Articles

Affichage des articles associés au libellé lemovice

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

INTERVIEW LEMOVICE - Oi From Limoges ! Skinheads United !

Image
Lemovice, de Limoges, est un groupe emblématique du mouvement Oi skinhead français. Chez le scribe vous le savez, on trouve des groupes de gauche, de droite, des apolitiques, mais on peut s'accorder sur un point : ce sont TOUS des bons groupes ! Explications avec Nico sur la brillante carrière de ce petit bijou du rock français   ENTRETIEN AVEC NICO « Qui combat pour les siens est sûr de la victoire » Le 19/06/2020,  Nico Lemovice   Bonjour Nico, et merci de répondre aux questions du Scribe !! 1999...Limoges...naissance de Lemovice...dis nous tout sur la création du groupe, car beaucoup de mes lecteurs ne vous connaissent pas forcément... Oyez tout le monde,  Effectivement, 1999, début du groupe dans notre chère ville de Limoges. Ça commence à dater tout cela ! Je jouais donc à l'époque dans un petit groupe de punk appelé « Dernier Combat ». J'avais 16 ans et le hasard m'a fait tomber sur une boutique de fringues anglaise et de fripes, Spririt of London. Le dé