Destroy the Black Metal Scene and rebuild it : Interview with Gaylord



Black metal is fag music! Ahahah! Are you laughing? Not me! Not me! Here comes Gaylord, emperor of the Black Metal Queer who comes to entrust us with his difficult coming out of the closet in an environment not the most tolerant on this subject, and his anarchist commitment in a Black Metal cult or, whatever we say, to be right-wing or NS always passes better... So it is a courageous and exciting personality who has accepted this exchange and I thank him for it: Long live freedom !



Hi Richard ! Thank you for answering my questions ! You were playing bass in The Meads Of Asphodel under the nickname Richard The Pope. What pushed you to create Gaylord ?

Hello. Thanks for having me. I joined the Meads of Asphodel for a couple years after working with JD Tait (main song writer) for a few years on other musical projects. As someone who is /very/ left and /very/ antifascist, I really do regret my time in the Meads. JD and drummer Andre are very nice down to earth guys, but Metatron (vocals and lyrics) is an absolute wretch.

I'll be honest, I was tricked by his “I'm not a racist, but...” rhetoric for a long time. It unfortunately took me a few years to wake up. The edgy lyrics, the right wing love, the pro-Brexit stance... All the pieces locked in place, but when he would say “I'm not racist” I believed him. But... that was 2015-2017. My eyes are open now. I just wish it didn't take two years to wash the scales from my eyes.

I wanted to create Gaylord as a means to say “hey there are some problems in the black metal scene, we need to clean it up.” It's things like the casual racism of Metatron's lyrics sliding into explicitly racist lyrics with a “BUT ACTUALLY...” sticker slapped on top to muddle the meaning. I mean, you have racists being racist and saying “I'm not racist” and convincing people they're not racist.

I was tricked, lots of people are still being tricked, so we need to educate the scene that racism whether casual or overt needs to be cleaned up.


In 2018 you released the first album of Gaylord : The Black Metal scene needs to be destroyed. Are you talking about the bands or the whole genre ? Can you tell us more about this album ?

The idea of “The Black Metal Scene Needs to Be Destroyed” was meant to make /die hard/ black metal fans say “holy shit what.” The title was meant to incense fans of the genre whereas the lyrics are meant to reflect some of the issues inside the scene. I love black metal, I really do, it's an amazing and raw genre of music – and it's because I /love/ it that I want it to be fixed.

Destroy it and rebuild it.

gaylord queer black metal le scribe du rock
gaylord antifascist queer anarchist black metal


Which bands did influenced you for Gaylord ?

I was definitely influenced by Neckbeard Deathcamp. I have been writing antifascist music since 2015 (Sea Wolves of the Atlantic, Discord, A Congregation of Horns), but when I saw NBDC I was blown away. They had a positive message but did it through comedy. So I said “I can do this” and wrote the Gaylord album.

On a wider spectrum, Gaylord is also influenced by GLOSS, Iskra, Blasphemy, and weirdly enough, 80s goth rock like Depeche Mode and Sisters of Mercy.

What represents Black Metal to you, and why did you chose to play that kind of music ?

Black metal to me is the polar opposite of death metal – which I also love. Death metal is precise, note perfect, exacting, and sonically crushing. Black metal is low-fi, minimalist, ambient, and sonically cold. Black metal is a great form of music, because it's counterculture of counterculture.


You also released a split with Neckbeard Deathcamp back in 2018. Can we talk about a “antifascist black metal front” right here ?

Yeah, the split was great and antifascist black metal is a killer genre. The split we did with NBDC was a fun album and we donated all the proceeds to Planned Parenthood. That's one thing I love about antifacsist metal is that a lot of bands use their earnings to support charities. I suppose it's a very socialist thing to do!


I'm interviewing a lot of BM bands and the big majority of them aren't politically oriented. NSBM is a reality, sure, but not a majority. What do you think about the “non-political” bands and the fact they often declare that Black Metal shouldn't be political ? Isn't it a danger to play the “political” card in extreme music (I mean for left or right-wing bands) ?

I prescribe to the notion that /everything/ is political. Whether people want it or not, black metal is political. Death metal is political. Going to the shops is political. Having a job is political. It's all political. Saying “we're not political” and then putting a German panzer on the front of the album is hypocritical – I'm looking at you Marduk.

Here in the UK, you can walk down the road to get a loaf of bread, but if you buy the wrong loaf, that money goes directly to supporting the right wing conservative party. I don't want to do that, so I don't buy bread manufactured by that company. Same reason I don't listen to Burzum.

gaylord queer anarchist black metal le scribe du rock


This interview will also be published in a book i'm writing about the different kinds of Black Metal. If I say to you :
DSBM
NSBM
RABM
Blackened Crust
Post-Black Metal
What those kinds of BM mean to you ?

DSBM is wonderful. It's probably my favourite sub-genre of black metal. One of my favourite projects of mine is Suicide Wraith, a DSBM act. I use it to sort out my own chaotic emotions. It's a very cathartic experience. NSBM – I have no time at all for it. RABM – Lots of great bands, but I'd like to see the genre evolve. That and blackened crust all have a lot of “soundalike” bands which is fine to a degree, but I think both genres can grow. Post-Black Metal is great. I think that's why Depeche Mode and Sisters of Mercy influence Gaylord – Post-BM has these little tendrils of goth rock and ambient and folk and other influences weaving through it and I love it.


Can you give us a list of the 20 albums you prefer, in any kind and any period ?

I'll give you my top 20 albums from all genres – it's pretty eclectic! (In no order...)

1) Metallica – Load (Yep, Load – it's the album that got me into metal in the first place!)
2) Skyclad – The Answer Machine
3) Sol Invictus – Thrones
4) Edge of Sanity – Crimson
5) Ayreon – The Dream Sequencer
6) The Crown – Deathrace King
7) Borknagar - Epic
8) Discharge – Hear Nothing See Nothing Say Nothing
9) Bathory - Hammerheart
10) Blind Guardian – Nightfall in Middle Earth
11) Iced Earth – Night of the Stormrider
12) Iron Maiden – Piece of Mind
13) Judas Priest - Painkiller
14) Triptykon – Eparistera Daimones
15) Star One – Space Metal
16) Hawkwind – Warrior on the Edge of Time
17) Jesus Christ Superstar
18) The soundtrack to Final Fantasy VI
19) The sountrack to Phantasy Star IV
20) Gustav Holst – The Planets


How do you live the fact of being queer in BM ? What do think of the positive declarations of someone like Gaahl about it ?

Being queer in the metal scene has been pretty good to me. Mind, I have only been out of the closet for about a year. Most people are totally down with it. The only people who have given me grief are the super right wing metal fans. People send me links to low-fi NSBM albums and say charming things like “get gassed f*ggot” - whereas most of everyone else is very supportive.

I don't malign staying in the closet in extreme metal circles. Hell, even Rob Halford was in the closet for many years. I say, don't be afraid to come out, you are you and you are beautiful – but it can be scary, so if you need to hide you need to hide.


The ANARKIST question : Tell us whatever you want, you're free !

SUPPORT THE UNDERGROUND, SUPPORT LEFT WING METAL,


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Entretien avec GAYLORD

Le black metal c'est de la musique de pédés ! Ahahah ! ça vous fait rire ? Pas moi ! Voici venir Gaylord, empereur du Black Metal Queer qui vient nous confier sa difficile sortie du placard dans un milieu pas des plus tolérants a ce sujet, et son engagement anarchiste dans une secte Black Metal ou, quoi qu'on en dise, être de droite ou NS passe toujours mieux...C'est donc une personnalité courageuse et passionnante qui a accepté cet échange et je l'en remercie : Vive la liberté !

gaylord queer anarchist black metal le scribe du rock



Salut Richard ! Merci d'avoir répondu à mes questions ! Tu jouais de la basse dans The Meads Of Asphodel sous le surnom de Richard The Pope. Qu'est-ce qui vous a poussé à créer Gaylord ?

Bonjour. Merci de m'avoir invité. J'ai rejoint les Meads of Asphodel pendant quelques années après avoir travaillé avec JD Tait (auteur-compositeur principal) pendant quelques années sur d'autres projets musicaux. En tant que personne qui est /très/ gauche et /très/ antifasciste, je regrette vraiment mon temps dans les Meads. JD et le batteur André sont très sympas, mais Metatron (chant et paroles) est un vrai misérable.

Je vais être honnête, j'ai été trompé par sa rhétorique "Je ne suis pas raciste, mais..." pendant longtemps. Il m'a malheureusement fallu quelques années pour me réveiller. Les paroles énergiques, l'amour de la droite, la position pro-Brexit.... Toutes les pièces étaient verrouillées, mais quand il disait "je ne suis pas raciste", je le croyais. Mais... c'était en 2015-2017. Mes yeux sont ouverts maintenant. J'aimerais juste qu'il ne faille pas deux ans pour enlever les écailles de mes yeux.

Je voulais créer Gaylord comme un moyen de dire "hey il y a des problèmes sur la scène black metal, il faut qu'on nettoie ça". Ce sont des choses comme le racisme désinvolte des paroles de Metatron qui glissent dans des paroles explicitement racistes avec un autocollant "MAIS ACTUELLEMENT..." apposé sur le dessus pour brouiller le sens. Je veux dire, il y a des racistes qui sont racistes et qui disent "je ne suis pas raciste" et qui convainquent les gens qu'ils ne sont pas racistes.

J'ai été piégé, beaucoup de gens sont encore piégés, alors nous devons faire comprendre à la scène que le racisme, qu'il soit occasionnel ou manifeste, doit être éliminé.

gaylord antifascist queer anarchist black metal


En 2018, vous avez sorti le premier album de Gaylord : The Black Metal Scene Needs to Be Destroyed. Vous parlez des groupes ou de tout le genre ? Pouvez-vous nous en dire plus sur cet album ?

L'idée de "The Black Metal Scene Needs to Be Destroyed" avait pour but de faire dire aux fans de Metal Noir "holy shit what". Le titre a été conçu pour encenser les fans du genre alors que les paroles sont destinées à refléter certaines des questions à l'intérieur de la scène. J'adore le black metal, vraiment, c'est un genre de musique incroyable et brut - et c'est parce que je l'aime que je veux qu'il soit fixé.

Détruisez-le et reconstruisez-le.


Quels groupes vous ont influencé pour Gaylord ?

J'ai été influencé par Neckbeard Deathcamp. J'écris de la musique antifasciste depuis 2015 (Sea Wolves of the Atlantic, Discord, A Congregation of Horns), mais quand j'ai vu NBDC j'ai été ébloui. Ils avaient un message positif, mais ils l'ont fait par la comédie. Alors j'ai dit "je peux le faire" et j'ai écrit l'album Gaylord.

neckbeard deathcamp antifascist black meta



Sur un spectre plus large, Gaylord est aussi influencé par GLOSS, Iskra, Blasphemy, et curieusement, le goth rock des années 80 comme Depeche Mode et Sisters of Mercy.

Qu'est-ce qui représente le Black Metal pour vous, et pourquoi avez-vous choisi de jouer ce genre de musique ?

Pour moi, le black metal est l'opposé polaire du death metal - que j'aime aussi. Le Death Metal est précis, note parfaite, exigeant et écrasant sur le plan sonore. Le black metal est low-fi, minimaliste, ambiant et froid. Le black metal est une grande forme de musique, parce que c'est une contre-culture de la contre-culture.

Vous avez aussi sorti un split avec Neckbeard Deathcamp en 2018. Peut-on parler d'un "front de black metal antifasciste" ici même ?


Ouais, le split était génial et le black metal antifasciste est un genre de tueurs. Le split que nous avons fait avec NBDC a été un album amusant et nous avons fait don de tous les profits à Planned Parenthood. C'est une chose que j'aime dans le métal antifasciste, c'est que beaucoup de groupes utilisent leurs gains pour soutenir des associations caritatives. Je suppose que c'est une chose très socialiste à faire !

J'interviewe beaucoup de groupes de BM et la grande majorité d'entre eux ne sont pas politiquement orientés. La NSBM est une réalité, certes, mais pas une majorité. Que pensez-vous des groupes "apolitiques" et du fait qu'ils déclarent souvent que le Black Metal ne devrait pas être politique ? N'est-ce pas un danger de jouer la carte "politique" dans la musique extrême (je veux dire pour les groupes de gauche ou de droite) ?


Je souscris à la notion que /tout / tout / est politique. Que les gens le veuillent ou non, le black metal est politique. Le Death Metal est politique. Aller dans les magasins, c'est politique. Avoir un emploi, c'est politique. C'est de la politique. C'est hypocrite de dire "on n'est pas politiques", puis de mettre un panzer allemand sur le devant de l'album - je te regarde, Marduk.

Ici, au Royaume-Uni, vous pouvez marcher sur la route pour obtenir une miche de pain, mais si vous achetez la mauvaise miche, cet argent va directement à soutenir le parti conservateur de droite. Je ne veux pas faire ça, donc je n'achète pas de pain fabriqué par cette compagnie. Pour la même raison que je n'écoute pas Burzum.

Cette interview sera également publiée dans un livre que j'écris sur les différents types de Black Metal. Si je vous dis.. :

DSBM

NSBM

RABM

Blackened Crust

Post-Métal noir

Ce que ces types de BM signifient pour vous ?

Le DSBM est merveilleux. C'est probablement mon sous-genre de black metal préféré. Un de mes projets préférés est Suicide Wraith, un numéro de DSBM. Je l'utilise pour régler mes propres émotions chaotiques. C'est une expérience très cathartique. NSBM - Je n'ai pas du tout le temps pour cela. RABM - Beaucoup de grands groupes, mais j'aimerais voir le genre évoluer. Cela et le Blackened Crust ont tous beaucoup de groupes "soundalike", ce qui est bien jusqu'à un certain point, mais je pense que les deux genres peuvent se développer. Le post-Black Metal, c'est génial. Je pense que c'est pourquoi Depeche Mode et Sisters of Mercy influencent Gaylord - Post-BM a ces petits vrilles de goth rock et d'ambient et d'influences folk et autres qui se tissent à travers elle et je l'adore.

Pouvez-vous nous donner une liste des 20 albums que vous préférez, en tout genre et à toute époque ?

Je vais vous donner mon top 20 des albums de tous les genres - c'est assez éclectique ! (Sans ordre....)


1) Metallica – Load (Yep, Load – it's the album that got me into metal in the first place!)
2) Skyclad – The Answer Machine
3) Sol Invictus – Thrones
4) Edge of Sanity – Crimson
5) Ayreon – The Dream Sequencer
6) The Crown – Deathrace King
7) Borknagar - Epic
8) Discharge – Hear Nothing See Nothing Say Nothing
9) Bathory - Hammerheart
10) Blind Guardian – Nightfall in Middle Earth
11) Iced Earth – Night of the Stormrider
12) Iron Maiden – Piece of Mind
13) Judas Priest - Painkiller
14) Triptykon – Eparistera Daimones
15) Star One – Space Metal
16) Hawkwind – Warrior on the Edge of Time
17) Jesus Christ Superstar
18) The soundtrack to Final Fantasy VI
19) The sountrack to Phantasy Star IV
20) Gustav Holst – The Planets


Comment vivez-vous le fait d'être homo dans le BM ? Que pensez-vous des déclarations positives de quelqu'un comme Gaahl à ce sujet ?

Le fait d'être gay sur la scène Metal a été plutôt bon pour moi. Attention, je ne suis sorti du placard que depuis un an environ. La plupart des gens sont totalement d'accord. Les seules personnes qui m'ont donné du fil à retordre sont les fans de métal de l'aile droite. Les gens m'envoient des liens vers des albums de la NSBM low-fi et me disent des choses charmantes comme "get gassed f*ggot" - alors que la plupart des autres me soutiennent beaucoup.

Je ne critique pas le fait de rester dans le placard dans les cercles métalliques extrêmes. Même Rob Halford a été dans le placard pendant des années. Je dis, n'ayez pas peur de sortir, vous êtes vous et vous êtes belle/beau - mais cela peut être effrayant, donc si vous avez besoin de vous cacher, vous devez le faire.


La question ANARKIST : Dites-nous ce que vous voulez, vous êtes libre !


SOUTENEZ L'UNDERGROUND, SOUTENEZ L'AILE GAUCHE DU METAL,



GAYLORD ON BANDCAMP


Les plus lus / the most read

FR/ENG INTERVIEW : ALICIA FIORUCCI : punk rockeuse, Journaliste, égérie, voix de radio : une femme qui en a !

Opus Luciferi in Concilium : Interview des légendaires BLESSED IN SIN

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

(Fr/Eng) Un Sacrifice Expiatoire pour le Black Metal : Interview avec Sühnopfer

FR/ENG INTERVIEW : L'art de la Fugue en mode Black Metal : MOONREICH /The art of the fugue in Black Metal : MOONREICH

Violence et raffinement : interview avec Plebeian Grandstand

Anthropologie, Metal Chinois, Atmosphère dans le Black Metal ? INTERVIEW DE WILLIAM SPOK (SCHOLOMANCE WEBZINE)

FR/ENG EXTREME METAL REVIEWS : LES CROCS DU SCRIBE 32 : AKSAYA/BOVARY/OAK/MADRYAL/MORTUARY/MITHRIDATIC/NUMEN/MAIEUTISTE

Eng/Rev SIGILLUM DIABOLICUM Monotheisme + Ordo Repugnant / Black Metal

FR/ENG Underground Black Metal Forever : Interview avec Totale Angoisse