Nothing Ever Dies : Interview avec Blóð - Fr + English - Doom/sludge/Black/Rock

Blod
Copyright Franck Vedrines

“Rien ne meurt jamais”

Quelque part entre Doom, Rock sombre, ambiances lugubres et glauques, Black Metal par moments, se terre l'inspiration du duo Blóð. Ces deux-là nous partagent leurs cauchemars les plus terribles en musique sur un premier album plus que convaincant. Une interview avec Anna et Ulrich pour en savoir en peu plus sur cette entité à l'univers envoûtant...

Bonjour Blóð...Bienvenue chez le Scribe ! Vous venez de sortir votre premier album. Pouvez vous nous en dire un peu plus sur le groupe ?

Salut à toi!
Blóð est avant tout un duo formé par Anna et moi-même. Je gère tout ce qui est composition et instruments, et Anna le chant. Des le départ ce fut une volonté de notre part de rester en duo et de créer ainsi quelque chose de vraiment personnel.
Récemment nous avons décidé d’intégrer un bassiste et un batteur session, pour les lives uniquement.

blod

Vous jouez un Doom Metal fort sombre et non dénué d'influences Sludge...tiens, d'ailleurs, quels sont les groupes qui vous ont le plus influencés ?

Je pense que Windhand, Dolch, Shape of despair, Hangman's Chair, Chelsea Wolfe... sont des groupes qui nous ont mené à créer Blóð, mais il y a aussi des trucs plus dark comme Shining et Amenra...

Blod


Vous êtes un duo, et je dois dire que le chant d'Anna ajoute vraiment un plus a votre Metal mélancolique et “boueux”. J'ai pensé en l'écoutant à certains groupes des années 90, période Grunge ou Riot Grrrls, mais aussi a certaines chanteuses Punk. As tu des modèles, Anna ?

Pas mal de groupes, de chanteuses, dans différent styles m'inspirent et m'ont influencé que ce soit par leur attitude ou leur chant. Si je devais en citer quelques unes ce serait :  Tairrie B. & My Ruin, Courtney Love & Hole, et surtout Joan Jett et The Runaways

Quels sont les thèmes abordés sur l'album ?

Les textes sont très axés sur l'au-delà, les esprits, les cauchemars et la mort en général.
Du morbide et de l'angoissant ...

Blóð - Photo

J'ai été bluffé par la qualité de ce premier opus. Est ce que tout cela représente une longue période de travail, de répétitions, de préparation ?

Cela c'est fait sur une année environ. Je compose les morceaux et ensuite les propose à Anna qui me donne son ressenti et ce que cela lui inspire comme textes. Etant que deux et pas mal fusionnels cela se passe à domicile et sans trop de désaccords. On bosse beaucoup par “pre-prods”, comme beaucoup de groupe je pense, avant de valider à 100%.
Etant un geek du matos de musique je me suis pas mal pris la tête avant de trouver une combinaison d'ampli, pédales et guitares qui me conviennent pour Blóð... je suis toujours dedans...c'est un peu une quête sans fin!

Blod


Une question qui, malheureusement, devient habituelle dans mes interviews : comment vivez vous le confinement actuel ? Cela a t'il des incidences sur votre groupe ?

On prend ça avec fatalité et on fait avec mais cela nous a permit de bien avancer sur de nouvelles choses. Les incidences principales sur le groupe sont forcement les concerts et donc le manque de promo. Les dates qui étaient prévues sont bien évidement tombées à l 'eau et c'est assez difficile d 'en booker de futures en cette période.


Pouvez vous dire quels sont vos albums préférés de tous les temps ? (peu importe le style)

C'est toujours difficile de choisir mais pour ma part je dirais “Live after Death” de Maiden, “Decade of aggression” de Slayer, “Use your illusion 1&2” des Guns, et “Thriller” de M. Jackson.
Pour Anna : ce serai “Hollywood” de M. Manson et “Made In Heaven” de Queen.

...Mais il y en a tant d autres...


Si Blod devait être une citation ou un proverbe ?

“Rien ne meurt jamais”

Quelle est votre vision de notre monde, et comment pensez vous que nous allons sortir de l'épreuve actuelle ?

On n'est pas trop surpris par la débilité de l'homme depuis le début de cette crise.
On est beaucoup trop nombreux sur cette planète que l'on détruit à petit feux comme des parasites …
J'espère que l 'humanité en tirera des leçons.

Quelque chose a ajouter ?

Nous avons quasiment terminé l'enregistrement d'un nouvel Ep, nous espérons pouvoir le sortir d'ici la fin de l'année!


Somewhere between Doom, dark Rock, gloomy and gloomy atmospheres, Black Metal at times, the inspiration of the duo Blóð is buried. These two share their most terrible nightmares in music on a first album more than convincing. An interview with Anna and Ulrich to learn more about this entity with a bewitching universe...

Blod
Copyright Franck Vedrines

"Nothing ever dies."

Hello Blóð...Welcome to the Scribe! You have just released your first album. Can you tell us a bit more about the band ?

Hi to you!
Blóð is first and foremost a duo formed by Anna and myself. I handle all the composition and instruments, and Anna sings it. From the very beginning it was a wish from us to stay as a duo and to create something really personal.
Recently we decided to integrate a bass player and a session drummer, for live performances only.

blod

You play a very dark Doom Metal, not devoid of Sludge influences...by the way, which bands have influenced you the most ?

I think Windhand, Dolch, Shape of despair, Hangman's Chair, Chelsea Wolfe... are bands that led us to create Blóð, but there are also darker stuff like Shining and Amenra...

Blod

You are a duo, and I must say that Anna's vocals really add a plus to your melancholic and "muddy" Metal. I thought while listening to her, I thought about some bands from the 90's, Grunge or Riot Grrrls period, but also about some Punk singers. Do you have models, Anna ?

A lot of bands, singers, in different styles inspire me and have influenced me in their attitudes and singing. If I had to name some of them it would be Tairrie B. & My Ruin, Courtney Love & Hole, and especially Joan Jett and The Runaways.

What are the themes covered on the album?

The lyrics are very much focused on the afterlife, spirits, nightmares and death in general.
Morbid and frightening ...

Blóð - Photo


I was amazed by the quality of this first opus. Does it all represent a long period of work, rehearsals, preparation ?

It was done over a year or so. I compose the songs and then propose them to Anna who gives me her feeling and what it inspires her as lyrics. As two and quite fusional it happens at home and without too much disagreement. We work a lot on "preprods", like a lot of bands I think, before validating at 100%.
Being a music geek I had a lot of trouble finding a combination of amps, pedals and guitars that would suit me for Blóð... I'm still in it... it's a bit of a never ending quest!

Blod

A question that, unfortunately, is becoming common in my interviews: how do you live with the current confinement? Does it affect your group?

We take it for granted and deal with it, but it has allowed us to move forward on new things. The main impacts on the band are the gigs and the lack of promotion. The dates that were planned have obviously fallen through and it's quite difficult to book future dates in this period.


Can you tell us what are your favourite albums of all time ? (any style)

It's always hard to choose, but for my part I would say "Live after Death" by Maiden, "Decade of aggression" by Slayer, "Use your illusion 1&2" by The Guns, and "Thriller" by Mr. Jackson.
Anna's would be Mr Manson's "Hollywood" and Queen's "Made In Heaven".

...But there are so many others...


If Blod were to be a quote or a proverb ?

"Nothing ever dies."

What is your vision of our world, and how do you think we will come out of the current ordeal?

We are not too surprised by the debility of mankind since the beginning of this crisis.
There are far too many of us on this planet that we are slowly destroying like parasites ...
I hope that humanity will learn from this.

Anything to add?

We have almost finished recording a new Ep, we hope to release it by the end of the year!




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)

ULTIME ECLAT : GLACIATION - Entretien avec Hreidmarr et Arnhwald - Français/English