SATHANAS RESURRECTION- INTERVIEW AVEC MORGUILIATH - BLACK METAL


L’image contient peut-être : texte







Entretien avec Rats, réalisé en Janvier 2020




Bonjour Rats et un grand merci pour cette interview ! J'ai cru comprendre que tu sortais l'album “Age Of Misanthropia Human Blood And Chaos” ce mois ci...Peux tu nous en toucher un mot ou deux ? 


Bonjour Pierre et merci de me laisser la possibilité de m’exprimer. 



« Age of Misanthropia Human Blood and Chaos », a été composé en quelques mois à l’issue d’un travail acharné après une longue absence sur la toile. 



En effet, après plusieurs EP’s et démos amateurs, voici donc le premier album produit et enregistré au studio d’enregistrement Vacuum Tehiru record. 



Il propose un atmosphère « Old School » tout en ayant un son et une production moderne, ayant pour influences principales, la première et seconde vague scandinave et Française dans le milieu underground que nous connaissons bien. 

Le Black Metal. 

Morguiliath

Je sais aussi que tu as un invité trés spécial pour l'album en la personne de Meyhnach de Mutiilation qui joue sur un titre ! La classe ! Comment cela s'est il mis en place ? 


Meyhnach est une personne connue et reconnue de par son talent et  sa longévité dans le milieu du Metal underground, il est l’un des leaders de l’association « Les légions noires » connue et reconnue dans le monde entier, avec, comme point de chute, le Sud de la France, dont je suis résident. 

J’ai rencontré Meyhnach il y plus de 10 ans lors d’un de mes concerts (ancienne formation) et nous avions échangés quelques points de vues artistiques. 

Nous avions perdu contact durant plusieurs années pour diverses raisons. 

Il y a quelques mois nous nous sommes retrouvés lors d’un concert (Dopethrone me semble t’il) sur Montpellier) et nous avons décidés d’allier nos forces afin de collaborer sur différents projets communs. 

C’est à ce moment-là que nous avons décidé de composer un morceau en duo sur l’album qui se nommera « ‘The Satanik Mass » en clin d’œil aux écrits d’Anton Lavey pour son excitante fiction populaire. 

A partir de ce moment-là, notre collaboration a crée un intérêt commun qui a amené à la suite de notre histoire… 



Pour avoir eu la chance d'écouter l'album je t'avoue avoir vraiment adoré ! J'y retrouve la flamme originelle du Black Metal ! Je sais que ton groupe a 15 ans d'âge mais là j'ai l'agréable sensation de retrouver les heures de gloires de black légions ! Peux tu nous parler du processus de compostion du disque, et quels objectifs t'étais tu fixé avec celui ci ? 

Tout d’abord je te remercie pour ce retour concernant l’aspect qualitatif et nostalgique qui me tiennent beaucoup à cœur. 

Effectivement mes premières influences restent les origines glorieuses de ces artistes qui ont évolués tout au long des années 90. 

Une patte artistique est vraiment reconnaissable parmi tout ce qui a suivi après leur ascension. 

J’ai évolué avec cet univers abyssal et historique chaotique, ce qui m’a amené à rechercher à creuser au plus profond des angoisses humaines, afin que les audiophiles ressentent un profond malaise après l’écoute de ma musique. 

Je ne cherche pas la gloire ou « qui fera la musique la plus sombre », pour ma part, je n’ai jamais cherché à composer du black Metal malgré mon adoration pour cet univers, éthique, psychologique, artistique, historique ; je n’ai fais qu’exposer ce que je ressentais et malheureusement pour les âmes sensibles, le diable n’a pas qu’un visage. 

La noirceur de mon âme apporte un atmosphère nihiliste, névrosée et chaotique, cela sort naturellement, je ne cherche pas à assombrir mes morceaux, ils font partis de moi, c’est une partie de mon âme si je ne puis dire qui est souillée. 

C’est un exutoire pour ma part. 

Aucune gloire, aucune envie d’écraser d’autres confrères, juste le chaos terrestre. 



Comment as tu retrouvé ce son tranchant et haineux ? Où avez vous enregistré ? 

Ce son a été apporté par l’expérience et le talent avéré de LUDOVIC TOURNIER, qui collabore et travail avec des dizaines et des dizaines de groupes cultes depuis le début des années 90, il a répondu à mes besoins en alliant, ce son très agressif et tranchant moderne, tout en respectant l’univers très particulier de Morguiliath que j’ai forgé depuis le temps. (NdS : je confirme, Ludovic est un grand bonhomme de la scène, qui mériterait plus de reconnaissance)


RATS MORGUILIATH

Quelle est ta vision de la scène française actuelle ? 

Je trouve que depuis quelques années maintenant après un grand vide sibérien, quelques formations commencent à sortir un peu du lot, j’en suis satisfait, le fait de pouvoir découvrir de nouvelles choses apaise une grande frustration accumulée depuis plusieurs années maintenant. 

Ceci dit, 

Malgré cette nouvelles génération post-Black Metal que je n’affectionne absolument pas, devenu à mon goût bien trop accessible aux audiophiles lambda, il reste des choses qui pour moi sont intolérables au 21ème siècle avec les moyens modernes d’enregistrement, la numérisation dont je profite de mon côté de façon adaptée. 

J’entend trop souvent des groupes qui veulent garder l’imperfection sonore lors de leurs démo ou albums, entre le souffle complètement obsolète, les guitares désaccordées, les programmations Drums qui ont surement étaient composées par un enfant de 5 ans sur « Fruity loops », l’aspect complètement bancal, le fait de ne jouer absolument pas « carré », ça aurait tendance à me gonfler… 

Dans les années 90’, ce mouvement était justement recherché c’était volontaire toute cette crasse et ce désir de déranger le public, un peu comme les punks au final. 

Aujourd’hui il n’y a plus aucun message légitime à tout cela, c’est du vu et revu et je n’adhère finalement qu’à une infime partie de la scène Métal Française. 

Sauf exception que je peux citer : 

Meyhnach, Nuit macabre, veine Morte par exemple. (NdS : C'est Nyghlfar qui va être content !)

Mais si peu…


morguiliath




Le vrai Black Metal se doit de vénérer le malin et les ténèbres, es-tu d'accord avec cela ? 


En soit, je suis d’accord sur le fait d’aborder la théologie comme sujet principal dans l’univers du Black Metal, mais finalement, qui de tous ces groupes croient vraiment en leur Satanisme, occultisme ou autres dérives ? 

Il n’y avait que deux mecs qui sont sorti du lot et qui en sont morts (à la gloire de Satan) 

JON NÖDTVEIDT- Dissection 

DEAD- Mayhem 

Je prône surtout la destruction et l’annihilation de toute forme de religion Monothéiste, le règne du Chaos, la liberté de faire ou croire ce qui nous fait rêver, mais en aucun cas je ne considère que le Black Metal n’est que « Satanisme ». 

Peut être qu’à l’origine c’était le cas, mais les adeptes sont pour la plupart de simples guignols. 

morguiliath


Autre info de taille : tu montes un projet avec Meyhnach ! Et une démo est en route !! On veut absolument tout savoir ! 

(Rire) Oui en effet nous avons monté un projet en binôme, qui se nomme « Suicide Circle » 

Avec comme objectif : terroriser les hommes, apporter non pas une musique mélancolique, mais complètement névrosée avec comme atmosphère une tristesse poussée à l’extrême… 

Bientôt je pourrais vous apporter davantage d’informations, en collaboration avec Meyhnach lui-même. 


Quel va être votre rôle respectif à Meyhnach et toi dans ce nouveau groupe ? 

Meyhnach : Bass/Lead vocals/Programmations 

Rats : Guitars/Back vocals/Programmations 

Nous composons à deux, je m’occupe du « squelette » des morceaux, Meyhnach s’occupe lui des arrangements. 

Nous enregistrons au « MÜTIILATION Studio » et nous avons bouclé la démo récemment. 

Soyez patient ça arrive… 



J'ai le sentiment que le vrai BM est en train de revenir doucement, notamment dans notre pays. Récemment j'ai fait la connaissance de groupes comme Furfur, Kaldt Helvete, Windhelm, Black Holocaust et quelques autres qui portent haut mes espoirs de retour de la flamme noire...Les connais tu ? Qu'en penses tu ? Même si l'on ne peut pas ressusciter une époque, je crois que le VRAI Black peut revenir et redevenir vraiment dangereux... l'époque est propice, c'est la fin du monde ! 

J’ai bien écouté minutieusement chacun des groupes que tu as référé dans la dernière question. 

J’ai même pour ainsi dire écouté ATTENTIVEMENT chaque EP, démos ou albums. 

Loin de là ma volonté d’être trop critique envers un univers ou une œuvre d’un confrère, mais malheureusement, cela reflète ce dont je parlais plus haut. 

Il y a de l’idée, certainement du talent, très certainement plus que moi, mais je ne trouve aucun intérêt à ces derniers projets, le son est médiocre, c’est du vu et revu sur d’anciennes légendes qui avaient eux une réelle authenticité et volonté artistique, c’était une pure symbolique que je respecte grandement encore aujourd’hui. 

Les codes ont changés, évolués, peut être « régressés » mais aujourd’hui entendre une batterie programmée absolument pas dans les temps avec ses autres instruments, ou une voix bancale qui tombe une fois dans le temps, une fois à côté de façon involontaire, peu pour moi… 

Cela n’empêche pas que je respecte ces artistes et acteurs vivant du milieu dans lequel j’évolue moi-même et ma musique, je ne suis personne pour juger, c’est uniquement mon ressenti. 

Au pire ça me fera des ennemis supplémentaires ! Ce n’est pas ça le Black Metal au fond ? (rire) (NdS : pour son avis sur les groupes cités je ne partage pas le point de vue de Rats, mais ça aussi c'est le Black Metal)

En revenant à ta pensée concernant un sentiment de renouveau et d’optimisme concernant la scène black Metal en pleine progression, je suis entièrement d’accord avec toi. 

Il y a des choses qui se passent dans l’ombre mais qui émergent petit à petit, et je suis très satisfait de toute cette créativité. 

Morguiliath existe depuis 2004, loin de là l’idée d’inculquer la science infuse, je reste un connard issu de la suite directe de la génération X qui ont connu la réelle pierre à cette édifice qui est le black Metal. 

Mais il y a le Black Metal authentique et chaotique, puis les autres. 

J’espère, ai-je choisi le bon camp. (vient de vomir). 

Comment présenterais tu Morguiliath a un pur béotien ? 

Pour commencer je leur dirais que leur culture et architecture sont fortes intéressantes. 

Je leur expliquerais que le chaos a une seule couleur, « le noir abyssal » et que cette nuance est internationale et propre à la destruction sociétaire, moraliste, théologique et de toute forme de culte Monothéiste. 

S’ils sont nés sur cette même planète, ils peuvent comprendre ma musique si toutefois leurs croyances locales ne leurs empêchent pas de maudire leur Dieu unique. 

Je me détourne de l’objectif, Le black Metal n’est pas tout public et j’en suis fier et ces Béotiens sont bienvenus dans mon monde s’ils s’en sentent prêts. 

Tes 20 albums préférés de tous les temps ? 

1/ Painkiller-JUDAS PRIEST 

2/Shoot at the devil-MÖTLEY CRÜE 

3/Antichrist Superstar-MARILYN MANSON 

4/Ablaze in the nothern sky- DARKTHRONE 

5/ A.N.T.I-Diapsiquir 

6/De Mysteriis Dom Sathanas-MAYHEM 

7/Storm of the light’s bane-DISSECTION 

8/The eternal fall-MORGOTH 

9/Monothéist-CELTIC FROST 

10/Black Metal-VENOM 

11/Carpathian Wolves-GRAVELAND 

12/Halmstad-SHINING 

13/Sorrow Galaxies-MÜTIILATION (all) 

14/Goatcraft Tourment-URGEHAL 

15/Death-Pierce Me-SILENCER 

16/Filosofem-BURZUM 

17/The story of Dagon-CULTES DES GOULES 

18/Blood, Fire, Death-BATHORY 

19/Orgasmatron-MOTÖRHEAD 

20/Diamond Dogs-DAVID BOWIE 

Et tellement d’autres……. 

Concernant votre projet avec Meyhnach, un album est -il envisageable ? 

Oui en effet, la première démo est en cours de mixage, mais nous avons un projet très concret qui se réalisera d’ici l’été 2020. 

Nous avons le Studio qui a déjà un nom et une notoriété qui ferait pâlir les « puristes », cela nous changera d’un studio traditionnel où des milliers de groupes de Metal et Black Metal auraient vomi leur haine.. Un style qui se rapprocherait bien plus des perfectionnistes audiophiles, mais je n’en dévoile pas plus pour le moment… 

Page blanche : ajoutes ce que tu souhaites : 

Tout d’abord merci beaucoup Pierre pour la confiance que tu me (nous) porte, je garderais à l’esprit le respect et la courtoisie que tu as eu en mon égard. 

Je décide pour cette partie « freestyle » de dévoiler certaines informations aux lecteurs(trices) susceptibles de lire cette dernière interview jusqu’au bout. 

Comme je l’ai déjà évoqué plus haut, Morguiliath fût crée en 2004 par moi-même et par la suite quelques musiciens de passages ont eu le droit de partager une partie de ma vie et de ma « chimère » plusieurs années. 

Nous avons eu avec différentes formations un parcours très mouvementés jusque en  2011/2012. 

Nous avons partagé des scènes importantes du « Metal » Français mais qui resteront toujours entre deux univers distincts (en effet nous sommes passés par des phases, Black Industriel, Black/death, Black/Thrash…) 

Kronos, Khong, Hell Militia, Svart Crown, Nocturnal Depression, Hindvir, et énormément d’autres qui ont forgés une certaine notoriété au groupe, qui finalement splitera en 2012, pour des divergences personnelles et artistiques. 

J’ai continué durant quelques temps encore une fois seul, j’ai donc été musicien de session pour Drakkar Productions, pour Mortifera/Celestia, j’ai crée un petit label Indé qui m’a fait bouger plusieurs fois en Allemagne, avec qui j’ai pu récolter certains contacts relativement important… 

Après tout ça, j’ai eu un problème de santé qui m’a fait totalement perdre la vue deux années durant… 

Deux ans de néant social et professionnel qui m’ont fait perdre pas mal de plûmes mais aussi des contacts très opportunistes qui ont fui la souffrance et le désespoir. 

Durant ma période de noir total, j’ai développé une volonté de créer, de construire de marquer les esprits, et je me suis attaqué à la composition d’une cinquantaine de morceaux, complets et enregistrés, encore une fois seul. 

C’est à ce moment-là que certaines personnes se sont penchés sur mon travail et m’ont accordé leur confiance pour produire et réaliser un de mes rêves, sortir un album plus noir que les esprits les plus sombres et plus triste que le désespoir lui-même… 

C’est pour cela que j’ai un respect particulier en les personnes de Ludovic Tournier et de son associé Anthony Regallet qui ont eu ce désir de m’aider et de sortir le « renouveau » de Morguiliath… 

Tout cela est le commencement et je ne compte pas m’arrêter là désormais. 

Encore merci à toi Pierre, mes salutations.





THE ENGLISH VERSION 







Interview with Rats, conducted in January 2020



L’image contient peut-être : texte

Hello Rats and many thanks for this interview! I understand you release the album "Age Of Misanthropia Human Blood And Chaos" this month...Can you tell us a word or two about it ? 

Hello Pierre and thank you for giving me the opportunity to express myself. 

"Age of Misanthropia Human Blood and Chaos", was composed in a few months after a long absence on the web, after hard work. 

Indeed, after several EP's and amateur demos, here is the first album produced and recorded at Vacuum Tehiru record studio. 

It offers an "Old School" atmosphere while having a modern sound and production, having as main influences, the first and second Scandinavian and French waves in the underground we know well :

Black Metal. 



I also know that you have a very special guest for the album in the person of Meyhnach from Mutiilation who plays on one track! That's great ! How was it set up ? 

Meyhnach is a person known and recognized for his talent and longevity in the underground Metal scene, he is one of the leaders of the association "Les légions noires" known and recognized all over the world, with the South of France, where I live, as a drop point. 

I met Meyhnach more than 10 years ago during one of my concerts (former band) and we exchanged some artistic points of view. 

We had lost contact for several years for various reasons. 

A few months ago we met again during a concert (Dopethrone seems to me) in Montpellier) and we decided to join forces in order to collaborate on different common projects. 

That's when we decided to compose a duet track on the album which will be called "The Satanik Mass" in a nod to Anton Lavey's writings for his exciting popular fiction. 

From that moment on, our collaboration created a common interest that led to the continuation of our story... 


Morguiliath

For having had the chance to listen to the album, I confess I really loved it! I find there the original flame of Black Metal! I know that your band is 15 years old but I have the pleasant feeling to find again the glory hours of black legions! Can you tell us about the process of composing the record, and what goals did you set yourself with this one ? 


First of all I thank you for this feedback concerning the qualitative and nostalgic aspect which are very important to me. 
Indeed my first influences remain the glorious origins of these artists who evolved throughout the 90s. 
An artistic paw is really recognizable among all that followed after their ascension. 
I evolved with this abysmal and chaotic historical universe, which led me to seek to dig deep into human anxieties, so that audiophiles would feel a deep unease after listening to my music. 

I'm not looking for glory or "who will make the darkest music", for my part, I never tried to compose black metal despite my adoration for this universe, ethical, psychological, artistic, historical; I only exposed what I felt and unfortunately for sensitive souls, the devil doesn't have only one face. 

The darkness of my soul brings a nihilistic, neurotic and chaotic atmosphere, it comes out naturally, I don't try to darken my pieces, they are part of me, it is a part of my soul if I can't say who is soiled. 
It's an outlet for me. 
No glory, no desire to crush other confreres, just earthly chaos. 



How did you find that sharp, hateful sound? Where did you record it? 

This sound was brought by the experience and the proven talent of LUDOVIC TOURNIER, who collaborates and works with dozens and dozens of cult bands since the beginning of the 90's, he answered my needs by combining, this very aggressive and sharp modern sound, while respecting the very particular universe of Morguiliath that I have forged over time. (NdS: I confirm, Ludovic is a great man of the scene, who deserves more recognition)



What is your vision of the current French scene? 

I think that for a few years now, after a big Siberian vacuum, some bands are starting to stand out a little bit, I'm satisfied with that, the fact of being able to discover new things calms a big frustration accumulated for several years now. 
Having said that, 

In spite of this new post-Black Metal generation that I absolutely don't like at all, which has become too accessible to the average audiophile, there are still things that are intolerable for me in the 21st century with the modern means of recording, the digitalization that I take advantage of.
I hear too often bands who want to keep the imperfection of sound in their demos or albums, between the completely obsolete breath, the detuned guitars, the drums programming that were probably composed by a 5 year old child on "Fruity loops", the completely wobbly aspect, the fact that they absolutely don't play "square", it would tend to inflate me. 
In the 90's, this movement was precisely sought after, it was voluntary, all this filth and desire to disturb the public, a bit like punks in the end. 
Today there's no legitimate message to all this, it's seen and seen again and I only adhere to a tiny part of the French Metal scene. 

Except exception that I can quote: 

Meyhnach, Nuit macabre, veine morte for example. (NdS:  Nyghlfar  will be happy!).

But so little... 


RATS MORGUILIATH

True Black Metal must worship the evil and the darkness, do you agree with that? 

In itself, I agree on the fact that theology is the main subject in the Black Metal universe, but finally, who of all these bands really believe in their Satanism, occultism or other drifts ? 

There were only two guys who stood out from the crowd and died (to the glory of Satan). 



JON NÖDTVEIDT- Dissection 

DEAD- Mayhem 

I especially advocate the destruction and annihilation of all forms of Monotheistic religion, the reign of Chaos, the freedom to do or believe what makes us dream, but in no way do I consider that Black Metal is only "Satanism". 
Maybe it was at the beginning, but most of the followers are simple puppets. 


morguiliath



Another great info: you're setting up a project with Meyhnach! And a demo is on the way ! We want to know absolutely everything ! 

(Laughs) Yes indeed we have a project in pairs, which is called "Suicide Circle". 

With the objective: to terrorize men, to bring not a melancholic music, but a completely neurotic music with an atmosphere of sadness pushed to the extreme... 
Soon I will be able to bring you more information, in collaboration with Meyhnach himself. 


What will be your respective role in this new group, you and Meyhnach ? 



Meyhnach : Bass/Lead vocals/Programmings 



Rats: Guitars/Vocal Back/Programming 



We compose together, I take care of the "skeleton" of the songs, Meyhnach takes care of the arrangements. 

We are recording at the "MÜTIILATION Studio" and we finished the demo recently. 

Be patient, it happens... 

I have a feeling that the real BM is slowly coming back, especially in our country. Recently I met bands like Furfur, Kaldt Helvete, Windhelm, Black Holocaust and a few others who carry high my hopes for the return of the black flame...Do you know them ? What do you think about them ? Even if you can't resurrect an era, I think that the REAL Black can come back and become really dangerous again... the time is right, it's the end of the world ! 

I listened carefully to each of the groups you referred to in the last question. 

I even listened to every EP, demo or album, so to speak, CAREFULLY. 
Far be it from me to be too critical of a universe or a work of a colleague, but unfortunately, it reflects what I was talking about above. 
There's some idea, certainly some talent, certainly more than me, but I find no interest in these last projects, the sound is mediocre, it's seen and reviewed on old legends which had them a real authenticity and artistic will, it was a pure symbolism that I still greatly respect today. 

The codes have changed, evolved, perhaps "regressed" but today to hear a drum set programmed absolutely not in time with its other instruments, or a wobbly voice that falls once in time, once next to it involuntarily, little for me ... 

That doesn't prevent me from respecting these artists and actors living in the environment in which I evolve myself and my music, I'm no one to judge, it's only my feelings. 

At worst that'll make me more enemies! Isn't that what Black Metal's all about? (laughs) (Editor's note: I don't share Rats' point of view on the bands mentioned, but that's Black Metal too).


morguiliath

Coming back to your thought about a feeling of renewal and optimism about the growing Black Metal scene, I fully agree with you. 
There are things that happen in the shadows but emerge little by little, and I'm very satisfied with all this creativity. 

Morguiliath exists since 2004, far from there the idea of inculcating the infused science, I remain an asshole stemming from the direct continuation of the generation X who knew the real stone to this edifice which is Black Metal. 

But there is the authentic and chaotic Black Metal, then the others. 

I hope, have I chosen the right side. (just vomited). 



How would you present Morguiliath to a pure philistine? 

To start with I would tell them that their culture and architecture is very interesting. 

I would explain to them that chaos has only one colour, "abyssal black" and that this shade is international and proper to the destruction of society, morality, theology and all forms of monotheistic worship. 

If they were born on this same planet, they can understand my music if their local beliefs do not prevent them from cursing their one God. 

I turn away from the objective, Black Metal is not all public and I am proud of it and these Geotians are welcome in my world if they feel ready. 



Your 20 favourite albums of all time? 



1/ Painkiller-JUDAS PRIEST 



2/Shout at the devil-MÖTLEY CRÜE 



3/Antichrist Superstar-MARILYN MANSON 



4/Ablaze in the nothern sky- DARKTHRONE 



5/ A.N.T.I-Diapsiquir 



6/By Mysteriis Dom Sathanas-MAYHEM 



7/Storm of the light's bane-DISSECTION 



8/The eternal fall-MORGOTH 



9/Monotheist-CELTIC FROST 



10/Black Metal-VENOM 



11/Carpathian Wolves-GRAVELAND 



12/Halmstad-SHINING 



13/Sorrow Galaxies-MÜTIILATION (all) 



14/Goatcraft Tourment-URGEHAL 



15/Death-Pierce Me-SILENCE 



16/Filosofem-BURZUM 



17/The story of Dagon-CULTES DES GOULES 



18/Blood, Fire, Death-BATHORY 



19/Orgasmatron-MOTÖRHEAD 



20/Diamond Dogs-DAVID BOWIE 



And so many others.... 



Concerning your project with Meyhnach, is an album conceivable ? 

Yes indeed, the first demo is being mixed, but we have a very concrete project that will be realized by the summer of 2020. 

We have the Studio which already has a name and a notoriety that would make the "purists" pale, it will change us from a traditional studio where thousands of Metal and Black Metal bands would have vomited their hatred... A style that would be much closer to the audiophile perfectionists, but I won't reveal more for the moment... 

Blank page : add what you wish : 

First of all thank you very much Pierre for the confidence you (us) have in me (us), I will keep in mind the respect and courtesy you had towards me. 

For this "freestyle" part, I decide to reveal some information to the readers who may read this last interview until the end. 

As I already mentioned above, Morguiliath was created in 2004 by myself and then by a few musicians from around the world.

As I already mentioned above, Morguiliath was created in 2004 by myself and afterwards a few passing musicians were allowed to share a part of my life and my "chimera" for several years. 

We had with different formations a very moving course until 2011/2012. 

We shared important scenes of French "Metal" but which will always remain between two distinct universes (indeed we went through phases, Black Industrial, Black/death, Black/Thrash...). 

Kronos, Khong, Hell Militia, Svart Crown, Nocturnal Depression, Hindvir, and many others who forged a certain notoriety to the band, which will finally split in 2012, due to personal and artistic differences. 
I continued for some time again alone, so I was a session musician for Drakkar Productions, for Mortifera/Celestia, I created a small Indie label that made me move several times in Germany, with whom I was able to collect some relatively important contacts... 

After all that, I had a health problem that caused me to lose my eyesight completely for two years... 

Two years of social and professional nothingness that made me lose a lot of feathers but also very opportunistic contacts who fled suffering and despair. 
During my period of total blackness, I developed a will to create, to build, to make an impression, and I tackled the composition of about fifty pieces, complete and recorded, once again alone. 

That's when some people took a look at my work and gave me their confidence to produce and realise one of my dreams, to release an album that was blacker than the darkest spirits and sadder than despair itself? 

This is why I have a special respect for the people of Ludovic Tournier and his associate Anthony Regallet who had this desire to help me and bring out the "renewal" of Morguiliath . 



This is the beginning and I don't intend to stop there now. 



Thank you again, Pierre, my greetings.
















LES PLUS LUS