FR/ENG REVIEW - SETH - LES BLESSURES DE L'AME XX ANS DE BLASPHEME




SETH LES BLESSURES DE L'AME XX ANS DE BLASPHEME




100 % PUR BLACK METAL 

Les blessures de l'âme sont éternelles !

Les Cultissimes SETH reviennent avec une version Live de leur classique "Les Blessures de L'âme" enregistrée aux Feux de Beltane en 2019...


Comme dirait l'autre, là, je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre...Sauf qu'heureusement, la musique survit au temps, en tous cas la bonne ! Et Seth, groupe culte du Black français des années 90 (actifs depuis 1995) n'a jamais cessé ses activités, malgré les projets parallèles de ses membres (The Arrival Of Satan, Blacklodge ou Merrimack pour le vocaliste suprême Saint Vincent ; Sinsaenum, Code ou Void pour le guitariste/clavieriste Heimoth ; Disowning ou Asmodée pour le guitariste Cyriex et Ad Patres ou Enthroned pour le batteur Alsvid) et une pause entre 2005 et 2011. 
Réenregistrer un album culte est-il un bon moyen d'en célébrer le 20ème anniversaire ? Pour faire une réponse de normand, ça dépend. Ici il s'agit d'une recréation live de l'album à l'occasion de ses 20 ans, capturée au festival des feux de Beltane en Bretagne cette année. 
Hormis l'intérêt pour le public qui était présent et qui a eu la joie d'entendre l'album en entier et joué dans l'ordre, quel intérêt de sortir ce disque, surtout que, personnellement, je suis rarement un gros client d'albums live, notamment en matière de Black Metal. 
Et pourtant...
N'est pas Seth qui veut ! Car ici, la magie prend dès les premières secondes de "La Quintessence du Mal". Si l'album originel est toujours aussi bon et n'est aucunement daté, cette version live lui rend un hommage de fort bon aloi et prouve que, 20 ans après, la formation est toujours habitée d'un même feu sacré. Quand résonnent les deux parties de "L'hymne au Vampire" on est littéralement transporté dans ce Black Metal mélodique et féroce à la fois, ce type de Black qu'on a tant de mal à créer de nos jours (oui, car souvent on a affaire soit à du mélodique, soit à du violent, rarement les deux ensemble). St Vincent reproduit parfaitement la crudité  de la  voix de vampire assoiffé de Majetic VVA, vocaliste originel de l'album,  rauque comme la mort. Les claviers sont toujours bien mis en avant, mais sans masquer les guitares (chapeau pour le mix du Live, pas simple !) ou la batterie. Epoque bénie ou le Black pouvait être Trve et beau à la fois, qui renaît ici telle un phoenix pour le bonheur de nos oreilles en manque. 
Après un retour remarqué en 2013 avec l'album The Howling Spirit qui proposait un Black Metal plus moderne mais toujours mélodique (et moins véloce ou noir qu'à l'époque) en compagnie du chanteur Black Messiah (déjà présent sur le Era-Decay de 2004) Seth confirment qu'il faut compter sur eux et ne jamais les conjuguer au passé. Que nous réserve l'avenir, en effet, ce retour dans les 90's préside t'il un retour aux sources pour le groupe ? Nous verrons bien, mais une chose est certaine : on ne plaisante pas avec les patrons !


SETH LES BLESSURES DE L'AME XX ANS DE BLASPHEME

ENGLISH VERSION

The Cult french Black Metal band SETH return with a live version of their classic "Les Blessures de L'âme" recorded at festival Les Feux de Beltane in 2019...


As the other one would say, I'm talking about a time that people under twenty can't know... Except that fortunately, music survives time, or at least the right one! And Seth, the cult group of the French Black Metal wave of the 90s (active since 1995) has never stopped its activities, despite the parallel projects of its members (The Arrival Of Satan, Blacklodge or Merrimack for the supreme vocalist Saint Vincent; Sinsaenum, Code or Void for the guitarist/keyboarder Heimoth; Disowning or Asmodée for the guitarist Cyriex and Ad Patres or Enthroned for the drummer Alsvid) and a break between 2005 and 2011. 

Is re-recording a cult album a good way to celebrate its 20th anniversary? To make a Norman answer, it depends. This is a live recreation of the album on the occasion of its 20th anniversary, captured at the Beltane Fire Festival in Brittany this year. 



Apart from the interest for the audience who were present and who had the joy of hearing the whole album and played in order, what interest to release this record, especially since, personally, I am rarely a major customer of live albums, especially in terms of Black Metal. 

And yet....

Seth isn't a band like the others ! Because here, magic takes place from the very first seconds of "The Quintessence of Evil". If the original album is still as good and not at all dated, this live version pays a very good tribute to it and proves that, 20 years later, the band is still inhabited by the same sacred fire. When the two parts of "The Ode to the Vampire" resonate, we are literally transported into this melodic and fierce Black Metal at the same time, this type of Black that we have such difficulty creating these days (yes, because often we are dealing with either melodic or violent music, rarely both together). St Vincent perfectly reproduces the crudeness of the thirsty vampire voice of Majetic VVA, the album's original vocalist, as hoarse as death. The keyboards are always well highlighted, but without hiding the guitars (hat for the Live mix, not simple!) or the drums. Blessed was the time when the Black could be both Trve and beautiful, which is reborn here like a phoenix for the happiness of our needy ears. 

After a remarkable comeback in 2013 with the album The Howling Spirit which offered a more modern but still melodic Black Metal (and less fast or black than at the time) with the singer Black Messiah (already present on the 2004 Era-Decay) Seth confirm that we must rely on them and never combine them in the past. What does the future hold for us, indeed, this return in the 90's presides over a return to the roots for the group? We'll see, but one thing is certain: you don't joke with the bosses!





LADLO

Articles les plus consultés