REVIEW - PORTA DAIMON - FAUSTOLOGIE - 2020 - THE RITUAL PRODUCTIONS - BLACK METAL


Porta Daimon...ou le dernier méfait en date de ce sorcier de Napharion ! Ce dernier, acteur de l'underground BM depuis 1994 avec l'excellent Aryos (vous pouvez retrouver mon interview avec ce diable de Napharion dans les liens en bas de page), n'a jamais envisagé le Black Metal comme une musique qui pourrait avoir ne serait ce qu'un semblant de normalité dans ses atours. Quand Napharion sévit c'est un Black Metal malade, glauque, claudiquant, profondément mystique et ésotérique qui se fait jour, et le Faustologie de Porta Daimon ne déroge pas à la règle, bien au contraire !

PORTA DAIMON

Je ne sais pas si vous vous en souvenez...ou même si vous étiez né(e)s ? Mais il fut un temps où le Black Metal puait le souffre, l'encens méphitique déployé à la gloire de la bête dont le musc tout de stupre envahissait toute la pièce dès que les premières notes d'un disque retentissaient. Ah, me direz-vous, Le Scribe tu nous parles d'un temps ancien, tel l'ancien combattant en semi-retraite que tu es ! Pas faux ! Mais pourtant, ce vieux diable de Black Metal ignoble et puant refuse de crever totalement sous les effets répétés de la normalisation et de la bien bien-pensance en vigueur...Il y a fort a parier que, tant que des énergumènes venus d'un certain temps et habités d'un certain état d'esprit dédié au grand Baphomet séviront, le genre ne périra pas complètement. C'est donc avec une joie malsaine que j'accueille Porta Daimon, nouvel enfant de Rosemary, avec ce filtre toujours embrumé et solennel du Black Metal tel que le pratique Aryos, nécessairement religieux et cultuel. Ici pas de rock n'roll, mais une messe, forcément noire, à la gloire d'un sigil obscur. Les vociférations obscènes de Napharion sont portées par les riffs de D., qui, tel un acteur de l'underground véritable, n'a pas oublié que sans riff valable aucune forme de Metal n'a droit de citer ! J'ai parfois pensé à Belkètre ou Maevot, bref, les oeuvres de Vordb à l'écoute de ce superbe EP qu'il ne faut surtout pas rater...La bande son de l'Helter Skelter est là, prépare toi à la guerre !

porta daimon



Porta Daimon...or the latest misdeed of this sorcerer called Napharion! The latter, actor of the BM underground since 1994 with the excellent Aryos (you can find my interview with this devil of Napharion in the links at the bottom of the page), has never considered Black Metal as a music that could have only a semblance of normality in its finery. When Napharion rages, it's a sick, gloomy, claustrophobic, deeply mystical and esoteric Black Metal that emerges, and Porta Daimon's Faustology is no exception to the rule, on the contrary!

PORTA DAIMON

I don't know if you remember... or even if you were born? But there was a time when Black Metal reeked of sulphur, the mephitic incense spread to the glory of the beast whose stupefying musk invaded the whole room as soon as the first notes of a record rang out. Ah, you tell me, Le Scribe, you're talking about an ancient time, like the semi-retired veteran that you are! True enough! But yet, this old, despicable and stinking Black Metal devil refuses to die completely under the repeated effects of the normalization and good sense in force... There's a good chance that, as long as some oddballs coming from a certain time and inhabited by a certain state of mind dedicated to the great Baphomet will rage, the genre won't completely perish. It is therefore with an unhealthy joy that I welcome Porta Daimon, Rosemary's new child, with this always misty and solemn filter of Black Metal such as Aryos practices, necessarily religious and cult. No rock n' roll here, but a mass, necessarily black, to the glory of an obscure sigil. Napharion's obscene shouts are carried by D.'s riffs, who, like a true underground actor, hasn't forgotten that without a valid riff no form of Metal has the right to quote! I sometimes thought of Belkètre or Maevot, in short, the works of Vordb when listening to this superb EP that you mustn't miss... The Helter Skelter soundtrack is here, get ready for war!


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVIEW AVEC FAMINE DE KPN DEPUIS KIEV

Dark Dandy : Une interview avec Rose Hreidmarr (ANOREXIA NERVOSA/BAISE MA HACHE)

ULTIME ECLAT : GLACIATION - Entretien avec Hreidmarr et Arnhwald - Français/English