Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Scour - Black - EP - 2020 - Nuclear Blast - Grinding and thrashing black metal - French and English Text

Black EP by Scour   SCOUR  BLACK 2020 NUCLEAR BLAST Grinding and Thrashing Black Metal Sortie le 27 Novembre 2020 On connait depuis longtemps la passion que Phil Anselmo porte au black metal. Il s'était déjà illustré dans le passé avec Christ Inversion ou Viking Crown (avec son pote Killjoy (RIP) de Necrophagia), la fondation de Scour en 2015 ne fut donc pas une réelle surprise. Pourtant, a l'occasion de la sortie de ce troisième EP du groupe, le sobrement nommé "black" on va voir qu'il serait réducteur de ne voir que du black metal dans la musique de ces terroristes sonores. Si les premières sorties du combo (a commencer par le premier EP "Grey") donnaient   a entendre un black metal primitif et brutal, cette fois l'ami Phil y adjoint des influences plus grindcore (jolis cris de porcinet et morceaux très courts) ou Thrash (les riffs lorgnent souvent de ce côté là). Six titres en moins de seize minutes, pour une rasade de violence musicale sans aucu

LES CROCS DU SCRIBE - SPECIAL ATAVISM RECORDS - BLACK METAL LABEL - FUNERAL DESEKRATOR - HEXEKRATION RITES - FR + ENGLISH

atavism records
 

Aujourd'hui dans les Crocs Du Scribe nous nous penchons sur le berceau immonde d'Atavism Records, maison de disques underground de haute volée, spécialisée dans le Black Metal. C'est avec deux groupes, et donc deux opus que nous allons faire connaissance (pour ceux qui ne connaissent pas encore) avec cette maison de disques intègre et passionnante : les Black/Thrasheurs très old school de Funeral Desekrator d'un côté du ring, et les pourvoyeurs d'holocauste Black/Death bestial d'Hexekration Rites...Bref, aujourd'hui on ne fait pas dans la dentelle, et on rend hommage au grand bouc dans ses moments de rut les plus infâmes, lorsqu'il pue le foutre putréfié à des kilomètres à la ronde ! Hail Sathanas !


FUNERAL DESEKRATOR

GOAT CALLING RITUAL 

2020 ATAVISM RECORDS

Black/Thrash Metal 

Sortie le 24 Août

Les parisiens de Funeral Desekrator ne sont pas des enfants de choeur (grosse surprise pour un groupe de Black !) et font dans le Black/Thrash teigneux et à l'ancienne, avec des réminiscences de Bathory, Black Witchery, Goat Semen, bref que de doux artilleurs n'ayant qu'un objectif : te défoncer la gueule au M16 en hommage à ce vieux bouc priapique.

Ce Goat Calling Ritual, premier EP succédant à une démo parue en 2017 (First Desekration) propose quatre titres d'un Black Metal hautement primitif et mortifère reposant sur des riffs Thrash bestiaux et d'une violence jouissive. De "Crushing Steelmachine" à "Sacrifice", pas de temps morts, le ton est à la baston explosive, genre à côté les petits enculés qui tabassent des chauffeurs de bus c'est vraiment des grosses fifilles à sa maman? Alors, il y a du "Uh" à la Hellhammer, des ambiances proches du premier Bathory, même qu'un peu de reverb aurait encore renforcé le côté cultuel de la bête ! On imagine aisément ces barbares à l'aise sur une scène pour provoquer des pogos sanglants, et rappeler à des vieux barbons comme moi, leur jeunesse au moyen-âge (le XXème siècle, quoi). 

funeral desekrator black metal

Alors si tu aimes te prendre des tirs de stuka dans le fion pendant 15 minutes, ce skeud est pour toi, mais attention, les p'tits gars sont des malins : plutôt que faire dans le bourrin absolu à la Blasphemy, ils te réservent quelques passages plus lents, histoire de faire un peu respirer la bête avant une nouvelle agression. Les riffs sont impeccables, comme il se doit dans le genre, il y a cette attitude Punk genre "je vous encule tous" qui doit être présente pour que la sauce crasseuse prenne bien et soit réellement jouissive. Bien évidemment ce groupe n'invente rien, mais n'en n'a rien à foutre, là n'est pas son objectif. Si tu as envie de replonger dans le grand bain du Metal maléfique des années 80/90 et te prendre une bonne déflagration qui va faire, que, tu sais pas pourquoi, tu vas te retrouver à aller faire le marché avec un gun, alors saute là dessus camarade, c'est de la bonne ! Seul conseil : les mecs jouez un peu plus sur les ambiances satanico-malsaines la prochaine fois et ce sera parfait pour moi !

Goat Calling Ritual est une joyeuse leçon de violence bien sale, une bombe artisanale qui fera une boucherie dans le voisinage ! 




FUNERAL DESEKRATOR

GOAT CALLING RITUAL 

2020 ATAVISM RECORDS

Black/Thrash Metal 

release on August 24th


The Parisians of Funeral Desekrator are not altar boys (big surprise for a Black metal band !) and do it in the old-fashioned, scabby Black/Thrash, with reminiscences of Bathory, Black Witchery, Goat Semen, in short only gentle artillerymen with only one objective: to smash your face with a M16 in homage to this old priapic billy goat.

This Goat Calling Ritual, the first EP following a demo released in 2017 (First Desekration) offers four tracks of a highly primitive and deadly Black Metal based on bestial and violent Thrash riffs. From "Crushing Steelmachine" to "Sacrifice", no downtime, the tone is explosive beating, like next to the little fuckers beating up bus drivers they're really mommy's fat girls? So, there's "Uh" à la Hellhammer, atmospheres close to the first Bathory, even a bit of reverb would have reinforced the cult side of the beast! It's easy to imagine these barbarians at ease on a stage to provoke bloody pogos, and remind old barbarians like me of their youth in the Middle Ages (the 20th century, that is). 

funeral desekrator black metal

So if you like to take stuka shots in the ass for 15 minutes, this records is for you, but beware, the little guys are smart: rather than doing in the only brutal Blasphemy style, they reserve some slower passages for you, just to make the beast breathe a bit before a new attack. The riffs are impeccable, as they should be in this genre, there's this Punk attitude like "fuck you all" that has to be present for the filthy sauce to take well and be really enjoyable. Of course this band doesn't invent anything, but they don't give a shit, that's not their goal. If you want to plunge back into the great evil metal of the 80/90's and get a good blast that will make, you don't know why, you're going to find yourself going to the market with a gun, then jump on it comrade, it's good stuff! Only advice: guys play a little more on satanic-unhealthy atmospheres next time and it will be perfect for me!

Goat Calling Ritual is a joyful lesson in dirty violence, a homemade bomb that will make a butcher shop in the neighborhood! 







Pour moi, c'est clair, Hexekration Rites est une véritable sensation dans le milieu Black/Death Bestial et méphitique, genre ultra codifié et saturé à l'extrême, ce qui rend la performance d'autant plus impressionnante ! ce Desekration Manifesto invoque en direct les mânes des esprits du mal pour créer un climat "religieux" et obscur au possible !

Avec cet EP nuageux et venimeux, les parisiens d'Hexekration Rites frappent très fort, car, si l'on pense parfois aux maîtres d'Archgoat, on ne peut pas dire qu'aucun des titres présent ici soit une copie ou une resucée de qui que ce soit. En effet, les mecs sont suffisamment inspirés et possédés pour que leur sauce Black/Death bien lourde (les passages lents sont majestueux et écrasants à la fois) vienne vous choper l'âme et ne pas vous laisser la moindre chance de la garder. Les accélérations qui suivent sont autant de coups de marteau sur le crâne. Et puis il y a ce SON incroyable, brumeux, boueux, qui sent le brûlé, et donne à la musique du groupe un caractère encore plus occulte, créant une ambiance particulièrement malsaine. Bravo au studio V et a à H.R. vocaliste et bassiste de la formation qui s'est aussi occupé de ce mix impeccable.

hexekration rites

Satan n'osait espérer meilleur hommage que ces cinq titres qui ont un goût immédiat de "revenez-y" et qui m'ont obligé à appuyer sur le bouton "play" de ma chaîne à chaque fin d'écoute pour m'en retourner dans ces profondeurs infernales. Les guitares lancinantes et obsédantes, le chant déclamatoire et possédé, cette batterie qui, comme l'enclume, prend ma tête pour lui donner une forme inédite. Bref, en un mot comme en cent, j'ai pris ma claque et j'en redemande ! 

Cet EP Desekration Manifesto, c'est du plomb fondu dans une forge de l'enfer, un grand disque qui réconciliera les fans de Black Metal bestial et les amateurs de Death satanique malsain ! Un must ! Maintenant je me languis l'album !







For me, it's clear, Hexekration Rites is a real sensation in the Bestial and mephitic Black/Death milieu, a genre ultra codified and saturated to the extreme, which makes the performance all the more impressive! This Desekration Manifesto invokes live the evil spirits males to create a "religious" and dark climate as possible!

With this cloudy and venomous EP, the Parisians of Hexekration Rites strike very hard, because, if we sometimes think about Archgoat's masters, we can't say that any of the tracks present here is a copy or a resucée of anyone. Indeed, the guys are inspired and possessed enough to let their heavy Black/Death sauce (the slow passages are majestic and overwhelming at the same time) come and grab your soul and not give you the slightest chance to keep it. The accelerations that follow are like hammer blows to the skull. And then there's this incredible SOUND, foggy, muddy, smells like burnt, and gives the band's music an even more occult character, creating a particularly unhealthy atmosphere. Bravo to studio V and to H.R. vocalist and bass player of the band who also took care of this impeccable mix.

hexekration rites

Satan didn't dare to hope for better homage than these five tracks which have an immediate taste of "come back to it" and which forced me to press the "play" button of my channel at each end of listening to go back to these infernal depths. The haunting and haunting guitars, the declamatory and possessed vocals, the drums which, like the anvil, take my head and give it a new shape. In short, in a nutshell, I've taken my slap in the face and I'm back for more! 

This Desekration Manifesto EP is lead melted in a forge of hell, a great record that will reconcile fans of bestial Black Metal and fans of unhealthy satanic Death! A must! Now I'm longing for the album!



Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés