Accéder au contenu principal

Sélection

Mémoires des Vikings ...et plus ...Entretien avec SKALD - Pierrick Valence & Justine Galmiche - Octobre 2020 - Skype

Entretien via Skype avec Pierrick Valence et Justine Galmiche...
"En ce moment j'ai l'impression qu'on vit une forme de Ragnarok, on arrive a la fin d'un modèle, la fin d'une civilisation" (Pierrick Valence)

Skald, notre prétendant français au trône du groupe de néofolk d'inspiration nordique sort avec Viking Memories un deuxième album fort attendu après le succès de leur premier,  le Chant des Vikings...Plus intimiste, mais aussi plus ouvert sur différentes cultures et réflexions en miroir avec notre réalité contemporaine, ce nouvel album risque fort de séduire les fans de Wardruna ou autres Danheim. J'ai eu la chance de m'entretenir avec Pierrick et Justine, deux des trois voix de ce projet hors du temps qui fait tant de bien en cette période sombre et anxiogène? je vous invite en voyage au pays des vikings mais pas seulement car, vous le verrez, le groupe a élargi ses horizons. Un entretien passionnant et pédagogique avec deux passionnés.


Bonj…

FR/ENG Black Metal Interview : Gevaudan : la bête parle !

Dans la jeune génération du Black Metal français, voici venir Gevaudan. Porté par MT, son "homme à tout faire" ce groupe vendéen nous donne un Black Metal à la fois mélodique et racé, ancré dans la tradition et la ruralité. Si vous suivez le Scribe vous savez toute l'affection que je porte aux labels Les Créations Underground et Black Shadow Legions, qui sont ceux qui ont permis à Gevaudan de voir le jour. La bête se confie à nous !

MT GEVAUDAN BLACK METAL

Bonjour MT et merci d'accepter de répondre à mes questions. Peux tu nous raconter la genèse de ton one-man band Gévaudan ?



MT: Tout d'abord,bonjour et merci à toi de m'accorder cette interview.Gévaudan est né fin 2016 de l'envie de faire du black metal. C'est un style de musique que j'avais du mal à apprécier au début(hormis quelques titres de Cradle Of Filth écoutés adolescent).Le punk et surtout la Oi!  ayant eut mes faveurs pendant longtemps par la suite,je n'avais pas prolongé la découverte de ce genre.

La première fois que j'ai apprécié le BM, c'était dans un minuscule appartement parisien,c'était glauque,ça sentait le figatelli que j'avais ramené de Corse et mon pote nous montrait des photos de son travail de croque-morts(je vous laisse imaginer ce qu'on pouvait y voir),puis là,il nous dit,”du coup,quand je reviens,je m'écoute ça pendant une heure pour digérer ma journée...”et il lance “Deuil Angoisseus” de Peste Noire sur son ordinateur,bim! Ça a fait mouche direct,j'étais mûre pour encaisser le truc...




Je crois savoir que tu viens de Bretagne. Qu'est ce qui t'a poussé vers le mythe de la bête du Gévaudan ?


MT: Pour être honnête,je n'ai pas été poussé,mais j'étais en train de pousser,sur les toilettes,réfléchissant à un nom pour mon projet.Quelques jours avant j'étais retombé sur Alain Decaux racontant l'histoire de la bête et vu que j'étais en train d'accoucher d'un monstre,ça a fait “tilt”,”Gévaudan” ça sonnait bien,c'était terroir et c'est le genre d'endroit que j'aime.

Je vis en Bretagne depuis presque 15 ans, mais suis vendéen, la brioche,les mogettes, la trousspinette, les gros zizis, tout ça tout ça.




Ton premier album, Viles Contrées, est sorti cette année en version physique conjointement chez Les Créations Underground et Black Shadow Legions, deux labels que mes lecteurs savent que j'apprécie tout particulièrement. Comment s'est passée la rencontre ?



MT: Je voyais traîner les label de Zémus (Unseen Abyss),Les Créations Underground depuis quelques temps sur Facebook et j'avais participé à son concours pour remporter le skeud d'Obsèques.Première fois que je participais à ce genre de petit concours et à ma grande surprise j'avais été tiré au sort et avait rafflé la mise! (lélélélélélélé!)
J'en avais profité pour glisser à Zémus que j'avais un projet et que je cherchais un label pour le sortir,il avait finit par télécharger les morceaux que je lui avais envoyé et avait bien accroché.
Par la suite et parce qu'il avait pas mal de productions à sortir de prévu,il a contacté Lucas de Black Shadow Legions pour voir s'il était intéressé par une co-production et Lucas a répondu par la positive,cela n'a pas été de tout repos mais je les en remercie,car cet album aurait dû sortir en 2018,produit par un pote,mais des galères en ont décidé autrement.
L'album est aussi disponible chez Share Your Pain Records (salut David et merci!)en k7.



T'inscris tu dans un courant de type “black metal rural” tel qu'initié par Peste Noire et Sale Freux ?



MT: Au vu de ce que j'ai écris plus haut,il serait malhonnête de dire que KPN ne me parle pas et c'était en effet ma plus grosse influence,en tout cas lorsque je me suis mis à jouer du BM. J'aime beaucoup Autarcie aussi dans le genre.


Ton album est plein de mélancolie et de nostalgie, sont-ce des sentiments que tu souhaites exorciser ?



MT: Effectivement, le BM pour moi,c'est un peu une thérapie,ça prend aux tripes,et forcément quand tu fais un one-man band,il est plus facile de parler de choses personnelles.
J'ai toujours aimé les chansons mélancoliques et la nostalgie est un sentiment que je connais bien. Le côté médiéval, les gloires du passé, l'idée que c'était mieux avant et que le futur est noir (je vois déjà les copains rire à ce moment là) colle parfaitement au BM.





Que signifie le Black Metal pour toi ?



MT: Cela signifie que si je continue,je n'irais pas au paradis.


Ta musique est chargée d'atmosphères, d'où viennent tes influences musicales et thématiques ?



MT: Comme dit plus haut KPN, mais aussi Seigneur Voland, Aorlhac, Bilskirnir, Forteresse, Darkthrone, Ionnsaich, Whiskey Ritual et hors BM, la oi! Française des années 80,le RAC,le punk, hardcore-punk etc etc, il m'arrive de m'écouter un petit Claude-Michel Schönberg aussi de temps à autre.
Les thématiques sont variées, les histoires du passé, de la guerre, le retour à la campagne et l'amour de mon pays et des miens.

GEVAUDAN BLACK METAL


Déjà des projets pour la suite ? Si oui lesquels ?



MT: Pour l'instant rien d'officiel,mais sûrement un split avec un groupe français et un album en 2020 (si un label est intéressé,vous savez où me joindre,ou vous trouverez)

J'ai pour projet de monter un autre groupe avec des potes mais pour l'instant,rien de fait.

J'ai un autre projet qui s'appelle Gaz Moutarde (dont la démo sera peut-être déjà sortie au moment où tu publies cette interview),c'est de la oi! avec un son à l'ancienne dont le thème est la guerre de 14-18,une période qui me fascine depuis tout petit.
Je joue aussi dans MalfraT,qui a sorti une démo en 2017,c'est un projet avec ami,où viennent se greffer de temps à autre des potes zicos,dans le genre hardcore-punk,

gevaudan cassette black metal


Cette interview sera également reproduite dans un livre sur différents courants du BM que je suis en train d'écrire, si je te dis :
DSBM
Black Atmosphérique
Post-BM
NSBM
RABM
Black/Death

Qu'est ce que ces styles signifient pour toi ? Aimes tu d'autres sous courants du BM ? Si oui lesquels ?



MT: DSBM,black atmo,ça ma parle bien, post-BM aussi d'ailleurs même si des fois,tout ça c'est un peu difficile à discerner.
Le black/death,c'est comme le reste,tout dépend des groupes et des périodes que l'on traverse et des envies du moment.
NSBM: Une”fournée”de superbes groupes, souvent bien raw mais avec des riffs qui prennent aux tripes, Seigneur Voland c'est claque sur claque niveau riffs.
RABM et autres germes de pourriture,je n'en écoute pas,ou alors sans le savoir…


GEVAUDAN BLACK METAL


Tes 20 albums préférés de tous les temps ?



MT:
Tout ne sera pas classé BM mais on s'en fout
-Peste Noire:La sanie des siècles…
-Seigneur Voland:Consumatum Est
-Forteresse:Metal Noir Québécois
-Mütiilation:Hail we are the black legions
-Darkthrone:Transilvanian Hunger
-Evil Skins:Une force,une cause,un combat
-Néophyte (punk rock messin):tous les albums!
-Coup de Masse:Mourir pour vivre
-Catacombes:Acceuille le diable
-Skrewdriver:Boots & Braces
-Nouvelle Croisade:la complète
-Tromatized Youth:Tromaville against the world
-Led Zeppelin: IV
-The Doors:The Doors
-Ange:Emile Jacotey
-Haircut:Fils d'ouvriers
-Deep Purple:In rock
-The Clash:London Calling
-Nirvana:From the muddy banks of the wishkah
-Whiskey Ritual:Black Metal Ultras (tout récent mais essentiel)

Il y en aurait des centaines d'autres évidemment mais il faut choisir...




Ta vision du monde actuel et de notre futur ?



MT: J'essaye de rester positif car j'ai une femme et deux enfants mais j'avoue être pessimiste quant au devenir de la France,de l'Europe et de notre civilisation en général.Le fait de vivre en ville,au milieu de la faune,m'a fait prendre conscience  de certaines choses et m'a poussé à revenir vers la campagne,qui n'est pas épargnée,elle non plus d'ailleurs…
Mon plus grand souhait est d'acquérir une maison en lisière de forêt,mais sans voisins cette fois-ci et y préparer la suite,un jour peut-être,qui sais?


Si Gévaudan était une citation ?



MT:”A quoi bon,à la fin du compte,quand la foire est terminée et que l'on compte les bouses,souhaiter avoir été autre ce que l'on fût?”

Espace libre, tu peux ajouter tout ce que tu veux !


MT: Je tiens à te remercier encore de m'accorder cette entrevue et à remercier LCU et BSL ainsi que SYPR d'avoir sortis “Viles contrées” sur leurs labels.

Je remercie mon pote Vechnyye Muki pour tous les coups de mains qu'il m'a rendu pour l'artwork et parfois son oreille avisée pour la musique.



Malheur aux ennemis de la France!



M.T Gévaudan,

Merci MT !

***

ENGLISH VERSION

In the younger generation of French Black Metal, here comes Gevaudan. Carried by MT, its "handyman", this Vendée band gives us a Black Metal that is both melodic and distinguished, rooted in tradition and rurality. If you follow the Scribe you know how much I love the labels Les Créations Underground and Black Shadow Legions, which are the ones that brought Gevaudan to life. The beast confides in us!


GEVAUDAN BLACK METAL
Hello MT and thank you for agreeing to answer my questions. Can you tell us about the genesis of your one-man band Gévaudan?

MT: First of all, hello and thank you for giving me this interview. Gévaudan was born at the end of 2016 from the desire to do black metal. It's a style of music that I had trouble appreciating at first (except for a few tracks from Cradle Of Filth listened to as a teenager), punk and especially Oi! having had my favorites for a long time afterwards, I hadn't extended the discovery of this genre.
The first time I appreciated the BM, it was in a tiny Parisian apartment, it was creepy, it smelled like figatelli that I had brought back from Corsica and my friend showed us pictures of his undertaker work (I let you imagine what you could see there), then, he told us, "so, when I come back, I listen to myself for an hour to digest my day...." and he launches "Anxious Mourning" for Black Death on his computer, bim! It hit the nail on the head, I was ripe to handle the thing...


I understand you're from Brittany. What led you to the myth of the beast of Gévaudan?

MT: To be honest, I wasn't pushed, but I was pushing, on the toilet, thinking about a name for my project, a few days before I came back to Alain Decaux telling the story of the beast and since I was giving birth to a monster, it sounded "tilt", "Gévaudan" sounded good, it was local and it's the kind of place I like.
I've been living in Brittany for almost 15 years, but I'm from Vendée, the brioche, the mogettes, the trousspinette, the big wieners, all that.

Your first album, Viles Contrées, was released this year in a physical version jointly on Les Créations Underground and Black Shadow Legions, two labels that my readers know I particularly appreciate. How was the meeting?

MT: I saw Zémus' labels (Unseen Abyss), Les Créations Underground for some time on Facebook and I had participated in his contest to win the skeud d'Obsèques... First time I participated in this kind of small contest and to my great surprise I had been drawn lots and won the bet! (Helped!)
I had taken the opportunity to slip to Zémus that I had a project and that I was looking for a label to release it, he had finally downloaded the songs I had sent him and had hung on well.
Later on and because he had a lot of productions to release, he contacted Lucas from Black Shadow Legions to see if he was interested in a co-production and Lucas answered positively, it wasn't easy but I thank them, because this album should have been released in 2018, produced by a friend, but some galleys decided otherwise.
The album is also available on Share Your Pain Records (hello David and thank you!) in k7.

MT GEVAUDAN BLACK METAL



Are you part of a "rural black metal" trend as initiated by Peste Noire and Sale Freux?

MT: Considering what I wrote above, it would be dishonest to say that KPN doesn't talk to me and it was indeed my biggest influence, at least when I started playing the BM. I really like Autarcie also in this genre.

Your album is full of melancholy and nostalgia, are these feelings you want to exorcise?

MT: Yes, the BM for me is a bit of a therapy, it takes your guts, and inevitably when you do a one-man band, it's easier to talk about personal things.
I have always loved melancholic songs and nostalgia is a feeling I know well. The medieval side, the glories of the past, the idea that it was better before and that the future is black (I can already see the friends laughing at that moment) fits perfectly with the BM.

What does Black Metal mean to you?

MT: This means that if I continue, I will not go to heaven.

Your music is full of atmospheres, where do your musical and thematic influences come from?

MT: As KPN says above, but also Lord Voland, Aorlhac, Bilskirnir, Fortress, Darkthrone, Ionnsaich, Whiskey Ritual and outside BM, the go! French from the 80's, RAC, punk, hardcore-punk etc etc., I sometimes listen to myself a little Claude-Michel Schönberg also from time to time.
The themes are varied, the stories of the past, the war, the return to the countryside and the love of my country and my own.

gevaudan viles contrées black metal


Already plans for the future? If so, which ones?



MT: For the moment nothing official, but probably a split with a French band and an album in 2020 (if a label is interested, you know where to join me, where you will find)
I plan to start another band with friends but for the moment, nothing done.
I have another project called Gaz Moutarde (whose demo may already be out by the time you publish this interview), it's all about oi! with an old-fashioned sound whose theme is the First World War, a period that has fascinated me since childhood.
I also play in MalfraT, which released a demo in 2017, it's a project with a friend, where zicos friends come to be added from time to time, in the hardcore-punk genre,


This interview will also be reproduced in a book on different currents of the WB that I am writing, if I tell you:

DSBM

Black Atmospheric

Post-BM

NSBM

RABM

Black/Death

What do these styles mean to you? Do you like other undercurrents of the BM? If so, which ones?

MT: DSBM, black atmo, it sounds good to me, post-BM too, even if sometimes it's a little difficult to discern.
Black/death is like everything else, it all depends on the groups and periods you are going through and the desires of the moment.
NSBM: A "batch" of superb bands, often very raw but with riffs that take their toll, Lord Voland is slamming on every riff level.
RABM and other rotten germs, I don't listen to them, or maybe without knowing it....


Your 20 favorite albums of all time?

MT:
Not everything will be classified BM but who cares?
-Black Death: The sanity of the centuries...
-Lord Voland:Consumatum Est
-Fortress:Metal Noir Québécois
-Mütiilation:Hail we are the black legions
-Darkthrone:Transilvanian Hunger
-Evil Skins: A force, a cause, a fight
-Néophyte (punk rock messin): all albums!
-Massacre: Dying for life
-Catacombs:Welcome the devil
-Skrewdriver:Boots & Braces
-New Crusade: the complete one
-Tromatized Youth:Tromaville against the world
-Led Zeppelin: IV
-The Doors:The Doors
-Angel: Emile Jacotey
-Haircut: Son of workers
-Deep Purple:In rock
-The Clash:London Calling
-Nirvana:From the muddy banks of the wishkah
-Whiskey Ritual:Black Metal Ultras (very recent but essential)

There would be hundreds more of them, of course, but you have to choose...

gevaudan black metal

Your vision of the current world and our future?

MT: I try to stay positive because I have a wife and two children but I admit to being pessimistic about the future of France, Europe and our civilisation in general... Living in the city, in the middle of the fauna, made me aware of certain things and pushed me to return to the countryside, which is not spared, neither is it...
My biggest wish is to buy a house on the edge of the forest, but without neighbours this time and prepare the next step, maybe one day, who knows?

What if Gévaudan was a quote?

MT: "What's the point, at the end of the day, when the fair is over and we count the dung, wishing we were something else?"

Free space, you can add anything you want!

MT: I would like to thank you again for giving me this interview and to thank LCU and BSL as well as SYPR for releasing "Viles contrées" on their labels.
I thank my friend Vechnyye Muki for all the help he gave me for the artwork and sometimes his wise ear for the music.


Woe to France's enemies!

Mr. T. Gévaudan,



Thank you MT!



GEVAUDAN ON BANDCAMP

GEVAUDAN ON FACEBOOK 




CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés