Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Demande A La Poussière - Quiétude Hostile - French + English Text - My Kingdom Music - 2021 - Agence Singularités

QUIETUDE HOSTILE by Demande à la poussière   DEMANDE A LA POUSSIERE Quiétude Hostile 2021 My Kingdom Music Blackened Sludge/Post-Metal Demande A La Poussière...Si vous suivez le Scribe depuis un moment vous avez sans doute lu ma chronique du premier album du groupe et les deux interviews qu'ils ont eu la gentillesse de m'accorder. Non ? Vous retrouverez tous les liens en bas de page ! Avec Quiétude Hostile , le groupe, qui m'avait déjà plus qu'impressionné avec son premier album de doom/sludge suffocant, met les bouchées doubles en matière de noirceur, de malaise, de lourdeur...Bref, pas un disque qui met de bonne humeur, loin de là, un monstre musical ténébreux et malsain, tellement idéal comme bande son de notre époque ! Figurez-vous que la bande de DALP (Christophe "Krys" Denhez (chant + guitare), Edgar Chevalier (guitare + drones), Neil Leveugle a la basse et Vincent Baglin ont décidé d'aggraver leur cas en rajoutant une bonne louche de black metal a

Review - Junon - The Shadows Lengthen - 2021 - Source Atone Records/Agence Singularités - French and English Text - Le Scribe du Rock - Post-Metal/Post-Hardcore

JUNON chronique le scribe du rock

 

JUNON

The Shadows Lenghten

2021 Agence Singularités

sourceatonerecords.bigcartel.com

post-metal/post-hardcore

Les amateurs de post-metal et post-core connaissent bien General Lee, groupe de Bethune, qui a oeuvré entre 2003 et 2016 (et quatre albums) à appliquer sur leurs bases punk hardcore des influences nouvelles, dans un "après" hardcore et metal beaucoup plus moderne. Les voici de retour, les mêmes musiciens, mais avec un nouveau nom, pour un EP nommé The Shadows Lenghten en guise de nouveau départ.

Mais c'est vrai ça au fait, pourquoi changer le nom du groupe quand les membres sont les mêmes ? La réponse tient à l'écoute de cet EP quatre titres : Junon c'est du General Lee en version +++ : plus moderne, plus mature, plus original...Bref, plus. Les quatre titres nous font voyager entre mélancolie, colère, mélodie et agression, lourdeur et finesse. Telle la palette du peintre la musique du groupe nous donne une variété de tonalités et de couleurs impressionnantes, passant du gris clair de la tristesse au rouge vif de l'enragement et au milieu, laissant la place a une myriade de nuances. 

JUNON chronique le scribe du rock

Alors, certes, quatre titres c'est forcément un peu court, surtout que Junon ne fait pas dans le black metal atmosphérique et des titres de 20 minutes. Néanmoins l'accroche va vite, et l'addiction n'est pas loin : le vocaliste, Arnaud, est vraiment d'une versatilité rafraichissante, là où certains dans ces créneaux du "post" se contentent d'un monocorde chant mi-crié mi-growlé. Les guitares déchirent le coeur ou le martèlent, mais toujours la mélodie, portée par des tempos plutôt lents ou moyens, s'impose, charriant avec elle son lot d'émotions. A l'heure où Gojira fait son retour pour rafler la mise au niveau international, on se dit que, décidément, le metal "moderne" produit de plus en plus de belles choses en France, et cela est de bon augure. Il ne reste plus maintenant qu'à attendre de voir confirmer tout le bien que je pense de cet EP sur un long format qui pourrait envoyer Junon dans une autre dimension, celle qu'ils n'avaient pas complètement atteinte avec General Lee. A noter qu'une interview du groupe viendra bientôt compléter cette chronique.

Avec The Shadows Lenghten Junon commence très fort, et justifie l'adoption de ce nouveau nom. Un EP prometteur qui ravira tous les amateurs de post-metal et de post-core.

wearejunon.bandcamp.com/album/the-shadows-lengthen

www.facebook.com/wearejunon

sourceatonerecords.bigcartel.com

agencesingularites.fr/



JUNON

The Shadows Lenghten

2021 Agence Singularités

sourceatonerecords.bigcartel.com

post-metal/post-hardcore

JUNON chronique le scribe du rock

Post-metal and post-core fans know General Lee well, a band from Bethune, who worked between 2003 and 2016 (and four albums) to apply new influences on their hardcore punk bases, in a much more modern hardcore and "after" metal. Here they are again, the same musicians, but with a new name, for an EP named The Shadows Lenghten as a new start.

But it's true, why change the name of the band when the members are the same? The answer lies in listening to this four track EP: Junon is General Lee in a +++ version: more modern, more mature, more original... In short, more. The four tracks make us travel between melancholy, anger, melody and aggression, heaviness and finesse. Like a painter's palette, the band's music gives us an impressive variety of tones and colors, going from the light grey of sadness to the bright red of enrage and in the middle, leaving room for a myriad of nuances. 

JUNON chronique le scribe du rock

So, of course, four tracks are a bit short, especially since Junon doesn't do atmospheric black metal and 20 minutes long tracks. Nevertheless, the addiction is not far away: the vocalist, Arnaud, is really of a refreshing versatility, where some in these niches of the "post" are satisfied with a monochord singing half screamed half groaned. The guitars tear the heart or hammer it, but always the melody, carried by rather slow or average tempos, imposes itself, carrying with it its batch of emotions. At a time when Gojira is making a comeback to win the international scene, we can say that "modern" metal is producing more and more beautiful things in France, and this is a good omen. Now we just have to wait and see how good I think this EP is on a long format that could send Junon in another dimension, the one they didn't completely reach with General Lee. Note that an interview of the band will soon complete this review.

With The Shadows Lenghten Junon starts very strong, and justifies the adoption of this new name. A promising EP that will delight all the post-metal and post-core fans.

wearejunon.bandcamp.com/album/the-shadows-lengthen

www.facebook.com/wearejunon

sourceatonerecords.bigcartel.com

agencesingularites.fr/

singularités


source atone records


Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés