!!



PATRON ON KLONOSPHERE

PATRON ON FACEBOOK

Commentaires

Publier un commentaire

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés