ENGLISH/FRENCH INTERVIEW - ASHES TO ASHES...DUST TO DUST - INTERVIEW WITH MOLDE - IRISH BLACK METAL




“the dust to which human flesh returns after death”


INTERVIEW WITH OLLIE AND LORD DARKSTORM

MOLDE BLACK METAL DOOM METAL LE SCRIBE DU ROCK


Hello Molde ! Thank you for accepting this interview! Can you come back for us on the origins of Molde?

Ollie: Molde have been an off/on band since the early 2000s. An earlier version blended post-metal with black metal. I put it to bed for a few years and then paired up with Lord Darkstorm a few years ago and decided to keep it in a more straightforward BM mode. There’s only 2 of us for now and we are based in Cork in Ireland. I take care of all the music while LD focuses on lyrics.

molde

In fifteen years you've only released one album. Is it due to difficulties or is it a choice ?

Ollie: There’s a few reasons for that. There was the hiatus I mentioned earlier where I stopped the band for a while. A few members of the band moved country so it was a natural end and I was concentrating on other projects (e.g. Demeter). There was a few early recordings lying around but nothing was published. But anyway LD and myself started collaborating around 3 years ago.


molde

Lord Darkstorm, I know you through your Darkstorm project, which I highly appreciate! How do you manage the place of your different projects?

LD: It can be challenging at times, lot of projects and activities that require attention, still manage to find the time somehow to indulge in crafting, swordsmanship and music.



You play a type of Black/Doom Metal old school and deep. Can you tell us where did you get the taste to mix these two genres? Do you have any particular influences in this style?

Ollie: I’ve been in metal bands since my teenage years in the late eighties. I was lucky enough to witness first-hand the wave of proper death metal around that time and the 2nd wave of black metal that got big in the early nineties. So I have the DNA of those formative movements and I don’t think about the style too much. The music comes from an understanding of where this extreme metal comes from in the first place, rather than trying to replicate it after the fact. This means the musical output doesn’t fall neatly into genres. Trying to stick too rigidly to a genre is limiting in terms of creativity anyway.

Your album "The Messenger" is absolutely splendid! Congratulations to both of you! Can you tell us a little bit about the process of making this record? The writing? The recording? How long did it take you?

Ollie: There’s only two of us, I take care of all the music and LD does all vocals. The riffs are a combination of old riffs that have been building up for 5 or 10 years, and the connective passages that bind them. As you may have noticed it’s very much a riff-based album which is totally on purpose. It was recorded on Logic and took about a year to complete. It was fun sitting down and working out how to create ‘moments’ in the music using the riff as the basic building block.

LD: Coming up with an emotional feel that will take you back to the early days of the Black Metal scene whilst singing about ancestral Gods and beliefs is a journey to the past and your inner voice. It takes time and a clear mind.

I'm curious... Lord Darkstorm, you who are Polish, how did you end up living in Ireland and starting an Irish group with an Irishman?

LD: I’ve been on the Celtic Isles for over 15 years now, with short breaks where I have spend some time in the Orient. Sometimes things are just foreseen by the Gods, the passion for music never dies, so when I met Ollie I took the opportunity to sing and I very much liked the old school style his compositions represent.


What can we wish Molde in the near future?

Hopefully coming out with another album in the same vein. But no live shows planned for this band.

Can you list us your 20 favorite records ever ?

Arcturus: The Sham Mirrors
Enslaved: Below the Lights.
Emperor: Anthems to the Welkin at Dust
Misþyrming: Söngvar elds og óreiðu
Sepultura: Arise
Sinmara: Aphotic Womb
Death: Individual Thought Patterns
Coroner: Grin
Enslaved: Monumension
Drudkh: Blood in Our Wells



Your favorite band these days ?

Ollie: Elder, Blood Incantation, Sinmara, Bezmir, Russian Circles.
LD: Listening lately to Lord Wind and Perunwit, some Clannad and Judas Priest and some old 8-bit music.
Q10 : Blank Space : Add Whatever you want !
Ollie: Molde is a Middle English word meaning: “the dust to which human flesh returns after death” – oh and, rock on!
LD: Stay true to who you are and be passionate about music.

Thank you !



***
VERSION FRANÇAISE

***
MOLDE BLACK METAL DOOM METAL LE SCRIBE DU ROCK

"la poussière à laquelle la chair humaine retourne après la mort"

Bonjour Molde ! Merci d'avoir accepté cette interview ! Peux-tu revenir pour nous sur les origines de Molde ?

Ollie : Molde est un groupe off/on depuis le début des années 2000. Une version antérieure mélangeait le post-métal et le black metal. Je l'ai mis au lit pendant quelques années, puis je me suis associé avec Lord Darkstorm il y a quelques années et j'ai décidé de le garder dans un mode BM plus direct. Nous ne sommes plus que deux pour l'instant et nous sommes basés à Cork en Irlande. Je m'occupe de toute la musique tandis que LD se concentre sur les paroles.


molde

En quinze ans, vous n'avez sorti qu'un seul album. Est-ce dû à des difficultés ou est-ce un choix ?

Ollie : Il y a plusieurs raisons à cela. Il y a eu le hiatus que j'ai mentionné plus tôt où j'ai arrêté le groupe pendant un moment. Quelques membres du groupe ont changé de pays, donc c'était une fin naturelle et je me suis concentré sur d'autres projets (par exemple Demeter). Il y a eu quelques premiers enregistrements qui traînaient, mais rien n'a été publié. Mais de toute façon, LD et moi-même avons commencé à collaborer il y a environ 3 ans.


molde

Lord Darkstorm, je vous connais grâce à votre projet Darkstorm, que j'apprécie beaucoup ! Comment gérez-vous la place de vos différents projets ?

LD : C'est parfois difficile, beaucoup de projets et d'activités qui demandent de l'attention, mais qui trouvent quand même le temps de s'adonner à l'artisanat, à l'art du sabre et à la musique.


Vous jouez une sorte de Black/Doom Metal old school et profond. Peux-tu nous dire d'où te vient le goût de mélanger ces deux genres ? As-tu des influences particulières dans ce style ?

Ollie : Je suis dans des groupes de metal depuis mon adolescence à la fin des années 80. J'ai eu la chance d'être le témoin direct de la vague du death metal à cette époque et de la seconde vague de black metal qui a pris de l'ampleur au début des années 90. J'ai donc l'ADN de ces mouvements formateurs et je ne pense pas trop au style. La musique vient d'une compréhension d'où vient ce métal extrême en premier lieu, plutôt que d'essayer de le reproduire après coup. Cela veut dire que la production musicale ne tombe pas proprement dans les genres. Essayer de s'en tenir trop rigidement à un genre est de toute façon limitant en termes de créativité.

Votre album "The Messenger" est absolument splendide ! Félicitations à vous deux ! Peux-tu nous parler un peu du processus de réalisation de ce disque ? L'écriture ? L'enregistrement ? Combien de temps cela vous a-t-il pris ?

Ollie : Nous ne sommes que deux, je m'occupe de la musique et LD fait toutes les voix. Les riffs sont une combinaison de vieux riffs qui se sont accumulés depuis 5 ou 10 ans, et les passages connectifs qui les lient. Comme vous l'avez peut-être remarqué, c'est un album basé sur les riffs qui est totalement volontaire. Il a été enregistré sur Logic et a pris environ un an pour être terminé. C'était amusant de s'asseoir et de travailler sur la façon de créer des " moments " dans la musique en utilisant le riff comme élément de base.

LD : Arriver avec une émotion qui te ramènera aux premiers jours de la scène Black Metal tout en chantant sur les Dieux et les croyances ancestrales est un voyage vers le passé et ta voix intérieure. Cela demande du temps et un esprit clair.

Je suis curieux... Lord Darkstorm, toi qui es polonais, comment as-tu fini par vivre en Irlande et par monter un groupe irlandais avec un Irlandais ?

LD : Je suis sur les îles celtiques depuis plus de 15 ans maintenant, avec de courtes pauses où j'ai passé un peu de temps en Orient. Parfois, les choses sont juste prévues par les Dieux, la passion pour la musique ne meurt jamais, donc quand j'ai rencontré Ollie, j'ai saisi l'opportunité de chanter et j'ai beaucoup aimé le style old school que ses compositions représentent.


Que pouvons-nous souhaiter à Molde dans un futur proche ?

J'espère que sortira un autre album dans la même veine. Mais aucun concert n'est prévu pour ce groupe.

Pouvez-vous nous citer tes 20 albums préférés ?

Ollie :

Arcturus: The Sham Mirrors
Enslaved: Below the Lights.
Emperor: Anthems to the Welkin at Dust
Misþyrming: Söngvar elds og óreiðu
Sepultura: Arise
Sinmara: Aphotic Womb
Death: Individual Thought Patterns
Coroner: Grin
Enslaved: Monumension
Drudkh: Blood in Our Wells


LD : J'ai déjà répondu à cela dans une interview séparée *Rires*.




Vos groupes préférés ces jours-ci ?

Ollie : Elder, Blood Incantation, Sinmara, Bezmir, Russian Circles.

LD : J'ai écouté dernièrement Lord Wind et Perunwit, quelques Clannad et Judas Priest et de la vieille musique 8-bit.

Q10 : Espace vide : Ajoutez ce que vous voulez !

Ollie : Molde est un mot du moyen-anglais qui signifie : "la poussière à laquelle la chair humaine retourne après la mort" - oh et, rock on !

LD : Restez fidèle à ce que vous êtes et soyez passionné par la musique.



Merci !








SATANATH RECORDS


THE RITUAL PRODUCTIONS

Articles les plus consultés