HAIL BLACK'N'ROLL ! interview de VCID, de Nantes !


Brûlant les planches de Nantes et d'ailleurs avec leur Black'n'Roll sévèrement burné, les cavaliers de l'apocalypse de VCID (prononcez "void", le vide en anglais) s'apprêtent a cramer le Hellfest dans quelques jours ! Alors que votre serviteur avait flashé sur leur dernier album "Jettatura" (voir la chro ICI), il a eu le privilège et l'avantage de pouvoir interviewer la meute. Si vous voulez tout savoir sur ces Black/Punk/Thrashers avant de partir les voir sur la scène de Clisson, c'est le moment ! Parole aux artistes ! Le Scribe du Rock



VCID BLACK METAL ROCK PUNK THRASH METAL NANTES


BLACK THRASH PUNK DE NANTES ? C'EST VCID BIEN SUR !

Salut Void, pouvez vous présenter le groupe a nos lecteurs ? D'où venez vous ? Dans quel état d'esprit ce groupe s'est il fondé ?
Salut, on s’appelle VƆID, on vient de Nantes la Maudite et on fait du Black Metal avec du Rock dedans. Ce qui devait être au départ un groupe de gueule de bois du samedi matin a muté vers quelque chose de plus intense, de plus intéressant. L’objectif au départ, c’était surtout de faire de la musique qui “riffe” entre potes, on est tous des amis de longue date maintenant. Notre batteur de l'époque ainsi que P. (basse) qui ont co-fondé le groupe, ont vraiment donné le ton, une ligne directrice. On a façonné nos premiers morceaux (“Hate & Roll”, démo - ainsi que split) dans ce contexte, sans grande réflexion en amont, juste avec l’envie de jouer et de faire du Black. En fait, le groupe est devenu véritablement ce qu’il est maintenant lorsque nous avons commencé à bosser sur JETTATURA. 

VOID s’appuie donc sur des bases punk / thrash, avec des racines profondément ancrées dans le Black Metal, avec une approche occulte, dark rock, comme des fables macabres un peu retro, voire parfois troisième degré.

On vous catalogue souvent Black'n'Roll, cette « étiquette » vous convient-elle ?

On est pas des fanatiques des étiquettes, mais puisqu’il faut cataloguer les choses, on va dire que oui. Etant donné que nous sommes sensibles à l’énergie et aux riffs du Punk et du Rock, et à l’aspect sombre, enragé et occulte du Black, ça a été une évidence pour nous de prendre notre inspiration dans ces différents grands genres. Ils nous ont marqué depuis des années, et continueront forcément à imprégner nos compositions.


VOID AU HELLFEST 2019 BLACK'N'ROLL



VOID BLACK'N'ROLL DE NANTES AU HELLFEST 2019


« Jettatura » est votre premier album après un EP et un split. Peux tu nous le présenter ?


JETTATURA s’articule en six morceaux, chacun d’entre eux - mis à part le morceau phare - est une fable lugubre, et fait référence à différentes entités rôdant dans le VIDE. Les structures des morceaux sont assez évidentes, on a évité au possible les solos et les démonstrations techniques. Même si c’était pas l’objectif, ces six titres sont accessibles à tout amateur de metal au sens large. L’album se veut efficace, rentre dedans, avec du groove tout en y mettant une bonne dose de ténèbres et de méchanceté gratuite. 

Vos influences musicales ? On pense forcément à Satyricon, mais qui d'autre ?

La plus grande partie des morceaux ont été composé par O. (guitare), et sont donc influencés par ses goûts musicaux. Alors coup de bol, on partage tous beaucoup de références musicales, donc ça fait très souvent mouche. Sans citer directement de groupe, on va dire que JETTATURA est un gros cocktail de Black Metal scandinave, de riffing un peu Thrash/Punk, et de Rock bien senti. Si on en croit les chroniques et les retours, on retrouve en vrac : VREID / WATAIN / MOTÖRHEAD / TURBONEGRO / SARKE / TAAKE / SATYRICON / CAVUS / PEST / ...

Comment se porte la scène Nantaise ?


Dans le domaine du Black et de l’Art Noir en général, c’est pas un énorme vivier. Néanmoins, certains groupes font vraiment de très bonnes choses. Comment ne pas citer REGARDE LES HOMMES TOMBER ? Ca s’est quand même calmé ces dernières années, je pense par exemple à HENTGARM qui ne donne plus signe de vie depuis 2016.
C’est évident que la scène locale pullule de groupes, mais il faut plus aller chercher du côté du Punk/HxC. Là, il y’a de très, très bons trucs qui tournent.
Côté activité, les assos locales et les salles font le boulot niveau programmation depuis que j’habite ici, il n’y a vraiment pas à se plaindre. On a de très belles affiches, régulièrement.

Vous avez signé avec une super label, Les Acteurs de l'ombre. C'est une chance de bosser avec des gens sérieux comme eux ! Peux tu nous raconter comment s'est faite la rencontre ?

En tant que graphiste, je travaille en collaboration avec des artistes du label et également directement avec Gérald depuis maintenant quelques années (PENSÉES NOCTURNES, ARKHON INFAUSTUS, HEIR, LES FEUX DE BELTANE, LADLO FEST,...). On se connaissait donc déjà avant la prise de contact “musicale”. On a été invités à jouer aux Feux pour présenter JETTATURA qui venait de sortir en DIY. Malgré la pression, on a passé un excellent moment. En Juin 2018, nous avons décidé de contacter des labels pour un sortie plus pro, et on s’est tournés naturellement vers LADLO. J’ai une totale confiance dans ce label associatif, je vois bien comment ça se passe en intra, et ça correspond avec notre manière de fonctionner. On s’est rapidement entendus pour la sortie de l’album. C’est vraiment agréable de bosser avec eux, ils savent nous aiguiller, nous botter un peu le cul quand il faut, tout en nous laissant faire notre truc à notre sauce.

VOID CHEZ LES ACTEURS DE L'OMBRE PRODUCTIONS


LES ACTEURS DE L'OMBRE PRODUCTIONS

Il y a du Punk dans vos riffs, tu es d'accord ?

Ahah oui.

Cette interview sera publiée dans un livre sur le Black Metal. Quel regard portez vous sur tous les sous-genres actuels du Black : Post-Black, BlackGaze, Black'n'Roll, Blackened Hardcore ou autres Space Black Metal ?

Comme dit précédemment, je t’avoue ne pas être un dingue des catégories. Le Black Metal possède ses propres codes, édifiés par les patrons du genre. La diversification a du bon, tout comme l’expérimentation. Je suis un fervent admirateur de Darkthrone, mais HEUREUSEMENT que nous ne sommes pas tous des clones insipides des groupes de la première vague. Le Post-Black ne me fait la plupart du temps ni chaud ni froid, même si il y’a des choses excellentes. J’ai du mal à en saisir la substance, je ne comprends pas bien l’engouement. Ca vient surement du fait que la scène pullule de “Post”. Il y’a à boire et à manger dans cette scène, nous verrons dans quelques années. Les meilleurs resteront, proposerons de nouvelles approches, les autres étoufferont dans leurs morceaux linéaires et leur blast de 8 minutes. A propos du Black’n’Roll et du Black HxC, faisons en sorte que ça continue. Ces genres se prêtent bien à l’exercice du crossover. BlackGaze et Space Black Metal, ça m’évoque pas grand chose, mis à part Alcest pour l’un, ou Darkspace pour l’autre. On écoute pas vraiment ça en ce moment. Ces groupes là, ça se vit plutôt que ça s'écoute, une expérience solitaire, même en live. La communion se fait face aux musiciens, comme dans le post black. C’est très émotionnel en fait, dans l'affect. Darkspace, en tout cas, ça m'a retourné à chaque concert. 

VOID BLACK'N'ROLL NANTES.


Tes 20 albums préférés de tous les temps dans tous les styles ?

On va se répartir la question à 5, ce sera plus représentatif.
A TRIBE CALLED QUEST • People’s Instinctive Travels and the Paths of Rythm


BIOHAZARD • State of World Adress


BLACK SABBATH • Paranoid


DARKTHRONE • Transilvanian Hunger


DIAMANDA GALAS • The Litanies of Satan


DISSECTION • Storm of the Light’s Bane


EMPEROR • In the Nightside Eclipse


GOJIRA • The Way of All Flesh


TAAKE • Hordalands Doedskvad


KICKBACK • No Surrender


MASSIVE ATTACK • Mezzanine


MASTODON • Crack the Sky


MAYHEM • De Mysteriis Dom Sathanas


METALLICA • Kill ‘em All


MUNICIPAL WASTE • Hazardous Mutation


PSYCHIC TV • Dreams Less Sweet


SATYRICON • Rebel Extravaganza


TURBONEGRO • Apocalypse Dudes


TWISTED SISTER • Stay Hungry


WATAIN • Lawless Darkness

Void c'est le vide. A quoi faites vous référence avec ce nom ?

"Le Vide, c’est un grand Tout qui est aussi un grand Rien, avec des Choses qui rôdent et des entités planquées, bien plus vieilles que notre espèce." 

Ce que l’on peut percevoir de ces Choses, c’est ce qu’on nommerait Dieu ou Satan avec notre vision binaire. Le tout prend corps dans nos morceaux à travers des “fables”. Le Roi de Rat (“We Come, We Live…”, ”Until Lava Dries”, ...) et le Scolopendre (“Scolopendra”, “Woven Woods”, ...) s’escriment à ronger/changer notre monde, pour des raisons bien différentes. La Sainte Grêle est cachée dans un vieux grimoire, et se révèle aux fous, et les Trois Cardinaux apparaissent à un peintre qui tente de représenter le Vide sur sa toile. Je pense faire une carte du Vide un de ces quatre, avec les liens entre chaque morceaux, et ça s’enrichira avec le temps. On ne s’implique pas spirituellement au premier degré dans VOID, c’est pas vraiment le propos. Du moins pas d’une manière si évidente, car des éléments présents dans chaque morceaux ont une part de lien avec nous, ce que nous sommes, ce que nous pensons, et dans notre approche individuelle de l’ésotérisme et notre vision sociétale. 




Si Void était un proverbe ou une citation ?

“On va pas se mettre la rate au court bouillon”

A quoi peut-on s'attendre pour le deuxième album ?



Et bien écoute, j’ai pas vraiment de scoop à te livrer. On a pas commencé à bosser dessus, même si c’est pas l’envie qui manque. Est ce que ce sera à la sauce JETTATURA ? Je ne sais pas vraiment. Est ce que ça sortira en 2020 ? Aucune idée. Comme pour le premier album, on prend notre temps.


Les concerts ? Comment ça se passe ? Des tournées en cours, en vue ?

Depuis la sortie de JETTATURA chez LADLO, on a fait des dates dans des salles qu’on connaissait absolument pas. Ca a été l’occasion de rencontrer aussi des groupes vraiment bons, et surtout de pouvoir échanger avec les personnes derrière les instruments.
Scéniquement, on est en train de se rôder au live en fait, on joue pas énormément mais chaque fois c’est de mieux en mieux. Un set, ça doit être énergique, faut lâcher un peu prise et sortir les tripes, on se tappe pas 5 heures de bagnoles pour poser, squatter la loge, faire la gueule et secouer la tête tranquillos sur des nappes de gratte.
Quand on sort de scène, si je suis pas défoncé et à bout de souffle, c’est qu’on a pas assez donné.
On a pas de tournées prévues pour le moment, mais on commence à regarder un peu ce qu’on peut faire à l’Automne 2019.

Espace libre : exprimez vous librement !



Merci Pierre, pour ton interview, et pour ta chronique.

Si vous avez lu jusqu’ici, venez nous voir en concert, ou faites nous jouer dans vos villes.
Allez écouter tout ça : DEFENESTRATION / ABSOLVTION / INCIPIENT CHAOS / KRASSEVILLE / BLURR THROWER / SORDIDE / BESTIAL NIHILISM / CHAVIRÉ / ATROCIA / ORDO BLASPHEMUS
Merci aux Acteurs de l’Ombre pour le formidable boulot.


Loué soit le Vide, et soyez tous maudits.

Merci Void !

VOID METAL CORNER HELLFEST 20 JUIN 2019


TOUTES LES INFOS SUR LE METAL CORNER

VOID SUR FACEBOOK 

VOID SUR BANDCAMP

VOID WE HAIL THE VOID




Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Du Porno, du Grind et de la déconne ? Interview de GRONIBARD !!!

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)

INTERVIEW AVEC VINDSVAL (BLUT AUS NORD, YERUSELEM)

Interview with Extreme Noise Terror, kings of Crust / Interview avec Extreme Noise Terror, rois du Crust !

Black Metal ist Krieg : NARGAROTH on interview ! (ENGLISH WITH LINK TO FRENCH VERSION)

RAW BLACK METAL BAND FROM BRAZIL : INTERVIEW WITH ECHOES (IN ENGLISH)

FATHERS OF GRIND ! INTERVIEW WITH NAPALM DEATH (Mark "Barney" Greenway)