Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Scour - Black - EP - 2020 - Nuclear Blast - Grinding and thrashing black metal - French and English Text

Black EP by Scour   SCOUR  BLACK 2020 NUCLEAR BLAST Grinding and Thrashing Black Metal Sortie le 27 Novembre 2020 On connait depuis longtemps la passion que Phil Anselmo porte au black metal. Il s'était déjà illustré dans le passé avec Christ Inversion ou Viking Crown (avec son pote Killjoy (RIP) de Necrophagia), la fondation de Scour en 2015 ne fut donc pas une réelle surprise. Pourtant, a l'occasion de la sortie de ce troisième EP du groupe, le sobrement nommé "black" on va voir qu'il serait réducteur de ne voir que du black metal dans la musique de ces terroristes sonores. Si les premières sorties du combo (a commencer par le premier EP "Grey") donnaient   a entendre un black metal primitif et brutal, cette fois l'ami Phil y adjoint des influences plus grindcore (jolis cris de porcinet et morceaux très courts) ou Thrash (les riffs lorgnent souvent de ce côté là). Six titres en moins de seize minutes, pour une rasade de violence musicale sans aucu

Le Diable s'habille en costume : interview avec Gestapo 666 - True Black Metal - French + English Text

"Nous ne nous prétendons pas satanistes, le diable n’est pas en enfer avec une fourche à cracher des flammes mais bien sur terre en costume, pouvant fumer sous la douche... "


gestapo 666 black metal le scribe du rock

 

Au royaume du black metal, il y a désormais des gens qui ne s'adressent pas la parole et n'ont plus grand chose en commun. Gestapo 666, depuis le tout début de ce minable XXIème siècle, tente vaille que vaille de maintenir la flamme d'un black metal intransigeant, empli de souffre. Contre tous ceux qui pensent que le black metal est un marche-pied comme un autre vers le succès populaire, et ceux qui pensent que c'est une mode "sympathique", se lève l'étendard de ces purs parmi les purs, dévoués a l'art noir le plus total, sans compromis. Voici leurs réponses...

Bonjour a vous, bienvenue dans mon antre nauséabonde...Merci de répondre a mes questions. Vous existez depuis 2000 et vous sortez de nouvelles choses par intermittence. Est ce pour vous une façon d'honorer l'âme originelle du BM que de rester ainsi dans les ténèbres ? 

Nous n’avons pas d’objectif précis avec la musique, Gestapo 666 est un vomi sur tous les fondements de cette société. Vu comment vont les choses, notre inspiration, il reste plus difficile de rester silencieux. L’âme originelle est surtout très loin de ce qu’est devenu ce style. 

Comme moi vous êtes originaires de PACA (je n'ai pas dit que les meilleurs groupes venaient de là quoique...). Pensez vous que le BM du Sud de la France, particulièrement intransigeant, soit représentatif de quelque chose de spécifique a la région ? 

Peut être parce que nous sommes plus proches de la Méditerranée. Le respect, l’ordre, la propreté ne sont pas à l’ordre du jour de base, c’est plutôt l’anarchisme, la colère, la corruption qui règnent ici. L’envie de tout casser est déjà présente ici. Les plus vieux groupes français de black metal sont majoritairement du sud. On sait que le black metal ici est plus radical que dans le nord mais je pense que pour le comprendre il faut juste venir ici, certains endroits où je pense que n’importe quel viking du grand nord bras tendu ne tiendrait pas 10 min, ces endroits où l’inhumanité est présente, où même le tiers monde a plus de savoir vivre. Parler de forêts, de paganisme serait un fantasme. 

Cette année vous avez sorti un split avec le side-project de Famine, Vouïvre. Comment s'est faite la connexion ? Cela date t'il de l'époque ou Peste Noire était encore un groupe provençal ? 

En fait Famine ne joue plus dans Vouïvre pour le moment, j’ai participé sur la partie Vouïvre sur les guitares/bass du Split. La connexion s’est faite avec Sün, l’idée du split nous a convenu, les deux parties sont intéressantes avec chacun sa vision. 

gestapo 666 vouïvre split



Dans la même idée de culte du mystère votre « line-up » reste assez difficile a dénicher...je crois savoir que les membres actuels sont NktV, Wrwlf qui fait les backing sur le dernier album, Panzer et Diktator Spktr...c'est bien cela ? C'est important pour vous cet anonymat ? Est ce un moyen de protéger l'art noir que vous incarnez ? 

Gestapo 666 est une entité, on n’a pas besoin de savoir qui est là et qui fait quoi. Le Line up du moment est constitué de musiciens qui ont plusieurs groupes/projets en parallèle. Souvent les gens portent de l’attention à certains membres, dénué d’objectivité si c’est un nom connu. Le but de Gestapo 666 n’est pas d’être un groupe de metal mais de souiller cette bien bien-pensance. 

D'ailleurs, parlant d'art noir, il me paraît important de dire au lecteur la chose suivante : GESTAPO 666 N'EST PAS UN GROUPE DE NSBM … voilà qui est fait. Vous vous considérez toujours comme un groupe de black metal sataniste ? 

Les gens ont oublié ce qu’était le black metal à ses débuts. Je ne compte pas le nombre de groupes dans les années 90 qui signaient les lettres avec une swastika, posaient bras tendu dans la forêt, disaient que le black métal n’était que pour les blancs, Norsk arisk etc... De nos jours toute référence déplaisante te fait passer pour du NSBM. Même Marduk avec leur album Panzer division... Gestapo 666 n’est pas assez respectueux pour faire du NSBM et ne traite pas ces idées sinon on aurait opté pour 88 plutôt que 666. Les membres ne sont évidemment pas non plus des sales gauchos, nous restons quand même bien au delà des limites fixées par ces sous-hommes d’Antifa, islamo-gauchos, femen et autres dégénérescences dégueulasses. Nous ne nous prétendons pas satanistes, le diable n’est pas en enfer avec une fourche à cracher des flammes mais bien sur terre en costume, pouvant fumer sous la douche... 

Comment voyez vous la scène bm actuelle ? D'ailleurs, y'a t'il encore à vos yeux une véritable scène bm ? 

C’est tellement n’importe quoi sur terre que je me demande quel place a encore le black metal dans notre société. Ce mouvement est définitivement mort car ils ont inventé le NSBM quand ça va trop loin. Et tous ceux qui criaient WHITE POWER le nient pour éviter cette étiquette et gratter leur place au Hellfest. Cela veut bien dire que ce style a des limites de bien-pensance. 

Votre dernier album satanic Shariah est paru en 2019. Vous y portez fièrement la flamme d'un black metal authentique, cru, noir et mélodique, quelque chose là aussi typique du sud de la France. Quand vous sortez un album comme celui-ci à qui vous adressez vous ? Avez vous des attentes particulières ? 

On ne cherche pas à plaire, nous nous délectons quand les fragiles pleins de post black tombent sur Gestapo 666, qui disent qu’en 2020 on ne peut plus tolérer ce genre de groupes nauséeux. Notre label s’est fait bloquer et supprimer son bandcamp quand il a mis le Gestapo 666 en ligne. La rançon du succès ? 

gestapo 666 satanic shariah



N'avez vous pas parfois la désagréable impression que le showbiz a tout bouffé, y compris le black metal ? 

C’est impressionnant. Certains se prennent pour des Rolling Stones alors qu’ils ont sorti 3 accords inversés il y a 20 ans. Internet a participé à cette évolution en rendant ce style accessible. J’ai adulé De Mysteriis de mayhem plus jeune, quand ils sont passés en concert pour la tournée de cet album je suis allé voir. C’était un spectacle de clown. Il n’y avait 0 malaise, des costumes et surtout un bel étalage de merch. C’était juste bien joué. Le showbizz on crache dessus sauf quand ça arrive avec un gros chèque ou alors faut finir comme varg vikernes, à se battre contre des arbres pendant que d’autres se goinfrent sur ce qu’était le black metal. 

Si vous aviez le pouvoir de changer quelque chose à notre époque, vous feriez quoi ?

Remettre la peine de mort rétroactive sur ces 30 dernières années 

Avez vous des projets dans la besace ? 

On va voir comment vont aller les choses mais certainement qu’on risque de s’exprimer encore un peu. 

Si vous deviez citer les albums essentiels pour vous ? 

Il y en a trop et c’est selon l’humeur. 

Je vous laisse conclure comme vous le souhaitez : 

Burn your local mosque. Diktator S. 2020 Merci! Hail !


"We don't claim to be satanists, the devil is not in hell with a pitchfork to spit flames but on earth in costume, smoking in the shower..." 
gestapo 666 black metal le scribe du rock

In the kingdom of black metal, there are now people who don't speak to each other and have little in common. Gestapo 666, since the very beginning of this miserable 21st century, has been trying to keep the flame of an uncompromising black metal, full of sulphur, burning. Against all those who think that black metal is a stepping stone like any other to popular success, and those who think that it is a "sympathetic" fashion, rises the banner of those pure among the pure, devoted to the most total, uncompromising black art. Here are their answers...

Hello to you, welcome to my nauseating lair...Thank you for answering my questions. You have been around since 2000 and you come up with new things intermittently. Is it a way for you to honour the original soul of the BM that you remain in the darkness? 

We don't have a precise objective with music, Gestapo 666 is a vomit on all the foundations of this society. Given the way things are going, our inspiration, it is more difficult to remain silent. Above all, the original soul is very far from what this style has become. 

Like me, you're from Provence (I didn't say that the best bands come from there though...). Do you think that the BM of the South of France, particularly uncompromising, is representative of something specific to the region ? 

Maybe because we are closer to the Mediterranean. Respect, order, cleanliness are not on the basic agenda, it's rather anarchism, anger, corruption that reign here. The desire to break everything is already present here. The oldest French black metal bands are mostly from the south. We know that black metal here is more radical than in the north but I think that to understand it you just have to come here, some places where I think that any viking from the far north with his arms outstretched wouldn't last 10 minutes, these places where inhumanity is present, where even the third world has more savoir vivre. Talking about forests, about paganism would be a fantasy. 

This year you have released a split with the Famine side-project, Vouïvre. How was the connection made? Does it date back to the time when Peste Noire was still a Provençal band? 

Actually Famine doesn't play in Vouïvre anymore for the moment, I participated on the Vouïvre part on the guitars/bass of the Split. The connection was made with Sün, the idea of the split agreed with us, both parts are interesting with each one his vision. 

gestapo 666 vouïvre split

In the same idea of mystery worship your " line-up " remains quite difficult to find...I understand that the current members are NktV, Wrwlf who does the backing on the last album, Panzer and Diktator Spktr...is that right? Is this anonymity important for you? Is it a way to protect the black art you embody ? 

Gestapo 666 is an entity, we don't need to know who is there and who does what. The Line up of the moment is made up of musicians who have several groups/projects in parallel. Often people pay attention to certain members, devoid of objectivity if it's a known name. The goal of Gestapo 666 is not to be a metal band but to sully this good sense. 

Moreover, speaking of black art, I think it is important to tell the reader the following: GESTAPO 666 IS NOT AN NSBM GROUP ... that's done. Do you still consider yourself as a satanist black metal band? 

People have forgotten what black metal was when it started. I don't count the number of bands in the 90's who signed letters with a swastika, put their arms outstretched in the forest, say that black metal was only for whites, Norsk arisk etc... Nowadays any unpleasant reference makes you sound like NSBM. Even Marduk with their album Panzer division... Gestapo 666 is not respectful enough to make NSBM and doesn't deal with these ideas otherwise we would have opted for 88 instead of 666. The members are obviously not dirty gauchos either, we still stay well beyond the limits set by these sub-men of Antifa, islamo-gauchos, femen and other disgusting degenerations. We don't claim to be satanists, the devil is not in hell with a pitchfork to spit flames but on earth in costume, smoking in the shower... 

How do you see the current bm scene? By the way, is there still in your eyes a real bm scene ? 

It's so much nonsense on earth that I wonder what place black metal still has in our society. This movement is definitely dead because they invented the NSBM when it goes too far. And all those who shouted WHITE POWER deny it to avoid this label and scratch their place at the Hellfest. This does mean that this style has limits of good sense. 


Your latest satanic album Shariah was released in 2019. You proudly carry the flame of an authentic, raw, black and melodic black metal, something also typical of the South of France. When you release an album like this, who do you address? Do you have any particular expectations? 

We don't try to please, we revel when the fragile ones full of post black meet  Gestapo 666, they say that in 2020 we can't tolerate this kind of nauseous bands anymore. Our label got blocked and deleted its bandcamp when it put Gestapo 666 online. The ransom of success? 

gestapo 666 satanic shariah

Don't you sometimes have the unpleasant impression that showbiz has eaten up everything, including black metal? 

That's impressive. Some people think they are Rolling Stones when they released 3 inverted chords 20 years ago. Internet has participated in this evolution by making this style accessible. I adored De Mysteriis from mayhem when I was younger, when they played live for the tour of this album I went to see. It was a clown show. There was no discomfort, costumes and above all a beautiful display of merchandise. It was just well done. Showbizz is spitting on it except when it comes with a big cheque or you end up like vikernes varg, fighting against trees while others are stuffing themselves with what black metal was all about. 

If you had the power to change something in this day and age, what would you do?

Put the death penalty back

Do you have plans in the bag? 

We'll see how things go, but we'll certainly be able to express ourselves a little more. 

If you had to name the albums that are essential for you? 

There are too many and it depends on the mood. 

I'll let you conclude as you wish: 

Burn your local mosque. Diktator S. 2020 Thank you! Hail!


Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés