Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Sarkasm - Les Affres du Néant - French + English Text - 2021 - Epictural Production - Black Metal

  SARKASM Les Affres Du Néant 2021 Epictural Production Black Metal Les Affres du Néant by SARKASM Sarkasm, trio rennais, a beau être de fondation fort récente, il base son black metal sur des influences old-school, typiquement 90's, tout en arrivant à dégager suffisamment d'originalité pour éviter la pâle copie. Et quelle qualité ! A l'écoute de cet album, Les Affres du Néant, on est agréablement surpris d'entendre un nouveau groupe sonner de manière aussi torturée, obscure, malsaine. Loin de l'édulcoration prônée par quelques gauchos qui n'ont pas compris ce qu'était le BM, Sarkasm place ses pas dans la grande tradition, celle des norvégiens, bien sûr, mais aussi du BM français des années 90. Mais cela ne m'aurait pas suffit pour remarquer cet album au milieu du lot des sorties incessantes. Ce qui prime ici c'est la qualité des titres, brillamment composés et exécutés, avec de vrais riffs incisifs et qui vous perforent le fond de l'âme.  A l

THERE IS NO GOD ! Interview With NOTHEIST - Blackened Thrash/Death Metal



NOTHEIST

Entretien avec Greg Lambert






Salut Greg, et tout d'abord merci de bien vouloir répondre à mes questions ! Peux tu nous présenter ton one-man band Notheist ?



Salut Pierre ! C’est avec plaisir que je réponds à cette interview.

Notheist, c’est un projet solo qui est né fin 2016 avec l’envie de proposer une musique et des textes très personnels qui correspondent à la vision que j’ai de notre monde.



Tu joues du “blackened Thrash/Death Metal”. Comment en arrive t'on à cette synthèse ?



En étant libre de ses choix (rires). J’aime énormément de styles de musique différents, de Philip Glass à Napalm Death, et j’avais envie que ça transparaisse dans l’album même si j’ai toujours pris soin de garder un fil conducteur et une cohérence à travers tout l’album.

Résultat de recherche d'images pour "notheist"


Quel est ton parcours en tant que musicien ?



J’ai commencé la guitare à 10 ans et j’ai tout de suite pris des cours grâce à mes parents qui étaient d’accord pour que je fasse de la guitare mais pas n’importe comment. J’aimais déjà des groupes comme Scorpions, Iron Maiden ou encore Queen et Pink Floyd, mais quand j’ai découvert coup sur coup Metallica & Morbid Angel, pour moi c’était réglé, c’est ce que je voulais faire de ma vie !



J’ai fait partie de différents groupes locaux, et comme les musiciens avec qui je jouais laissaient leurs instruments chez mes parents chez qui nous répétions, j’ai pu commencer à taquiner la batterie ou la basse, et à faire mes premiers enregistrements seul avec la fonction « mix » et le micro intégré d’un ghetto blaster. Autant te dire que la qualité du son était pourrie, mais ça m’a permis d’apprendre différents instruments, et aussi à structurer et arranger un morceau.




J’ai ensuite fait la M.A.I. d’où je suis sorti diplômé mention très bien et après ça, j’ai joué avec Misanthrope, No Return, fondé Zuul Fx et j’ai fait mon petit bonhomme de chemin jusqu’à l’Exoconference d’Alexandre Astier et donc aujourd’hui Notheist.

Qu'est ce qui t'a poussé à tout faire tout seul plutôt que de rejoindre ou de créer un groupe ?



C’est venu d’une envie de ne plus faire de compromis, je sortais d’un nouveau run avec Zuul Fx, et je n’étais pas prêt à me relancer dans un nouveau groupe. J’ai donc commencé à enregistrer des morceaux seul, et petit à petit l’idée a fait son chemin.

C’était aussi une sorte de défi que je me lançais : serais je capable d’assumer un album seul de A à Z ?


A l'écoute de ton album, on est absolument bluffé par ta maîtrise instrumentale. Comment as tu procédé ? La batterie “numérique” ne choque absolument pas !



Tout d’abord merci à toi pour le compliment ! C’est une partie à laquelle j’ai vraiment prêté attention parce que c’est typiquement sur ce genre d’éléments que se fait la différence. Pour l’enregistrement de la batterie, ça s’est fait de 3 différentes manières : certains morceaux ou parties de morceaux ont été joués sur une batterie électronique, une autre partie a été jouée depuis un clavier et enfin une dernière partie a été programmée. Et pour tout ce qui était purement programmé, j’ai apporté une attention particulière à ce que tout soit jouable avec deux pieds & deux mains, et aussi toutes les petites nuances humaines sur le charley, le kick et la caisse claire un peu en arrière du temps sur les parties lourdes … etc



Petit défaut, que d'illustres confrères t'ont déjà fait, je n'innove pas : le mix de la voix. Pourquoi l'avoir autant surmixée ? Si tu cherches un chanteur je faisais ça avant d'écrire !  je suis intéressé ! :)



Si tu es intéressé, pourquoi pas un guest sur le prochain album ? ;-)




Quand au mix de la voix, c’est vrai que c’est quelque chose qui est souvent revenu. Je crois que tout bêtement avec François, l’ingé son avec qui j’ai bossé, on a voulu trop bien faire et on voulait que les paroles soient le plus compréhensibles possibles. Il faut comprendre que pour moi les textes sont vraiment importants et ne sont pas juste là pour remplir du vide ou éviter de faire de l’instrumental. Mais j’ai bien retenu la leçon pour le prochain album ! (rires)

Tes influences principales ? On entend bien du Deicide ou du Morbid Angel par ci par là, et sinon ?



Morbid Angel bien entendu, Deicide j’aime beaucoup les premiers albums et je pense que c’est certains doublages de voix qui t’ont fait penser à ce groupe. Sinon Metallica évidemment, comme beaucoup de gens de ma génération James Hetfield est à l’origine de ma vocation. Sinon Napalm Death, Godflesh, Entombed, Dismember, Cynic ou Meshuggah sont des groupes qui m’ont vraiment influencé. Je suis vraiment un grand fan du OSDM floridien et scandinave. Après il y a aussi beaucoup d’influences en dehors du metal comme Dead Can Dance, Fever Ray, Philip Glass, The Cure … simplement ça ne s’entend pas forcément car le contexte est bien différent.



Franchement, arriver à un tel niveau de maîtrise musicale, ça demande combien d'années de travail ?



Déjà merci encore pour le compliment. Après, pour te situer les choses, ça fait une trentaine d’années que j’ai commencé la guitare, et j’essaie de toujours apprendre, toujours développer une nouvelle technique, écrire de meilleurs morceaux, proposer des arrangements plus intéressants … Le jour où je penserai avoir fait le tour de la question et que je n’ai plus rien à apprendre, je revendrai tout et j’irai à la pêche ! Mais ça ne risque pas d’arriver ! (rires)



De plus, tu insinues des mélodies modernes et vraiment originales dans tes morceaux (cf le “tube” God Of Meat). D'où te vient ce goût là ?



Pour les mélodies dont tu parles, je pense justement que ça vient de mon gout pour toutes les musiques au delà du metal, notamment la scène gothique, post punk … Les groupes de cette scène ne s’embarrassent pas toujours d’académisme musical et c’est très inspirant. À l’inverse j’adore aussi des musiciens comme Allan Holdsworth ou Al di Meola et je ne me lasse pas d’écouter les œuvres de Chopin, Bach ou encore Stravinsky ou Moussorgksi.


Tout ça mélangé donne les mélodies que tu as remarquées.


Quelle est ta vision du Metal français aujourd'hui ?



Le metal français se porte bien et ne se limite pas qu’à Gojira loin de là. Des formations comme Misanthrope qui fêtent ses 30 ans sont toujours là, Mercyless aussi par exemple qui fait toujours des concerts d’une puissance absolument phénoménal. Et d’un autre côté tu as la génération montante qui fait des trucs vraiment incroyables comme Uneven Structure ou Kadinja. En plus brutal tu as Ad Patres qui sont vraiment excellents et les alsaciens de Beyond the Void ne sont pas en reste non plus ! Après il y a toujours un peu la sensation de ne pas toujours être prophète en son pays, mais bon on est en France, pas en Allemagne …





L'avenir pour Notheist ? La formation d'un groupe live ? Bosses tu déjà sur un deuxième album ?



Une formation live, oui j’y pense, mais pas à n’importe quel prix. J’aimerais vraiment beaucoup défendre les morceaux sur scène mais si je ne suis pas à 200% sûr des personnes qui m’accompagnent, je n’irai pas. Je suis actuellement en recherche, alors si des musiciens qui lisent cette interview souhaitent se proposer qu’il n’hésite pas !


Et petit scoop pour toi : j’ai déjà commencé à enregistrer des nouveaux riffs, des idées, des bouts de morceaux pour un 2nd album, donc oui il y aura définitivement un 2nd Notheist.



Si Notheist était une citation ou un proverbe ?



Ça serait une citation de Jean Sebastien Bach :




« un travail incessant, une analyse, une réflexion, beaucoup d’écriture, une autocorrection sans fin, c’est mon secret »

Notheist...pas de Dieu...te vois tu comme Athée ou plutôt disciple de quelque obédience occulte et obscure ?



Je dois t’avouer que j’ai un penchant certain pour les sciences occultes & toutes ces recherches sur l’invisible et les secrets de la nature. Mais très clairement l’idée d’un dieu omniscient, omnipotent n’est définitivement pas pour moi !

Ajoutes ce que tu veux est l'essentiel de la loi (Aleister Crowley remixé) :



Merci à toi de m’avoir laissé m’exprimer et merci pour ton soutien. Je voudrais aussi en profiter pour remercier Mystyk Prod qui fait un boulot formidable. Ce sont des gens professionnels et passionnés et c’est un vrai plaisir que de leur être associé.



Enfin un grand merci aux fans, à tout le soutien que je reçois d’un peu partout car c’est ce qui donne du sens à ce que je fais !




Merci Beaucoup Greg !





THE ENGLISH VERSION


He played with MISANTHROPE, NO RETURN, created ZUUL FX and accompanied Alexandre Astier! That's all! Here is today the solo project of Greg Lambert, a lovely guy who makes great music! Let's go!

Hi Greg, and first of all thank you for answering my questions! Can you introduce us to your one-man band Notheist ?


Hi Pierre ! It's with pleasure that I answer this interview.

Notheist is a solo project that was born at the end of 2016 with the desire to offer a very personal music and lyrics that correspond to the vision I have of our world.

NOTHEIST


You play "Blackened Thrash/Death Metal". How do you come to this synthesis?

By being free to make your own choices (laughs). I like a lot of different styles of music, from Philip Glass to Napalm Death, and I wanted it to be reflected on the album even though I've always been careful to keep a common thread and coherence throughout the album.


What is your background as a musician?

I started playing the guitar when I was 10 years old and I took lessons right away thanks to my parents who agreed that I could play the guitar but not just any way. I already liked bands like Scorpions, Iron Maiden or Queen and Pink Floyd, but when I discovered Metallica & Morbid Angel, it was a done deal for me, it's what I wanted to do with my life!

I played in different local bands, and as the musicians I played with left their instruments at my parents' house where we rehearsed, I was able to start teasing the drums or the bass, and make my first recordings alone with the "mix" function and the integrated microphone of a ghetto blaster. I might as well tell you that the sound quality was rotten, but it allowed me to learn different instruments, and also to structure and arrange a song.

Then I did the M.A.I. from which I graduated cum laude and after that, I played with Misanthrope, No Return, founded Zuul Fx and I made my way to Alexandre Astier's Exoconference and thus today's Notheist.


What pushed you to do everything by yourself rather than joining or creating a band?


It came from a desire not to compromise anymore, I was just coming out of a new run with Zuul Fx, and I wasn't ready to start a new band. So I started recording songs on my own, and little by little the idea took off.

It was also a kind of challenge for me: would I be able to handle an album alone from A to Z?



Listening to your album, we are absolutely amazed by your instrumental mastery. How did you proceed? The "digital" drums don't shock at all!

First of all thank you for the compliment! It's a part I really paid attention to because it's typically on this kind of elements that the difference is made. For the recording of the drums, it was done in 3 different ways: some songs or parts of songs were played on electronic drums, another part was played from a keyboard and finally a last part was programmed. And for everything that was purely programmed, I paid particular attention to make sure that everything was playable with two feet & two hands, and also all the little human nuances on the hi-hat, kick and snare drum a little bit backwards on the heavy parts ... etc.


Small flaw, which illustrious colleagues have already done to you, I do not innovate: the mix of the voice. Why did you overmix it so much? If you're looking for a singer I used to do that before writing! I'm interested! :)


If you're interested, why not a guest on the next album ? ;-)

As for the voice mix, it's true that it's something that came up a lot. I think with François, the sound engineer I worked with, we wanted to do it too well and we wanted the lyrics to be as understandable as possible. You have to understand that for me the lyrics are really important and they're not just there to fill up a void or avoid doing instrumental stuff. But I've learnt the lesson for the next album! (Laughs)

What are your main influences? You can hear Deicide or Morbid Angel here and there, and if not?


Morbid Angel of course, Deicide I really like the first albums and I think it's some voice dubbing that made you think about this band. Otherwise Metallica of course, like a lot of people of my generation, James Hetfield is at the origin of my vocation. Otherwise Napalm Death, Godflesh, Entombed, Dismember, Cynic or Meshuggah are bands that really influenced me. I'm really a big fan of the Florida and Scandinavian OSDM. Then there are also a lot of influences outside of metal like Dead Can Dance, Fever Ray, Philip Glass, The Cure ... just it doesn't necessarily make sense because the context is very different.

Honestly, to reach such a level of musical mastery, how many years of work does it take?


Thanks again for the compliment. After that, to give you a background, I started playing guitar about 30 years ago, and I'm always trying to learn, to develop a new technique, to write better songs, to propose more interesting arrangements... The day I think I've done the whole thing and that I have nothing more to learn, I'll sell everything and I'll go fishing ! But that's not going to happen ! (laughs)

Moreover, you insinuate modern and really original melodies in your songs (see the "hit" God Of Meat). Where does this taste come from?

For the melodies you're talking about, I just think it comes from my taste for all music beyond metal, especially the gothic, post punk scene... The bands in this scene don't always bother with musical academism and it's very inspiring. On the other hand I also love musicians like Allan Holdsworth or Al di Meola and I never get tired of listening to Chopin, Bach, Stravinsky or Mussorgksi.


All that mixing and matching gives you the melodies you've noticed.


What is your vision of French Metal today?


French Metal is doing well and is not limited to Gojira far from it. Bands like Misanthrope who are celebrating their 30th anniversary are still there, Mercyless for example, who still play gigs of absolutely phenomenal power. And on the other hand, you have the new generation that does some really incredible stuff like Uneven Structure or Kadinja. On top of that, you have Ad Patres who are really excellent and the Alsatians of Beyond the Void are not to be outdone either! Afterwards, there's always the feeling that you're not always a prophet in your own country, but we're in France, not in Germany ...

The future for Notheist? Forming a live band? Are you already working on a second album ?

A live band, yes I'm thinking about it, but not at any price. I'd really like to defend the songs on stage but if I'm not 200% sure about the people I'm playing with, I won't go. I'm currently in research, so if any of the musicians reading this interview would like to volunteer, please do not hesitate!

And here's a little scoop for you: I've already started recording new riffs, ideas, bits of tracks for a 2nd album, so yes there will definitely be a 2nd Notheist.


If Notheist was a quote or a proverb ?

It would be a quote from Johann Sebastian Bach:


"incessant work, analysis, reflection, much writing, endless self-correction, that's my secret."


Notheist...no God...do you see yourself as an Atheist or rather a disciple of some occult and obscure obedience?

I must confess to you that I have a definite penchant for the occult sciences & all this research on the invisible and the secrets of nature. But very clearly the idea of an omniscient, omnipotent god is definitely not for me!


Adding what you want is the gist of the law (Aleister Crowley remixed) :


Thank you for letting me express myself and thank you for your support. I would also like to take this opportunity to thank Mystyk Prod who is doing a great job. They are professional and passionate people and it's a real pleasure to be associated with them.


Finally a big thank you to the fans, to all the support I receive from all over the world because that's what gives meaning to what I do!


Thanks a lot Greg!




CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés