Accéder au contenu principal

Sélection

Mémoires des Vikings ...et plus ...Entretien avec SKALD - Pierrick Valence & Justine Galmiche - Octobre 2020 - Skype

Entretien via Skype avec Pierrick Valence et Justine Galmiche...
"En ce moment j'ai l'impression qu'on vit une forme de Ragnarok, on arrive a la fin d'un modèle, la fin d'une civilisation" (Pierrick Valence)

Skald, notre prétendant français au trône du groupe de néofolk d'inspiration nordique sort avec Viking Memories un deuxième album fort attendu après le succès de leur premier,  le Chant des Vikings...Plus intimiste, mais aussi plus ouvert sur différentes cultures et réflexions en miroir avec notre réalité contemporaine, ce nouvel album risque fort de séduire les fans de Wardruna ou autres Danheim. J'ai eu la chance de m'entretenir avec Pierrick et Justine, deux des trois voix de ce projet hors du temps qui fait tant de bien en cette période sombre et anxiogène? je vous invite en voyage au pays des vikings mais pas seulement car, vous le verrez, le groupe a élargi ses horizons. Un entretien passionnant et pédagogique avec deux passionnés.


Bonj…

FR/ENG INTERVIEW - KLOCT - BLACK METAL - LE SCRIBE DU ROCK


Entretien réalisé le 27 Décembre 2019


Membre émérite de Maieutiste, Cainan Dawn ou Allobrogia, Kloct nous livre la suite de ses aventures en solo. Partisan d'un Black Metal métaphysique et intéressé par les spiritualités transcendantales, il nous livre au travers de cette interview passionnante les clés de son oeuvre, et de ce magnifique dernier album, "Years Of Silence"...


kloct

Bonjour Kloct...tu es a la tête d'un one man band de Black Metal venu d'Auvergne...peux tu nous en dire un peu plus sur le projet et ses origines ?
Salut,
Concernant les origines du projet, rien de bien fou ni de mystique derrière comme certains s’amusent à le faire. Depuis plusieurs années j’officie dans diverses formations black et death (Caïnan Dawn, Allobrogia, Maïeutiste, South of Hell, Ohio Slamboys) mais malgré tout l'épanouissement musical que m'apporte chacun de ces groupes, j’ai eu besoin de créer une musique plus personnelle. Ce qui est assez paradoxale est qu’à la base, je ne suis pas très branché black métal car j’avais du mal avec les productions criardes rappelant parfois le doux son d’une scie sauteuse mais à force de recherches et d’écoutes, je suis tombé sur des groupes qui m’ont montré que ce style est un réel vecteur d’émotions. Je citerai Nehemah, Emperor, Silencer et Wolves in the throne room… C’est donc en 2012 que j’ai commencé ce projet qui me suit depuis.


kloct frei


Tu sors en Janvier un nouvel album nommé “Years Of Silence” très atmosphérique et spirituel. Peux-tu nous en parler ? Les thématiques ? Les textes ?

Pour résumer brièvement la thématique de l’album, je traite simplement de l’histoire d’une personne comme vous et moi qui un jour décide de fermer la porte de chez lui pour la dernière fois… de couper tous les ponts avec sa vie actuelle dont il est devenu le simple esclave. Écrasé par la pression du quotidien et de la vie professionnelle, dérangé par cette stérilisation des esprits et l’orchestration de systèmes politico-sociétaux qui rendent la coopération ainsi que le développement personnel illogiques… Il a besoin de prendre du recul, de s’éloigner de tout ça pour se retrouver, pour reconnecter avec une vie ou l’essentiel repose sur ce qui l’entoure, sur ce qu’il ressent…Sur sa recherche spirituelle… Il part donc à la recherche de cet endroit qu’il considérera comme son Hermitage et ou commencera sa quête intérieure. Tout au long de l’album nous suivons le déroulement de ces « Années de Silence », de son évolution du chaos intérieur qu’il était jusqu’à la rencontre d’une nouvelle version de lui, ne faisant qu’un avec son être et ce qui l’entoure…

Les paroles seront publiées sur mon site le jour de la sortie de l’album si certains d’entre vous souhaitent en lire plus https://freibm.wixsite.com/kloctbm

Généralement, chacun des albums de Kloct n’est que la simple capture de mes sentiments, émotions et questionnements engendrés à un instant T, rien de plus.


kloct years of silence

Ton BM est très moderne tout en gardant un pied dans les origines. Tu es aussi un des rares one man band à jouer toi-même la batterie. C'est ton instrument de départ ?

C’est vrai que je ne me pose pas trop la question du moderne / oldschool etc… Je calcule le moins possible sur ou je veux aller...si tu écoutes mes 4 albums, il y a un fond mélodique commun à tous mais chacun d’entre eux est différent… Je compose et fais comme bon me semble selon l’humeur du moment. Ce mix de moderne / origines que tu cites vient surement du fait que les quelques albums de black métal que j’écoute régulièrement ne sont pas forcément récents et me gardent encrés dans les codes d’une certaine époque mais parallèlement, j’essaie d’avoir une production « propre » ou tout se distingue clairement à l’image de groupe plus modernes tels que Der Weg Einer Freiheit, Mesarthim qui du coup m’influencent forcément aussi musicalement.

Effectivement, la batterie est l’instrument par lequel j’ai commencé et celui derrière lequel j’officie dans la plupart des groupes avec qui je joue. Sur les deux premiers albums de Kloct elle est programmée car la mobilité nécessitée par mes études à l’époque a fait que c’était plus simple pour moi. Sur les deux derniers en revanche, elle est en effet jouée mais sur batterie électronique. Le manque de temps et de moyens fait que j’utilise le grand classique du home studio batterie électro + VST batterie et pour l’instant ça me va. Aussi, comme j’essaie d’obtenir un son plutôt propre et distinguable, je trouve que le son des logiciels actuels qui, malgré toutes leurs qualités, sonne « synthétique », convient à ma musique. Cela m’aide aussi en terme de production, je ne suis pas ingénieur du son et je ne m’estime pas capable de mixer une vraie batterie pour l’instant donc les sons nets, issus des logiciels de batterie, m’avancent grandement dans mes mixes. Il y a pleins de choses à traiter sur des prises acoustiques qui sont déjà anticipées ici et je n’ai qu’à forger le son final que je vise.

Pour revenir sur les one man bands qui jouent eux même leur batterie sur album, en France on peut également citer Sühnopher et Time Lurker me semble t’il.


kloct

Ton album est très abouti (vous verrez dans ma chronique) et pro. Combien de temps t'a t'il fallu pour le composer et l'enregistrer ?

C’est à peu près le même cycle pour tous mes albums. Comme j’enregistre et compose de manière très spontanée, je m’assois et commence avec ma guitare, je cherche, j’enregistre et termine le morceau d’une traite d’un point de vue instrumental. Un titre peut me prendre 2h00 comme 10h00, ça dépend de pleins de facteurs mais je me tiens à un seul principe, je ne reviens jamais sur ce que j’ai enregistré, je ne réarrange pas ou très peu, c’est tel quel… avec tous les défauts que ça représente mais j’aime ça. Après, je prends en général quelques mois de pause pour digérer la musique et l’émotion et reviens sur l’album pour écrire les paroles et terminer l’enregistrement.

Pour la partie instrumentale, « Years of silence » a été enregistré et composé entre Avril et Juin 2018 mais m’a pris en cumulé 9 jours car comme je l’ai dit précédemment quand je commence un titre, Je le termine le jour même donc 9 jours, 9 titres. J’ai écris les paroles et enregistré les voix en Février 2019 et mixé sur le mois de Mai avant que ça parte au mastering en Juin chez Vacuum Tehiru (L.Tournier).  Le processus complet a donc pris une bonne année en tout.


kloct



Tu sévis depuis 2012...Et déjà quatre albums au compteur ! Ton premier lp “Frei”, sorti en cette même année 2012 sonnait beaucoup plus raw et true black que ce que tu fais maintenant, non ? Quels sont tes influences à la base ?

En effet, la production est bien plus « brouillonne » et la composition est plus directe. Au-delà de la thématique, ma vie quotidienne influence grandement ma musique au moment ou je l’enregistre et cet album est issu d’une contrariété que j’avais à ce moment là. Rien de plus. L’album aurait pu avoir une toute autre tournure si j’avais été d’une autre humeur mais c’est ce qui est sorti.

Concernant mes influences purement black, les premiers albums qui m’ont fait adhérer au style quand j’étais plus jeune sont ceux qui continuent de me suivre même si les influences ne sont pas toujours perceptibles : Requiem Tenebrae (Nehemah), Death – Pierce Me (Silencer), Two Hunters (Wolves In The Throne Room), Diabolis Interium (Dark Funeral).


En 2014 tu as sorti un 2ème lp “The Human Mind Path”. Tu sembles intéressé par la psychologie. D'où te vient ce centre d'intérêt ?

Via Kloct, je traite principalement d’un ensemble de thématiques qui tourne toujours autour de l’Homme avec un grand H. The Human Mind Path traitait de la dualité qui caractérise l’Homme et son chemin de vie, le bien et le mal qui coexistent et ne peuvent pas exister l’un sans l’autre, le jeu d’équilibriste dont il doit faire preuve tout au long de son existence et tout l’aspect psychologique par lequel cela se matérialise.

Ce n’est pas que je m’intéresse particulièrement à cette thématique mais comme Kloct est un projet né d’émotions spontanée et donc humaines (parce que jusqu’à preuve du contraire je ne viens pas d’une autre planète), j’ai pensé logique de faire un focus sur l’humain. Kloct c’est juste un homme qui parle de l’Homme à travers la lucarne de sa petite vision subjective et le filtre créé par ses expériences et sentiments, ni plus ni moins.


Avec “Healing” tu passes a une autre dimension avec la dimension méditation/chakras/pensée bouddhiste. Tu vas même jusqu'à mettre des titres en sanskrit. Est-ce le reflet de ta propre philosophie de vie ? Une pratique ?

La thématique de l’album Healing a été en partie engendrée par le même constat que l’album Years of Silence (cf question 2 sur la thématique du nouvel album) et les deux albums sont fortement liés. C’est juste que sur cet album, plutôt que de raconter une histoire comme sur Years of Silence, je me suis focalisé sur « comment se soigner » des effets néfastes du monde dans lequel nous vivons via l’étude des chakras, de leurs caractéristiques, du bienfait de leur « maitrise » si je puis dire. Attention, je n’ai en aucun cas la prétention d’essayer d’apprendre quoi que ce soit à qui que ce soit via cet album, c’est juste un début d’étude pour moi, une première approche des clés qui peuvent permettre de se retrouver, de se développer tant physiquement que psychologiquement et spirituellement vers quelque chose de plus viable. En occident, la « science » des chakras, de l’énergie du corps et de ce que cela peut nous apporter n’est pas dans les mœurs ni dans notre éducation… J’essaie donc de rattraper un enseignement que l’on ne nous dévoile pas chez nous.

Years of silence peut donc être considéré comme la suite directe de cet album dans le sens ou tout ce que j’ai essayé d’étudier via Healing est matérialisé dans cet homme qui veut s’éloigner de sa vie actuelle pour se retrouver, s’harmoniser avec lui-même mais également son environnement. Il retourne aux sources.

Tu as sorti l'année suivante un single qui n'avait pas été inclus dans l'album, “Beyond Physical Existence”. Pourquoi ne pas l'avoir mis dans “Healing” ?

En effet, ce titre sur lequel vous pouvez d’ailleurs retrouver Heruforod au chant (Caïnan Dawn), n’a pas été inclus dans Healing car il ne correspondait pas musicalement à l’album. Cependant, c’est un titre lié à l’album thématiquement car il traite également des chakras/énergie mais dans une version plus « sombre et chaotique » car le mal n’existe pas sans le bien et vice versa. C’est une interprétation différente.


kloct

Peux tu nous lister tes 20 albums préférés tous style confondus ?

Histoire d’y voir un peut plus clair je les classe par style sans ordre de préférence.

Métal
-         Meshuggah / Chaosphere
-         Nehemah / Requiem Tenebrae
-         Silencer / Death – Pierce Me
-         Alcest / Ecailles de Lune
-         Inveracity / Circle of Perversion
-         Deathspell Omega / Paracletus
-         Cannibal Corpse /  The Wretched Spawn
-         Cradle of Filth / Damnation an a Day
-         Cult of Luna / Slavation

Pop Punk
-         Chunk No Captain Chunk / Pardon My French
-         Deaf Havana / Fool and Worthless Liar
-         Real Friends / Put Yourself Back Together
-         Blink 182 / Take of your pants and Jacket

Autre
-         B.O de The Fountain et Requiem for a dream par Clint Mansell
-         B.O de l’animé Samouraï champloo
-         2 Chainz / Freebaze
-         A$AP Rocky / Long. Live
-         Sia / Colour the Small One
-         Kings of Convenience / Riot on an Empty Street
-         From Monument to masses / The Impossible Leap on Hundred


A toi de conclure : dis ce que tu veux, ajoutes ce que tu veux :

Tout d’abord merci pour toutes ces questions qui me permettent d’expliquer un peu ce que j’ai fait depuis 2012. Sans des médias comme le votre, les « petits » comme moi n’auraient pas forcément l’opportunité de s’exprimer !

Ensuite, je rappelle que l’album Years of Silence sortira le 18/01/2019 via Ultra Mundum Nostri (collectif, label, distro 100% Fr).

Enfin, je profite aussi de cette conclusion pour vous inviter à aller jeter une oreille à l’album VERTIAS de Maïeutiste qui est récemment sorti. C’est un bon coup de frais dans le paysage BM.

Merci!

***

The English Version

Emeritus member of Maieutiste, Cainan Dawn or Allobrogia, Kloct shares with us the continuation of his solo adventures. Partisan of a metaphysical Black Metal and interested in transcendental spiritualities, he gives us through this fascinating interview the keys of his work, and of this magnificent last album, "Years Of Silence"...

This interview was released in December 29th 2019


kloct

Hello Kloct...you're at the head of a Black Metal one man band from Auvergne...can you tell us more about the project and its origins ?

Hi, Kloct, Concerning the origins of the project, nothing crazy or mystical behind it as some people have fun doing. For several years I've been playing in various black and death bands (Cainan Dawn, Allobrogia, Maieutist, South of Hell, Ohio Slamboys) but despite all the musical blossoming that each of these bands brings me, I needed to create a more personal music. The paradox is that I'm not really into black metal because I was struggling with the screaming productions that sometimes remind me of the sweet sound of a jigsaw, but after a lot of research and listening, I came across bands that showed me that this style is a real vector of emotions. I'll quote Nehemah, Emperor, Silencer and Wolves in the throne room... So it's in 2012 that I started this project which has been following me ever since.


kloct frei

You release in January a new album called "Years Of Silence" which is very atmospheric and spiritual. Can you tell us about it ? What are the themes ? The lyrics ?

To briefly summarize the theme of the album, I'm just dealing with the story of a person like you and me who one day decides to close the door of his home for the last time... to cut all the bridges with his current life of which he has become a mere slave. Crushed by the pressure of daily and professional life, disturbed by this sterilization of minds and the orchestration of political-social systems that make cooperation and personal development illogical... He needs to step back, to get away from all this in order to find himself, to reconnect with a life where the essential rests on what surrounds him, on what he feels... On his spiritual search... He therefore goes in search of this place that he will consider as his Hermitage and where he will start his inner quest. Throughout the album we follow the unfolding of these "Years of Silence", from his evolution from the inner chaos that he was to the meeting of a new version of himself, becoming one with his being and what surrounds him...The lyrics will be published on my website the day of the album's release if some of you want to read more https://freibm.wixsite.com/kloctbm.
Usually, each of Kloct's albums is just a simple capture of my feelings, emotions and questionings generated at a given moment T, nothing more.


kloct years of silence

Your BM is very modern while keeping a foot in the origins. You are also one of the rare one man band to play drums yourself. Is it your starting instrument ?

It's true that I don't really ask myself the question of modern / oldschool etc... I calculate as little as possible on where I want to go... if you listen to my 4 albums, there is a melodic background common to all of them but each of them is different... I compose and do as I want according to the mood of the moment. This mix of modern / origins that you mention comes surely from the fact that the few black metal albums that I listen to regularly are not necessarily recent and keep me inked in the codes of a certain era but at the same time, I try to have a "clean" production where everything clearly distinguishes itself in the image of more modern bands such as Der Weg Einer Freiheit, Mesarthim which of the blow necessarily also influence me musically.
Indeed, the drums are the instrument with which I started and the one behind which I play in most of the bands I play with. On Kloct's first two albums it was programmed because the mobility required by my studies at the time made it easier for me. On the last two albums, on the other hand, it is indeed played but on electronic drums. The lack of time and means makes me use the great classic of home studio electro drums + VST drums and for the moment it suits me. Also, as I'm trying to get a rather clean and distinguishable sound, I find that the sound of current software which, despite all their qualities, sounds "synthetic", suits my music. It also helps me in terms of production, I'm not a sound engineer and I don't think I'm capable of mixing real drums at the moment, so the clean sounds, coming from the drum software, help me a lot in my mixes. There are a lot of things to process on acoustic takes that are already anticipated here and I just have to forge the final sound I'm aiming for.
To come back to the one man bands who play their own drums on the album, in France we can also mention Sühnopher and Time Lurker, it seems to me.


kloct

Your album is very accomplished (you will see in my review) and pro. How long did it take you to compose and record it ?

It's about the same cycle for all my albums. As I record and compose in a very spontaneous way, I sit down and start with my guitar, I search, record and finish the song in one go from an instrumental point of view. A track can take me 2 hours or 10 hours, it depends on a lot of factors but I stick to one principle, I never go back on what I've recorded, I don't rearrange or very little, it's just the way it is... with all the flaws it represents but I like it. Afterwards, I usually take a few months off to digest the music and the emotion and come back to the album to write the lyrics and finish the recording.
For the instrumental part, "Years of silence" was recorded and composed between April and June 2018 but took me 9 days in total because as I said before when I start a track, I finish it the same day so 9 days, 9 tracks. I wrote the lyrics and recorded the vocals in February 2019 and mixed over the month of May before it went to mastering in June at Vacuum Tehiru (L.Tournier).  So the whole process took a good year in all.


kloct

You've been on the road since 2012...And already four albums on the counter! Your first lp "Frei", released in the same year 2012, sounded much more raw and true black than what you're doing now, didn't it? What are your basic influences?

Indeed, the production is much more "messy" and the composition is more direct. Beyond the theme, my daily life greatly influences my music at the time I record it and this album is the result of a contrariety I had at that time. Nothing more. The album could have taken a completely different turn if I'd been in a different mood but that's what came out.
Concerning my purely black influences, the first albums that made me adhere to the style when I was younger are the ones that continue to follow me even if the influences are not always perceptible: Requiem Tenebrae (Nehemah), Death - Pierce Me (Silencer), Two Hunters (Wolves In The Throne Room), Diabolis Interium (Dark Funeral).

In 2014 you released a 2nd lp "The Human Mind Path". You seem to be interested in psychology. Where does this interest come from?

Via Kloct, I mainly deal with a set of themes that always revolves around Man with a capital H. The Human Mind Path dealt with the duality that characterizes Man and his life path, the good and the evil that coexist and cannot exist one without the other, the balancing act that he has to show throughout his existence and all the psychological aspect by which this materializes.
It is not that I am particularly interested in this theme, but as Kloct is a project born of spontaneous and therefore human emotions (because until I have proof to the contrary I am not from another planet), I thought it logical to focus on the human. Kloct is just a man talking about Man through the window of his small subjective vision and the filter created by his experiences and feelings, no more and no less.

With "Healing" you pass to another dimension with the dimension meditation/chakras/Buddhist thought. You even go so far as to put titles in Sanskrit. Is it a reflection of your own philosophy of life? A practice?

The theme of the album Healing was partly generated by the same observation as the album Years of Silence (see question 2 on the theme of the new album) and the two albums are strongly linked. It's just that on this album, rather than telling a story like on Years of Silence, I focused on "how to heal oneself" from the harmful effects of the world we live in through the study of the chakras, their characteristics, the benefits of their "mastery" if I may say so. Be careful, I have no pretention to try to teach anything to anyone via this album, it's just a beginning of study for me, a first approach to the keys that can allow us to find ourselves, to develop ourselves physically as well as psychologically and spiritually towards something more viable. In the West, the "science" of the chakras, of the body's energy and what it can bring us is not in our morals nor in our education... I am therefore trying to catch up on a teaching that is not revealed to us at home.
Years of silence can therefore be considered as the direct continuation of this album in the sense that everything I tried to study via Healing is materialized in this man who wants to move away from his current life to find himself, to harmonize with himself but also with his environment. He's going back to his roots.


You released the following year a single that was not included in the album, "Beyond Physical Existence". Why didn't you put it on "Healing"?

Indeed, this track on which you can find Heruforod on vocals (Cainan Dawn), was not included in Healing because it didn't correspond musically to the album. However, it's a title linked to the album thematically because it also deals with chakras/energy but in a "darker and more chaotic" version because evil doesn't exist without good and vice versa. It's a different interpretation.


kloct

Can you list your 20 favourite albums of all styles ?

Just to make it a little clearer, I've listed them by style without any order of preference.

Metal

- Meshuggah / Chaosphere

- Nehemah / Requiem Tenebrae

- Silencer / Death - Pierce Me

- Alcest / Moon Scales

- Inveracity / Circle of Perversion

- Deathspell Omega / Paracletus

- Cannibal Corpse / The Wretched Spawn

- Cradle of Filth / Damnation an a Day

- Cult of Luna / Slavation



Pop Punk

- Chunk No Captain Chunk / Pardon My French

- Deaf Havana / Fool and Worthless Liar

- Real Friends / Put Yourself Back Together

- Blink 182 / Take of your pants and Jacket

Other

- Soundtrack to The Fountain and Requiem for a dream by Clint Mansell

- Soundtrack of the anime Samurai Champloo

- 2 Chainz / Freebaze

- A$AP Rocky / Long. Live

- Sia / Colour the Small One

- Kings of Convenience / Riot on an Empty Street

- From Monument to masses / The Impossible Leap on Hundred

It's up to you to conclude: say what you want, add what you want:

First of all thank you for all these questions that allow me to explain a little bit what I've been doing since 2012. Without media like yours, "little ones" like me wouldn't necessarily have the opportunity to express themselves!
Then, I remind you that the album Years of Silence will be released on 18/01/2019 via Ultra Mundum Nostri (collective, label, distro 100% Fr).
Finally, I also take advantage of this conclusion to invite you to go and have a look at the recently released album VERTIAS by Maïeutiste. It's a good fresh shot in the BM landscape.

Thank you very much!




CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés